01/10/2007
Denoux
Mots-clés: Santé

Patrick Denoux


Patrick Denoux est Professeur de Psychologie Interculturelle à l’Université
de Toulouse-Jean Jaurès. Il est responsable de l’axe 3 du LCPI, Laboratoire
Cliniques Pathologique et Interculturelle (EA 4591)

Outre les missions d’expertise, il a dirigé plusieurs programmes internationaux de recherche sur les incidences psychologiques des mutations culturelles. Ses travaux scientifiques ont principalement pour objet la gestion et la signification de toute situation de contact culturel (interculturation).

Il a publié de nombreux articles, chapitres d’ouvrage et ouvrage en France et à l’étranger sur les modes d’appréhension de la différence culturelle où il propose quelques avancées théoriques : "L’identité interculturelle", Bulletin de Psychologie, 419 ; Pour une nouvelle définition de l’interculturation, "Perspectives de l’interculturel" ; L’Harmattan, "La recherche interculturelle en France, Relations et apprentissages interculturels", A.Colin (traduit en allemand, Nomos).

Patrick Denoux s’intéresse par ailleurs de très près à l’évolution des représentations de notre rapport à l’alimentation et à la vieillesse. Deux domaines pour lesquels il a conduit plusieurs missions d’expertise, en montrant toujours l’importance des aspects culturels dans leur compréhension. En février 2014, il signe un ouvrage remarquable et remarqué sur ces aspects aux éditions JC Lattès : Pourquoi cette peur au ventre ? Nouvelles obsessions alimentaires.

Patrick Denoux est membre du Conseil d’Analyse Stratégique et Scientifique de la Mission Agrobiosciences, qui s’est constitué le 21 mars 2011. Il intervient régulièrement aux Controverses européennes Marciac, notamment comme grand témoin.

Ci-Dessous accédez aux différentes interventions de Patrick Denoux dans le cadre des manifestations organisées par la Mission Agrobiosciences (ou en collaboration avec la MAA) :

"Les signaux faibles comme émergences interculturelles dans un organisme de recherche", article original publié dans le cadre d’une "Ecole chercheurs" consacrée aux signaux faibles et destinée aux cadres de l’Inra, organisée avec le concours de la Mission Agrobiosciences en juin 2007.

"Réflexions adventices sur les conditions culturelles d’émergence d’une crise à propos des pesticides", intervention dans le cadre de la Conversation de Midi-Pyrénées, "Pesticides ? Même pas peur !"

Alimentation : « Trop gros, trop maigres ? Décoder ces normes qui nous (top)-modèlent ! » Dans le cadre de l’émission « Le Plateau du J’GO ». Avril 2007

Le débat, un objet interculturel entre polémique et polysémique (Publication originale) Dans le cadre de l’Université d’été de l’Innovation Rurale de Marciac. Août 2006

Nouvelles obsessions alimentaires : "L’orthorexie, une névrose culturelle Dans le cadre de la manifestation « Aux bons soins de l’alimentation » organisée par la Mission Agrobiosciences et le Conseil National de l’Alimentation. Décembre 2004

La monoculture conduit à l’appauvrissement. Psychologie interculturelle et Agricultures Dans le cadre de l’Université d’été de l’Innovation Rurale. Août 2004.

Professeur de Psychologie Interculturelle, Université de Toulouse-Jean Jaurès

Mot-clé Nature du document
A la une
LES CONTROVERSES DE MARCIAC Les actes, les lives…
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

Transition : une notion victime de son succès
Analyse de Jean-Pierre Poulain, socio-anthropologue, Université de Toulouse Jean Jaurès

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top