prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
L’après quotas : débats sur le débit du lait... 
L’alimentation dans les maisons de retraite : Buffet froid… 
Le grand flou de l’agriculture « climato-intelligente »  
Les projets alimentaires territoriaux au cœur de la prochaine conférence régionale de l’alimentation
Vendredi 5 juin, de 09h30 à 12h30. A Toulouse. Sur inscription.
Organisée par la Direction Régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt de Midi-Pyrénées. Avec le concours de la Mission Agrobiosciences
en savoir+
Mondes agricoles : la coexistence des modèles est-elle vraiment possible ?
Les 21èmes Controverses Européennes de Marciac
Mercredi 29 et jeudi 30 juillet 2015. A Marciac (Gers, France).
en savoir+
Vient de paraître. Avril 2015

Le tournant environnemental de la Politique agricole Commune. Débats et coalitions en France, en Hongrie et au Royaume-Uni.

Par Matthieu Ansaloni, docteur en sciences politiques.

1980-2000 : la protection de l’environnement s’affirme comme un objectif à part entière de la PAC. Un tournant environnemental qui se traduit, selon les pays, par des conceptions et des pratiques gouvernementales particulièrement hétérogènes.
A travers cet ouvrage, publié chez L’Harmattan (collection Logiques politiques) c’est une lecture originale de cette politique européenne qui est proposée, notamment parce qu’il analyse les changements par le prisme des débats publics qui les ont générés, de sorte à révéler pleinement les rapports de domination à l’oeuvre.
L’auteur, Mathieu Ansaloni, n’est pas un inconnu pour ceux qui suivent la Mission Agrobiosciences ; Actuellement post-doctorant à l’Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux, membre du Centre Emile Durkheim (Universités de Bordeaux) et du laboratoire des sciences sociales du Politique, il a un temps été basé au centre Inra de Toulouse, auprès de Gilles Allaire ( Département Economie et sociologie rurales) avec lequel il a co-écrit plusierus articles, et a effectué sa thèse sous la direction de Eve Fouilleux (Université Montpellier).
Signalons enfin que ses travaux actuels, à la croisée de l’analyse de l’action publique et de la sociologie économique, posent la question du rôle de l’État en matière de construction des marchés. Il l’investit à partir des cas des pesticides et du bisphénol A. A suivre !...
Retrouvez sur notre site le portrait de Matthieu Ansaloni ainsi que son intervention dans le cadre des Controverses Européennes de Marciac de 2014, au sein de la table ronde "Comment se fabrique une norme environnementale" .

 

Les Gens

Le Français Samuel Féret, élu président du Groupe de Bruges

Avril 2015

C’est un habitué des débats de la Mission Agrobiosciences qui vient d’être élu président du Groupe de Bruges, think tank européen sur les politiques de développement agricole et rural créé par E. Pisani en 1995.
Samuel Féret, sociologue du rural, a adhéré à ce réseau à partir de 2008, et succède ainsi à Arie van den Brand, un familier de nos Controverses européennes de Marciac, nommé président honoraire.

Retrouvez, sur notre site, le portrait de Samuel Féret et la restitution de ses différentes interventions.

 

Alimentation et société. 14 avril 2015

Les mercredis du Pavillon de la France - Exposition universelle de Milan

Du 1er mai au 31 octobre 2015, Institut français Milano.

Durant toute la durée de l’exposition universelle de Milan, le Commissariat général de la France organise, en partenariat avec l’Agence nationale de recherche pour l’environnement (AllEnvi), une série de conférences-débats pour instruire, dans ses multiples dimensions et enjeux, la question l’accès, pour tous, à une alimentation de qualité, saine et durable.
"La production de biocarburants est-elle compatible avec la fonction nourricière de l’agriculture ?", "A qui appartient le vivant ?", "Y a-t-il des bons et des mauvais aliments" ?" ; "Pourquoi l’huile de palme fait-elle autant parler d’elle ?". De mai à octobre, ce sont pas moins de 40 conférences qui rythmeront la vie du Pavillon de la France. Avec, pour chaque rendez-vous, les chercheurs les plus pointus dans leur domaine.
La Mission Agrobiosciences vous libre un (petit) aperçu du programme ci-dessous...


lire la suite »
 

Agriculture, territoires et société. 8 avril 2015

La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Avril 2015

Au sommaire : après quotas et après-pétrole ; agriculture climato-intelligente ; territoires ; controverses européennes de Marciac

"Dans mon pays, les tendres preuves du printemps et les oiseaux mal habillés sont préférés aux buts lointains", écrivait René Char (Les Matinaux). En ce mois d’avril, il est sans doute préférable de s’en remettre au poète plutôt qu’à l’actualité car, du côté des buts lointains, on n’y voit guère effectivement, ne serait-ce que sur l’après quotas laitiers, l’agriculture dite climato-intelligente ou l’après-pétrole. En revanche, pour ce qui concerne les dynamiques territoriales, cela devient plus clair grâce aux dernières publications des 20èmes Controverses européennes de Marciac qui passent au crible les notions d’aménagement et de développement territorial. Et encore bien d’autres choses au sommaire de la lettre d’avril de la Mission Agrobiosciences.


lire la suite »
 

Propos épars le jeudi 19 mars 2015 à la librairie Ombres Blanches

Retour sur la rencontre avec Matthieu Auzanneau, journaliste indépendant, autour de son ouvrage Or noir. La grande histoire du pétrole. (La Découverte). Avec la participation de Sylvia Becerra, sociologue, CNRS, coordinatrice du projet Monoil.

En collaboration avec la librairie Ombres Blanches & la Mission Agrobiosciences

JPEG - 8.1 ko
Copyright www.editionsladecouverte.fr

Le jeudi 19 mars 2015 à la librairie Ombres Blanches, Matthieu Auzanneau, journaliste indépendant, présentait son dernier livre paru aux éditions La Découverte et intitulé l’Or noir ; la grande histoire du pétrole. Il était en compagnie de Sylvia Becerra, sociologue, CNRS, coordinatrice du projet Monoil. Des premiers puits américains jusqu’à nos jours, il s’agit une relecture de l’histoire moderne à l’aune du lien, sans cesse resserré, qui unit l’homme au pétrole. L’auteur raconte comment l’abondance du pétrole a transfiguré l’expérience humaine, et explique les travers et les limites de cette abondance.
Une collaboration entre la Librairie Ombres Blanches et la Mission Agrobiosciences.


lire la suite »
 

Veille sciences et société. 7 avril 2014

Quand les OGM en voient de toutes les couleurs

D’après des informations publiées par le Meridian Institute

Attaquées de toutes parts, notamment sur leur incapacité à sauver le monde de la famine, les entreprises de biotech vont-elle redéployer leur activité vers le marché de la santé ? Possible, sachant que déjà ananas roses, tomates violettes et autres huiles-santé sont à l’étude… Mais de là à faire adhérer les consommateurs, il y a un pas de géant.


lire la suite »
 

Sciences et Société 3 avril 2015

L’éthique des sciences : entre liberté et responsabilité

Intervention de Catherine Larrère, philosophe

"Est-il possible d’arbitrer entre les deux exigences éthiques auxquelles le travail scientifique est confronté : la liberté revendiquée par les scientifiques, et la responsabilité à laquelle le public les appelle ?"
Telle est la question que pose Catherine Larrère en introduction de l’Ecole-chercheurs co-organisée par l’Académie d’Agriculture de France, l’Inra et le Ministère de l’Agriculture le 11 mars 2015. Dans cette conférence, elle identifie trois grandes étapes au cours desquelles s’est constituée la réflexion éthique sur les sciences. Un propos que la Mission Agrobiosciences vous invite à découvrir.


lire la suite »
 

Ecouter Propos Epars sur FMR, le samedi 4 avril 2015, de 8h00 à 9h30

Diffusion de la rencontre "Or noir, la grande histoire du pétrole"

avec Matthieu Auzanneau, journaliste, et Sylvia Becerra, sociologue, CNRS

L’ouvrage était tout juste sorti des presses des éditions la Découverte, que la Mission Agrobiosciences et la librairie Ombres Blanches recevaient Matthieu Auzanneau. Journaliste spécialiste des questions économiques et écologiques, auteur du blog "Oil Man, chronique du début de la fin du pétrole", il signe une enquête des plus sérieuses sur le sujet, avec cette singularité : non pas tant retracer l’Histoire de cette source d’énergie que la façon dont l’abondance énergétique qu’elle a générée a transformé nos modes de vie, influencé le destin de pans entiers du globe tout au long du 20ème siècle, et même emprisonné nos modes de pensée. C’est que, à l’heure où le peak oil est dépassé et que la production décroît, nul ne sait comment trouver une énergie de substitution au pétrole, au niveau d’utilisation auquel il est aujourd’hui. Pour celui qui se définit comme un "objecteur de croissance", il faudra bien à un moment ou un autre, faire voeu de sobriété et opérer le seuvrage. Une thèse qu’il expose au fil d’un dialogue avec la sociologue Sylvia Becerra (CNRS), que la Mission Agrobiosciences diffusera samedi 4 avril 2015 sur FMR.


lire la suite »
 

Vendredi 5 juin, de 09h30 à 12h30. A Toulouse. Sur inscription.

Les projets alimentaires territoriaux au cœur de la prochaine conférence régionale de l’alimentation

Organisée par la Direction Régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt de Midi-Pyrénées. Avec le concours de la Mission Agrobiosciences

Comment faire en sorte que la valeur économique d’une production agricole reste et soit réinjectée sur le territoire ? En octobre 2014, s’appuyant sur la Loi d’avenir pour l’agriculture, le Ministère de l’agriculture a réaffirmé la nécessité de renforcer l’ancrage territorial de l’alimentation, faisant de cette question un axe prioritaire du Programme National pour l’Alimentation (PNA), aux côtés de la justice sociale, de l’éducation alimentaire des jeunes et de la lutte contre le gaspillage.
Parmi les moyens identifiés par le Ministère, les projets alimentaires territoriaux doivent permettre de « fédérer l’ensemble des énergies autour d’un projet structurant, commun, dans une logique de valorisation des productions des territoires, de relocalisation, et de création de lien social autour de l’alimentation ». Leur traduction ? Mise en place d’approvisionnement de proximité pour des cantines, ceintures maraîchères autour des villes, développement de circuits courts en sont quelques exemples.
A l’occasion de la prochaine conférence régionale de l’Alimentation, la Direction régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DRAAF) de Midi-Pyrénées a souhaité mettre en lumière toutes ces démarches. L’occasion de s’interroger sur les conditions de mise en œuvre et de réussite de tels projets. Quels sont les obstacles – économiques, réglementaires, humains, culturels, logistiques ou matériel - à lever ? Pour quelles raisons certains projets germent-ils mieux que d’autres ? Ce qui fait recette ici peut-il fonctionner ailleurs ? Autant de questions instruites à l’occasion de deux tables rondes : l’une consacrée à ceux que l’on a d’ores et déjà baptisés les PAT [1] ; l’autre dédiée au cas particulier de l’approvisionnement de proximité des cantines.
Comme l’an passé, la Draaf a confié la co-organisation et l’animation de ces tables rondes à la Mission Agrobiosciences.


lire la suite »
 

Revue de presse du 31 mars 2015

L’après quotas : débats sur le débit du lait...

Le Monde, Libération, LSA, Web-agri...

Après les quotas, le déluge ? A l’issue de 30 ans de fonctionnement, la disparition programmée au 31 mars 2015 de ce fameux dispositif européen contingentant la production laitière suscite des réactions pour le moins variées. Du côté des éleveurs, l’humeur en France est « soupe au lait », comme le relève Libération. « Une vraie inquiétude » selon Ouest- France, qui va jusqu’à susciter l’opération « feux de détresse » relayée par la France Agricole. En cause : « Au 1er avril, plus aucune régulation ne viendra organiser le marché laitier européen ; seuls les filets de sécurité protégeant l’industrie seront conservés. Tous les producteurs se retrouveront du jour au lendemain face au fonctionnement impitoyable du marché mondial » annonce la coordination rurale. En clair, « le robinet de lait européen va s’ouvrir » (Le Monde) et fait craindre une chute des prix payés aux éleveurs ou, du moins, une forte volatilité des cours auxquels ne résisteront pas certaines exploitations françaises.


lire la suite »
 

Vient de paraître dans le cadre des 20èmes Controverses Européennes de Marciac

Des campagnes entre exil et exode

Avec Pierre Gasselin, Hélène Tallon, Raul Compès et Csaba Tabajdi. 28 Mars 2015

Ce 30 juillet dernier, après une matinée consacrée au panorama sans ménagement des politiques d’aménagement du territoire, les Controverses poursuivaient leur exploration du sujet ( "Pour des territoires vivants... Il faut que ça déménage !") en abordant les diverses crises du lien qui affectent les espaces ruraux ici et ailleurs. Lien identitaire au territoire, d’abord. Lien entre les hommes aussi. Lien aux autres espaces enfin et ce au travers d’exemples tirés de la pampa argentine, des Cévennes, de l’Andalousie ou de l’Hérault... Autant de situations paradoxales, qu’ont exposé Pierre Gasselin, agronome et géographe Inra, et la chercheuse/consultante Hélène Tallon (Scop Ariac). Où l’on appréhende entre autres un exode non plus rural mais urbain, où l’on découvre qu’il existe aussi un exil de l’intérieur et où l’on comprend que les indicateurs de pauvreté sont radicalement à revoir.


lire la suite »
 
- 63.5 ko

Revue de presse du 24 mars 2015

L’alimentation dans les maisons de retraite : Buffet froid…

Les Echos, Ouest-France, Notre Temps

« Malbouffe », « repas froids », « constat accablant »… Les mots ne sont pas tendres pour qualifier l’alimentation des seniors dans les maisons de retraite à l’issue d’une enquête menée par l’UFC-Que Choisir dans 88 établissements. Publiée dans le numéro d’avril de la revue éponyme, l’analyse des menus conduite par une diététicienne spécialiste de la restauration collective(1) ferait apparaître une prévalence de la dénutrition, « évaluée à plus d’un tiers », ainsi que le révèlent Les Echos du 24 mars. Une dénutrition qui touche en France, rappelons le, jusqu’à 30 % des personnes âgées en institution, selon la Haute Autorité de Santé.


lire la suite »
 


suite des annonces »
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr