29/05/2008
Les Restitutions de la Conversation Midi-Pyrénées
Nature du document: Actes des débats

Biocarburants : quels sont les arguments de la controverse ?

copyright www.agrobiosciences.org

Organisée le 7 février dernier par la Mission Agrobiosciences et la Maison Midi-Pyrénées, cette Conversation est de jour en jour plus actuelle. Rappelant les éléments des problématiques (agricoles, économiques, fiancières, environnementales) posées par le développement des biocarburants en France, donnant des chiffres clés et des repères, proposant des angles de vue inédits et des préconisations concrètes, cette restitution contribue à éclairer les véritables arguments du débat et les choix à opérer de la part des opérateurs économiques, de la communauté scientifique, des consommateurs et de la puissance publique.

Des controverses à toutes pompes
Le plan gouvernemental français, qui prévoit à l’horizon 2010 la production de 700 000 tonnes de diester et de 250 000 tonnes d’éthanol, afin de répondre à l’objectif fixé par la directive européenne (incorporer 5,75% de biocarburants dans les carburants d’origine fossile d’ici 2010), cristallise actuellement plusieurs controverses sur le sujet et révèle les limites, les incertitudes et les paradoxes qui pèsent sur ce dossier, empêchant la définition d’un scénario économique cohérent.

En panne sèche d’un scénario économique cohérent
A commencer par les questions les plus prosaïques : quelles surfaces libérer, quelle biomasse privilégier et pour quels types de biocarburants ? De même, quelle compétitivité des biocarburants alors que les divergences pleuvent sur l’échéance du pic pétrolier et les prévisions sur le prix du baril, sans oublier les effets pervers indusits sur le prix des denrées alimentaires, concurrence des usages oblige ? Quel soutien public et quelle répartition des gains entre agriculteurs et aval de la filière préconiser ? Sans oublier le type d’agriculture ainsi favorisée : la réponse à l’enjeu environnemental et énergétique passe-t-il par le développement d’une monoculture intensive concentrée sur de grandes plaines céréalières ou délocalisées près des zones portuaires et des sites industriels ? Ou, au contraire, par une relocalisation au plus près de petites unités de transformation émaillant le territoire ?

Quels arguments et chiffres retenir pour poser le débat ?
Autant de conflits d’intérêt et d’usage qui ne sauraient faire oublier les espoirs que suscitent les biocarburants, les prises de conscience que ce débat induit et les avancées possibles de la recherche en matière de valorisation de la biomasse. Quels sont les arguments et les chiffres à retenir pour poser le débat ? Quelles préconisations élaborer pour que cet élan en faveur des bioénergies ne s’opère pas au détriment de certains acteurs et territoires ?
A l’issue de deux interventions complémentaires - l’une d’un expert de l’agro-environnement, l’autre d’un spécialiste des cultures céréalières au sein d’un syndicat agricole, les échanges entre l’ensemble des participants à cette conversation - consommateurs, enseignants, économistes, généticiens et agronomes - ont permis d’affermir les pistes de réflexion et les préconisations les plus prometteuses.

Télécharger le document :

Avec notamment Philippe Pointereau (Solagro) et Jacques Commère (Coordination rurale)

Mot-clé Nature du document
A la une
LES CONTROVERSES DE MARCIAC Les actes, les lives…
  • Entre nature et technique, sommes-nous dans une guerre de positions ? Voir le site
  • Agroécologie, Biotech et ubérisation Voir le site
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • [Dossier loup] Puisqu’il le faudra bien, parviendra-t-on à faire avec les loups ? (3) Voir le site
  • [Indicateurs]Vous avez dit MEANS ? Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

A propos du débat autour du glyphosate et plus largement des pesticides, visionner les entretiens réalisés lors du colloque Recherche Ecophyto sur AgrobiosciencesTV avec Philippe Billet, Dominique Desjeux, Claire Lamine, Antoine Messéan, Pierre Ricci....

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top