28/03/2022
[BorderLine] Les limites en débat dans les champs des sciences et du vivant

[Podcast] Xénogreffes : l’humanité à corps perdu ?

Vivre avec le cœur d’un porc génétiquement modifié. C’est désormais chose envisageable depuis qu’une équipe américaine de l’École de médecine du Maryland a réussi une opération de xénogreffe chez un patient, début janvier 2022, et décédé deux mois plus tard. Qualifiée de prouesse technologique, cette transplantation inter-espèce suscite bien des espoirs, dans un contexte de pénurie d’organes mais également une foule d’interrogations, éthiques notamment, au regard des limites qu’elle abolit.
Qu’elles soient biologiques, inter-espèces, morales, juridiques, économiques ou philosophiques, les xénogreffes bousculent un certain nombre de frontières, redessinant les contours du corps humain et des êtres vivants. Quelles sont-elles ? Quelles limites fixer à l’expansion du corps humain ? Un nouvel épisode du podcast BorderLine à écouter librement, sur votre plateforme préférée !

PROGRAMME DE L’ÉMISSION

DIALOGUE avec Olivier Bastien, ancien directeur des prélèvements et des greffes d’organes et de tissus à l’Agence de la biomédecine et Jean-Michel Besnier, philosophe, ancien membre du Comité d’éthique du CNRS et du Comité d’éthique et de précaution de l’INRA et de l’IFREMER (Comepra), de 2002 à 2007.
DÉBAT avec le public

RÉACTION du grand témoin Fabien Milanovic, sociologue, responsable du Pôle Biotechnologies en Société à Sup’Biotech.
DÉBAT avec le public

Jeudi 15 décembre 2022, de 18h15 à 20h15, Auditorium Picot de Lapeyrouse du Muséum de Toulouse
Feuilletez la feuille de salle, avec les portraits des intervenantes, des définitions et repères utiles à la compréhension des échanges :

Borderline : Les limites en débat dans les champs des sciences et du vivant

Après avoir piloté pendant plus de vingt ans les Controverses européennes, à Marciac puis à Bergerac, la Mission Agrobiosciences-Inrae initie un nouveau cycle d’échanges pluriannuels, au plus près des différents publics concernés, en coproduction avec le Quai des Savoirs.Son fil rouge ? Explorer les champs de tension qui s’exercent aujourd’hui autour de l’idée des limites, qu’elles soient frontière géographique, borne des savoirs, seuil éthique ou finitude des ressources. Des espaces intermédiaires souvent flous, que les uns souhaitent annihiler quand d’autres les voudraient inviolables. Se tenir tout au bord de ce trouble, saisir les états-limites qui traversent les champs des sciences et du vivant, c’est ce que propose BorderLine à partir de septembre 2021. Des débats accessibles gratuitement à tous les publics, laissant une large part aux échanges et aux regards croisés, pour instruire collectivement les points de frictions et les voies possibles, sans partis pris ni évitements. Il donne lieu, à l’issue de chaque rencontre, à la réalisation d’un podcast disponible sur toutes les plateformes d’écoute.

Le Quai des Savoirs. Un allié naturel puisque ce centre culturel de la métropole toulousaine consacré aux sciences, aux innovations, et à la création, invite à reprendre la main sur nos futurs par l’exploration des enjeux des recherches contemporaines et des différents récits prospectifs en cours. Expositions immersives, ateliers de pratique pour petits et grands, spectacles, rencontres publiques, publications numériques, résidences d’artistes… le Quai des Savoirs déploie toute une panoplie d’interactions entre les citoyens, les chercheurs, les créateurs, et les décideurs. En s’associant à la mission Agrobiosciences-INRAE pour interroger les limites en débat dans les champs des sciences et du vivant, il contribue à partager les savoirs, animer le débat public et imaginer des futurs désirables.

Jeudi 15 décembre 2022, de 18h00 à 20h00, au Muséum de Toulouse.

Mot-clé Nature du document
A la une
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
BORDERLINE, LE PODCAST Une coproduction de la MAA-INRAE et du Quai des Savoirs

Écoutez les derniers épisodes de la série de podcasts BorderLine :
Générations futures : pourquoi s’en remettre à demain ?
Humains et animaux sauvages : éviter les lieux communs ?
Le chercheur-militant, un nouveau citoyen ?

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top