prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
Danemark, Roumanie, Allemagne : ces supermarchés qui défient les lois 
L’agriculture française pour nourrir le Monde : rompre avec une fable ?
A écouter sur FMR, samedi 1er octobre 2016, de 8h00 à 9h30
Dispute entre Eve Fouilleux, politologue, directrice de recherche CNRS, chercheure associée au CIRAD, et Jean-Christophe Debar, directeur de la fondation Farm.
en savoir+
"Changer de regard sur le développement rural"
7èmes édition des Entretiens de la gouvernance publique. Paris. Mardi 4 octobre 2016. De 10h30 à 12H.
Intervention de Jean-Marie Guilloux (Mission Agrobiosciences-Inra)
en savoir+
10ème Université de la Vigne au Vin : "Soif de nature. Communication et avenir du vin ?"
Jeudi 10 novembre 2016, à Ferrals-les-Corbières (Aude)
Entrée libre
en savoir+
A écouter sur FMR, samedi 1er octobre 2016, de 8h00 à 9h30

L’agriculture française pour nourrir le Monde : rompre avec une fable ?

Dispute entre Eve Fouilleux, politologue, directrice de recherche CNRS, chercheure associée au CIRAD, et Jean-Christophe Debar, directeur de la fondation Farm.

En ce début octobre, la Mission Agrobiosciences-Inra est de retour sur les ondes de FMR (89.1 et par le Web). Le premier samedi de chaque mois, sur le créneau 8h00-9h30, elle proposera à l’écoute quelques-uns des débats qu’elle organise. Pour débuter le cycle de diffusion 2016-2017, quelques morceaux choisis des 22èmes Controverses européennes de Marciac "Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?", organisées les 29 et 30 juillet derniers.
Premier d’entre eux, la dispute entre la politologue Eve Fouilleux et le directeur de la Fondation Farm, Jean-Christophe Debar, sur cette idée que l’agriculture française doit nourrir le Monde. Fable ou réelle opportunité ?
Un débat plus que nécessaire alors que cette question de nourrir la planète ne cesse de revenir sur le devant de la scène depuis 2008.


lire la suite »
 

Le Courrier de l’Environnement de l’Inra

Le numéro 66 est téléchargeable

Sur le site du Courrier de l’Environnement

Comme vous le savez sans doute, la Mission Agrobiosciences a rejoint l’Inra, en juillet 2016, et reprend, dans ce cadre, le Courrier de l’Environnement, une publication emblématique de l’Institut qui fête ses 30 ans cette année.
Nous avons le plaisir de vous informer que le n°66 du Courrier de l’Environnement, daté du mois d’avril 2016, le dernier piloté par la MaR/S, est désormais téléchargeable sur le site du Courrier de l’Environnement.
Ensuite, ce sera une autre aventure, un nouveau Courrier qui devrait paraître au premier trimestre 2016. Mais nous aurons le temps d’en rediscuter.
Voir ci-dessous...


lire la suite »
 

Jeudi 10 novembre 2016, à Ferrals-les-Corbières (Aude)

10ème Université de la Vigne au Vin : "Soif de nature. Communication et avenir du vin ?"

Entrée libre

Invitée à intervenir lors de cette 10ème édition de l’Université de la Vigne au Vin, la Mission Agrobiosciences-Inra interviendra, au cours de la matinée, sur les différentes représentations de la nature, évolutives dans le temps, à la fois source de tensions entre agriculture & société et levier d’une relégitimation de cette activité.
Pour en savoir plus sur cette journée d’échanges et de réflexions, organisée par le Conseil Interprofessionnel des Vins du Languedoc et la Communauté de communes de la région lézignannaise Corbières & Minervois : http://www.universitevignevin.fr


lire la suite »
 

Sciences et société. Appel à communications ouvert jusqu’au 30 novembre 2016

Les animaux sont dans la place. La longue histoire d’une cohabitation

Dans le cadre des 4èmes Rencontres internationales " Des Bêtes et des Hommes " (11 et 12 mai 2017, à Valenciennes - 59)

À l’occasion des quatrièmes rencontres « Des bêtes et des hommes », historiens, historiens d’art, littéraires, archéologues et zootechniciens sont conviés à penser la place laissée aux animaux ou partagée avec eux, qu’ils soient exploités, commensaux ou intrusifs, dans les espaces habités par les hommes en Europe et en Amérique du Nord. La présence animale et ses habitats dans l’espace « humain » ont longtemps été négligés tant par l’archéologie, davantage intéressée par les études sur la consommation, que par l’histoire hormis pour les périodes contemporaines.
De l’Antiquité à la fin du XIXe siècle, il s’agit de mieux comprendre les relations qu’entretiennent tous « les vivants » sur le terroir, dans le dédale des rues et le confinement des maisons. A travers les modes d’habiter des uns et des autres, il s’agit de contribuer à éclairer la manière dont l’animal a été pensé, classé, et au-delà comment ont été ordonnés les rapports entre société et nature.
A cette occasion les organisateurs (laboratoire le Calhiste, Université de Valenciennes) ouvre un appel à communications, dont la Mission Agrobiosciences, qui s’intéresse depuis sa création aux relations entre l’homme et l’animal, se fait ici le relais.


lire la suite »
 

Dans le cadre des actes des 22èmes Controverses Européennes de Marciac

Pourquoi notre modèle d’agriculture est-il devenu mortel ?

L’intervention du philosophe Olivier Assouly. Publiée le 7 sept. 2016

Après l’exposé de Benoit Daviron "Economie et agriculture : rompre avec le XXème siècle", au tour de Olivier Assouly de compléter la toile de fond de ces 22èmes Controverses européennes Marciac, "avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?".
Pour ce professeur de philosophie, c’était là l’occasion de revenir sur cette notion de "crise" agricole, un mot valise, inadapté pour désigner ce qui nous arrive. Une intervention au cours de laquelle certaines phrases ont fortement résonné aux oreilles des agriculteurs présents. Un exemple ? "Il ne s’agit pas de mettre en oeuvre une agriculture responsable, ni (de) moraliser les pratiques agricoles, mais de se demander à quelles conditions on peut travailler la terre et élever des animaux en créant par là même de la responsabilité."


lire la suite »
 
- 25.8 ko

Dans le cadre des actes des 22èmes Controverses Européennes de Marciac

Economie et agriculture : rompre avec le XXème siècle…

Par Benoît DAVIRON , chercheur en économie et gestion de la recherche, Cirad (Umr MOISA)

Le 29 juillet dernier, c’est par une une remise en perspective, sur le temps long, des grandes ruptures qu’a connues l’activité agricole à l’échelle mondiale que démarraient ces 22èmes Controverses Européennes de Marciac. Ruptures au plan technique, économique comme en termes d’organisation sociale.

Vaste programme, brillamment exposé par Benoît Daviron. Avec cet angle de vue pour le moins inhabituel : pas question de reprendre le schéma classique des deux "révolutions agricoles", jugé trop eurocentré. Pour l’économiste du Cirad, le vrai virage s’opère lors du passage d’une agriculture « solaire », basée sur l’usage de la biomasse pour fournir énergie, aliments, textiles et autres matières, à une agriculture « minière », fondée sur l’apport du charbon puis du pétrole. Une rupture qui a des conséquences essentielles sur l’activité agricole, dont le changement de statut de l’animal, la focalisation quasi exclusive sur la production de denrées alimentaires ou encore l’effacement du travail de l’homme.

Télécharger l’intervention de Benoît Daviron, "Economie et agriculture : rompre avec le XXème siècle


lire la suite »
 
- 27.7 ko

Vient de paraître. Actes des 22èmes Controverses Européennes de Marciac (juillet 2016). Publié le 2 septembre 2016

Nous voulons faire société dans la différence

Restitution du Groupe local de réflexion, par Eliane Crépel, infirmière

Comme chaque année, le Groupe local de réflexion, composé de femmes et d’hommes, agriculteurs ou non, du Gers et des Hautes-Pyrénées, se réunissent en amont des Controverses européennes de Marciac pour réagir aux sujets proposés, les instruire en partant des réalités de leurs territoires et exprimer le fruit de cette réflexion à la tribune.
Pour cette 22ème édition, c’est Eliane Crépel, infirmière scolaire, au style et au ton reconnaissables entre tous, qui livre la synthèse des échanges âprement disputés au sein du groupe.


lire la suite »
 

Les notes de Lucien Bourgeois

BREXIT, enfin une occasion de se poser les bonnes questions sur l’Europe

août 2016

JPEG - 5.4 ko
Image : BBC

Dans les mieux agricoles et agro-alimentaires, qui ne connaît pas Lucien Bourgeois ? Cet économiste, membre de l’Académie d’Agriculture de France et qui a longtemps dirigé les études prospectives au sein de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture (APCA) est non seulement un observateur vigilant de la conjoncture internationale, mais il aime aussi à prendre régulièrement la plume. C’est avec plaisir que nous lui ouvrons les pages web de la Mission Agrobiosciences-Inra, pour y accueillir ses articles.
Sujet de cette nouvelle note : le Brexit, ses conséquences pour l’agriculture française et les leçons que devrait en tirer l’Union européenne. Le tout, sans langue de bois...mais sans illusion non plus.


lire la suite »
 

"Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde" Gandhi.

Synthèse des contributions 2016

En préambule à ces 22èmes Controverses Européennes de Marciac, la MAA livre la synthèse de la vingtaine de contributions qu’elle a reçues pour alimenter le débat en amont. Plus de vingt-cinq personnes ont participé à cet effort préalable et nous ont fait part de leur réflexion sur le thème ; « Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ? ». Des femmes et des hommes de tous horizons ont donné leur opinion, dévoilé leur représentation, exprimé leur perception de notre système et de sa modernité. Analyste, consultant, ethnologue, agriculteurs, agroéconomistes, ingénieurs, retraités… Bien des profils, des parcours différents, mais malgré tout nombre de points de vue convergents.

Synthèse rédigée par Romain Marcuz, stagiaire à la Mission Agrobiosciences. (Publié le 26 juillet 2016)


lire la suite »
 

Agriculture et société. 26 juillet 2016

La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Juillet 2016 (BIS)

Au sommaire : suivez en direct les Controverses européennes de Marciac

Plus que quelques jours pour vous inscrire à la 22ème édition des Controverses européennes de Marciac « Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ? », les vendredi 29 et samedi 30 juillet 2016. Alors que le compte à rebours commence, retrouvez toutes les informations sur le blog des Controverses. Et préparez-vous à suivre les #Live !


lire la suite »
 

Contribution aux 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016)

Le blaireau, une occasion de penser au futur

Par Muriel Mambrini-Doudet, chargée de mission auprès du directeur scientifique Agriculture–INRA, et Christian Peltier, Enseignant, Doctorant sciences de l’éducation (UBFC).

Et voici la dernière contribution aux Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les 29 et 30 juillet 2016, sur le thème : "Avec quoi nous faut-il rompre, pour réinventer l’avenir ?".
Une contribution d’un genre nouveau, au titre énigmatique, proposée par Muriel Mambrini-Doudet, chargée de mission auprès du directeur scientifique Agriculture–INRA, et Christian Peltier, Enseignant, Doctorant sciences de l’éducation (UBFC) qui nous invitent à expérimenter un nouveau processus. Ils s’expliquent...
(voir ci-dessous le résumé de la contribution à télécharger, ainsi que toutes les autres contributions écrites et filmées).


lire la suite »
 
- 772.7 ko

Contribution aux 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016)

Mes gélules de la PAC

Par Tomás García Azcárate, ancien fonctionnaire européen

Afin de recueillir une pluralité de points de vue et d’alimenter en amont les 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016), posant la question "Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?", la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contribution.
Pour l’ancien fonctionnaire, les termes actuels du débat portant sur la transition écologique sont simples : cette dernière sera organisée ou subie. D’où cette mise en garde : "il faut rompre avec l´inertie et apprendre des germes du monde nouveau qui grandissent devant nos yeux !"
Lire ci-dessous la contribution de Tomás García Azcárate et accéder aux autres contributions écrites et filmées.


lire la suite »
 


suite des annonces »
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr