prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
L’après quotas : débats sur le débit du lait... 
L’alimentation dans les maisons de retraite : Buffet froid… 
Le grand flou de l’agriculture « climato-intelligente »  
L’étiquetage nutritionnel, pour mieux comprendre un débat haut en couleurs
Mardi 24 novembre 2015, à l’Ensat, de 14 à 17h
avec Nicole Darmon, directrice de recherche Inra UMR NORT Nutrition, Obésité et Risque Thrombotique, Beatrice de Reynal, Nutritionniste, Nutrimarketing, Chantal Julia, Recherche en Epidémiologie Nutritionnelle
en savoir+
Contribution aux Controverses européennes de Marciac 2015

Animaux d’élevage : a-t-on atteint les limites ?

par Philippe Monget, docteur vétérinaire, directeur recherches Inra, responsable du Gis Agenae

Pour imaginer ce que pourrait être le modèle d’élevage de demain, Philippe Monget, vétérinaire (INRA), dresse la liste des limites auquel est confronté le système intensif actuel : biologiques, sanitaires, économiques ou liées aux pratiques d’élevage.
Cette intervention pose la question d’un seuil "d’élevage limite" : Est-il atteint et vers quel modèle de production peut-il nous conduire ?
Cette vidéo (9’45) - extraite de l’école-chercheur "Scientifique(s) en société" enregistré le 11 mars 2015 au Ministère de l’Agriculture (Paris)-, produite par la Mission Agrobiosciences, apporte de nouveaux éléments aux débats sur l’élevage qui vont se tenir aux Controverses européennes de Marciac, au cours desquelles Philippe Monget interviendra sur le thème :"les fermes-usines étranglent-elles l’élevage traditionnel ?".
Voir la vidéo" Animaux d’élevage : a-t-on atteint les limites ?" par Philippe Monget et accéder aux autres contributions filmées et écrites aux Controverses de Marciac (28 et 29 juillet 2015).


lire la suite »
 

Sciences et société. (24 juillet 2015)

Eté en Méditerranée : observez la Scamonée !

Une information de Telebotanica

Alors que la Mission Agrobiosciences s’apprête à rejoindre le chapiteau de Marciac, pour disputer de la coexistence, les 28 et 29 juillet 2015, ces rencontres sont suivies d’une journée Inra sur le thème des sciences participatives...
Le sujet vous intéresse, mais vous ne pourrez être là, préférant flâner en bord de Méditerranée... Et pourquoi ne partiriez-vous pas à la "chasse" à la scamonée, cette liane volubile vivace à vrilles, glauque et un peu pubescente ?
Jeune apprenti au botaniste aguerri, l’occasion vous est donnée, par la Mission Flore 2015, de permettre une meilleure connaissance de sa répartition et de faciliter sa protection. Pas si bête durant les vacances de joindre l’utile à l’agréable !
En savoir plus sur la Mission flore 2015 ci-dessous.


lire la suite »
 

Retour sur les Contributions aux Controverses européennes de Marciac 2015 (22 juillet 2015)

L’agriculture paysanne : un modèle de production nécessité par l’auto-consommation

par Jean-Pierre Bernajuzan, agriculteur à la retraite

JPEG - 11.3 ko
Source : http://www.chamoux-sur-gelon.fr/book/export/html/76

Alors que l’appel à Contributions aux Controverses européennes de Marciac est bouclé (3 contributions filmées et 12 écrites, à retrouver ci-dessous), à la lecture de l’ensemble, Jean-Pierre Bernajuzan a "ressenti le besoin de resituer l’"agriculture paysanne" dans son contexte et son historicité."
Tout cela promet de riches débats sous le chapiteau...


lire la suite »
 

Contribution aux Controverses européennes de Marciac 2015 (21 juillet)

Coexistence : les modèles créent les conflits, les résultats rassemblent.

Gérard Rass, secrétaire général de l’APAD (Association pour la Promotion d’une Agriculture Durable)

G. Rass. © V. Brill pour la MAA Si certains affirment que tout le monde s’accorde à défendre la nécessaire diversité des modèles de production, Gérad Rass répond non, car les conflits montrent que justement « tout le monde » se déchire sur ces modèles ! Pour la simple raison que les parties prenantes ont des intérêts divergents.
A vouloir contenter « tout le monde », pour désamorcer ou tenter de résoudre les conflits, pour au moins réunir une majorité faute de consensus, les décideurs vont au plus facile et prêchent la « coexistence ».
D’où cet appel du secrétaire général de l’APAD : mettre en place des instances de concertation locales avec les responsables des territoires. Il ne tient qu’aux élus locaux de se rapprocher des agriculteurs mobilisés !
Lire ci-dessous la contribution aux Controverses européennes de Marciac consacrées à la coexistence (28 et 29 juillet 2015) et accéder à l’ensemble des autres contributions écrites et filmées.


lire la suite »
 

Contribution aux Controverses européennes de Marciac 2015 (20 juillet 2015)

Une charte de coexistence

entre apiculteurs, agriculteurs multiplicateurs de semences, agriculteurs en agrobiologie et collectivités locales en Lot-et-Garonne

Suite aux Etats généraux de l’agriculture organisés par le Conseil départemental, le Civam Agrobio 47, le Syndicat des Agriculteurs multiplicateurs de semences 47, le Syndicat des apiculteurs « l’Abeille gasconne », et le Département de Lot-et-Garonne ont décidé de collaborer dans une démarche exemplaire de gestion concertée de leur territoire. La première concrétisation de ce co-engagement s’est traduite par la signature d’une « Charte de coexistence » le 14 décembre 2012.
Pour quoi faire, avec quels objectifs et quel bilan ? Tel est le sens de la contribution aux Controverses européennes de Marciac, sur le thème de la coexistence, qui se tiendront les 28 et 29 juillet prochains.
A lire ci-dessous, ainsi que l’ensemble des autres contributions


lire la suite »
 

Mardi 24 novembre 2015, à l’Ensat, de 14 à 17h

L’étiquetage nutritionnel, pour mieux comprendre un débat haut en couleurs

avec Nicole Darmon, directrice de recherche Inra UMR NORT Nutrition, Obésité et Risque Thrombotique, Beatrice de Reynal, Nutritionniste, Nutrimarketing, Chantal Julia, Recherche en Epidémiologie Nutritionnelle

Les Tables rondes du développement durable, conçues et animées par la Mission Agrobiosciences, s’inscrivent depuis 2011 dans le cadre de l’Unité d’Enseignement « Introduction au développement durable » de l’Ecole nationale supérieure agronomique de Toulouse. Destinés aux élèves ingénieurs de 2ème année mais aussi ouverts à tous publics, ces éclairages et ces échanges, pensés comme des moments de culture, réinterrogent les savoirs, appréhendent différentes approches et visent à placer les futurs agronomes en état de questionnement et de réflexion.
Au programme de la nouvelle promotion 2015-2016 , une table ronde sur "L’étiquetage nutritionnel, pour mieux comprendre un débat haut en couleurs".
Notez déjà la date : 24 novembre 2015... Durant trois heures, les intervenantes et les étudiants exploreront les raisons de la montée en puissance du facteur santé dans l’alimentation, des mesures prises pour lutter contre l’obésité et autres maladies du siècle (le code couleur par exemple), des avancées et limites des politiques nutritionnelles sur la base d’exemples français et européens.
Une table ronde avec Nicole Darmon, directrice de recherche Inra UMR NORT Nutrition, Obésité et Risque Thrombotique, Béatrice de Reynal, Nutritionniste, directrice de Nutrimarketing, Chantal Julia, Chercheure en Epidémiologie Nutritionnelle, UMR U1153 Inserm/U1125 Inra/Cnam/Univ Paris 13


lire la suite »
 

Contribution aux Controverses européennes de Marciac 2015 (20 juillet 2015)

Modèles agricoles, paysans, agribusiness… Au-delà des mots : des processus, des réalités et des choix politiques

Par Gérard Choplin, agronome - rédacteur, formateur, ancien animateur de la Coordination Paysanne Européenne

"On peut continuer à clamer qu’il faut faire vivre toutes les agricultures, qu’il y a de la place pour tout le monde et que la diversité des exploitations et des territoires est une richesse de l’UE. La réalité est autre : les politiques agricoles et commerciales favorisent très largement la concentration et l’industrialisation de la production et les financent, accordant des miettes aux autres processus (circuits courts, agro-écologie, autonomisation,….). La diversité agricole de l’UE se restreint, des territoires agricoles se vident et le régime crétois n’a aucun sens avec des légumes de serre industrialisée."
Tel est le constat de Gérard Choplin qui plaide pour "un nouveau cadre de politique agricole et commerciale (européen, international) qui change les priorités". Une contribution offrant un nouvel éclairage aux Controverses européennes de Marciac consacrées à la coexistence (les 28 et 29 juillet 2015).
A lire ci-dessous ainsi que toutes les autres contributions écrites et filmées.


lire la suite »
 

Contribution aux Controverses européennes de Marciac 2015 (17 juillet 2015)

Coexistence : Peut-on vivre ensemble avec deux modèles agricoles ?

Par Catherine Morzelle, Aramip (Association Aragon-Midi-Pyrénées)

Une contribution aux Controverses européennes de Marciac (28 et 29 juillet 2015 sur le thème de la coexistence) comme un coup de gueule ! De l’accord transatlantique au bio espagnol, en passant par la grande distribution et le gaspillage, Catherine Morzelle tire à tout va un fil économique cinglant, alertant sur la répartition du marché entre puissants économiques.
Lire ci-dessous la contribution de Catherine Morzelle et accéder aux autres contributions filmées et écrites...


lire la suite »
 

Contribution aux Controverses européennes de Marciac 2015 (17 juillet 2015)

Coexistence ou le territoire en partage

Par Rémi Mer, consultant

"On sent monter une tension entre au moins deux visions conflictuelles du développement territorial en Bretagne... Pour simplifier, une première vision plutôt économique et libérale qui entend agir au nom de l’emploi et de la création d’activités, une seconde plutôt écologique qui intervient au nom de la protection de l’environnement... Entre les deux, une majorité d’acteurs et de citoyens rarement appelés à se prononcer démocratiquement sur ces questions qui engagent l’avenir régional et en partie le leur, sans écarter des incidences plus globales, rendues visibles par la montée en généralité des conflits dits locaux !"
C’est ce fil que déroule Rémi Mer en contribution aux Controverses européennes de Marciac qui se tiendront les 28 et 29 juillet prochains sur le thème de la coexistence. Et de plaider pour une coexistence pacifique, élaborée autour d’une table des négociations, non dénuée de convivialité.
Lire la contribution de Rémi Mer et accéder aux contributions filmées et écrites...


lire la suite »
 

Contribution filmée aux Controverses européennes de Marciac (16 juillet 2015)

Une coexistence de tranchée

Par Michèle Gascoin, agricultrice et ancien maire de Cobonne (Drôme)

Cette troisième contribution filmée (7’) pour les Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les 28 et 29 juillet 2015, sur le thème de la coexistence, nous transporte chez Michèle Gascoin, dans la Drôme. Cette ancienne enseignante, reconvertie dans l’agriculture, est arrivée avec son mari, en 1972, à Cobonne, petit village perché du Vercors. Ils y ont passé leur vie à élever des chèvres et à fabriquer du fromage. Quarante ans plus tard, elle raconte l’installation des néo-ruraux, puis celle des vacanciers fortunés. En 1995, elle devient maire de la commune et essaie tant bien que mal de concilier trois types de populations aux mentalités et attentes bien différentes.
Son bilan est en demi-teinte, entre incompréhension culturelle et replis sur soi, Michèle Cobonne évoque une coexistence de tranchée, calme en apparence, mais où demeure « un état d’esprit qui n’est pas ce qu’on aurait voulu atteindre ».
Regarder ci-dessous l’entretien filmé de Michèle Cobonne et accéder aux autres contributions filmées et écrites...


lire la suite »
 

Contribution aux Controverses européennes de Marciac 2015 (16 juillet 2015)

A Marciac, saurons-nous ensemble trouver les moyens de réinventer la véritable fraternité ?

Par Bernard Dutoit, paysan engagé

JPEG - 13.6 ko
Bernard Dutoit au Bénin

Depuis les attentats de Charlie Hebdo de janvier 2015, on ne cesse de le dire : la fraternité est restée trop longtemps la grande oubliée de notre devise républicaine et, pourtant, c’est cette fraternité qui doit orienter nos existences vers le vivre ensemble. Sans elle, la liberté est un idéal vide.
L’occasion pour Bernard Dutoit de lancer un appel aux participants des Controverses de Marciac consacrées à la coexistence (28 et 29 juillet 2015) : "saurons-nous ensemble trouver les moyens de réinventer la véritable fraternité ?"
Une contribution engagée par ce paysan qui milite, notamment, contre la guerre au sein de l’Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre. A lire ci-dessous, et accéder aux autres contributions écrites et filmées.


lire la suite »
 

Contribution aux Controverses européennes de Marciac 2015 (15 juillet)

Vers une coexistence des modèles agricoles et alimentaires en France et dans le monde ?

Philippe Cousinié, membre du comité de pilotage d’OSAE (osons l’agroécologie) et animateur national dans l’enseignement agricole

Nouvelle contribution aux Controverses européennes de Marciac (conçues et réalisées par la Mission Agrobiosciences), qui se tiendront les 28 et 29 juillet sur le thème de la coexistence. Philippe Cousinié, ingénieur agronome, animateur national du réseau thématique « Agronomie Ecophyto » (MAAF/DGER) et membre du comité de pilotage d’OSAE (osons l’agroécologie) pose ici la question de savoir si nous allons vers une coexistence des modèles agricoles et alimentaires en France et dans le monde. Et nous livre sa conclusion : à terme, il voit l’avènement d’une nouvelle agriculture en France et dans le monde faisant de l’agroécologie la base essentielle pour préserver l’environnement et généraliser des systèmes alimentaires résilients.
Lire ci-dessous sa contribution intégrale et accéder aux autres points de vue.


lire la suite »
 


suite des annonces »
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr