14/05/2008
Les cahiers de l’Université des Lycéens (publication originale)
Nature du document: Actes des débats

Les sciences arabes : un âge d’or qui rayonne encore

A. Djebbar. Copyright www.rehseis. cnrs.fr

Le cahier de la séance de l’Université des Lycéens avec le mathématicien et historien des sciences Ahmed Djebbar, organisée par la Mission Agrobiosciences en collaboration avec le lycée Rive Gauche (Toulouse), le 17 mars 2008.
Ce jour-là, ils étaient près de 200 jeunes à assister à la conférence de cet éminent chercheur et formidable conteur. Des secondes du Lycée Rive Gauche mais aussi une cinquantaine d’élèves de troisième des collèges Reynerie et Bellefontaine (collèges "Ambition Réussite").
L’occasion pour ces jeunes de mesurer l’apport des sciences arabes dans de nombreuses disciplines (Astronomie, Médecine, Mathématiques...) et, au-delà de cet aspect, comprendre dans quelles conditions ces découvertes ont été possibles : celles d’un formidable bain de culture, mêlant les religions, les peuples et les cultures.

Télécharger ci-dessous le cahier issu de cette séance

Une longue épopée

Alors que l’Europe chrétienne semble endormie, le VIIème siècle voit l’émergence d’un tout nouvel Empire fondé sur l’Islam : le vaste territoire arabo-musulman, de la frontière chinoise au nord de la Péninsule ibérique en passant par la Méditerranée. D’abord occupés aux conquêtes, à l’unification politique et au commerce, les califes successifs ont progressivement favorisé le développement des sciences à travers la redécouverte d’ouvrages très anciens, venus notamment des Grecs. Il y faudra plusieurs ingrédients : le financement de traducteurs, la technique de fabrication du papier, le développement des écoles et des collèges supérieurs... Dès lors, l’arabe devient ce qu’est notre anglais aujourd’hui : la langue internationale des activités scientifiques et philosophiques.
Parler de sciences arabes, ce n’est donc pas se restreindre aux découvertes des populations de souche ethnique arabe et de religion musulmane, mais d’un formidable bain de culture qui, mêlant les religions, les peuples et les cultures, raconte une part de l’aventure humaine dans sa soif de connaissances universelles.

Ahmed Djebbar : un homme de cultures

Mathématicien, Professeur à l’Université des Sciences et Technologies de Lille 1, chercheur au CNRS, Ahmed Djebbar est connu pour ses travaux de recherches en histoire des sciences et ses talents de conteur au travers des nombreuses conférences qu’il donne. Auteur d’un nombre important d’articles scientifiques, il a aussi publié plusieurs ouvrages à destination du grand public parmis lesquels "L’âge d’or des sciences arabes" (Ed. Le Pommier 2005) ou "Le grand livre des sciences et inventions arabes" (Ed. Bayard 2006).
Homme de science mais aussi homme de culture, signalons qu’Ahmed Djebbar a été conseiller du président algérien Mohamed Boudiaf, assassiné le 29 juin 1992, avant d’occuper, de juillet 1992 à avril 1994, le poste de ministre de l’Education et de la Recherche en Algérie.

A propos de cette séance

L’équipe pédagogique du Lycée Rive Gauche, à Toulouse, prouve depuis de longues années sa volonté de contribuer à l’ouverture d’esprit des élèves, à travers de nombreuses initiatives. Ayant déjà accueilli trois séances de l’Université des Lycéens (en décembre 2003, mars 2005 et mars 2007), les enseignants ont souhaité prolonger et amplifier l’effort, en lançant un cycle de conférences mensuelles s’inscrivant dans le cadre du projet d’établissement et, plus particulièrement, dans le cadre d’un « projet Seconde » visant à favoriser l’intégration et la réussite de tous les élèves, en éveillant leur curiosité et en développant leur implication personnelle dès leur arrivée au lycée.
La Mission Agrobiosciences a décidé d’accompagner cette dynamique en co-organisant deux séances de l’Université des Lycéens pour l’année 2007-2008. La première, en novembre dernier, fut exceptionnelle, puisque Yves Michaud, le fondateur de l’Université de tous les savoirs, en était le conférencier sur le thème « Diversité humaine : ces différences qui fâchent, une chance ? ». Pour cette seconde conférence, c’est Ahmed Djebbar, professeur d’histoire des mathématiques à l’Université des sciences et technologies de Lille, qui viendra à la rencontre des élèves de Rive Gauche.
Une séance destinée en priorité aux Secondes, mais qui sera, pour la première fois, ouverte à une cinquantaine de Troisièmes issus des collèges Bellefontaine et Reynerie des quartiers voisins. Des jeunes issus de milieux défavorisés et choisis par les équipes pédagogiques parce que tous cultivent un intérêt marqué pour les sciences.
L’objectif : leur donner l’occasion de réincarner les sciences, dans cette rencontre avec un homme d’exception, de se projeter au lycée, voire au-delà, et de commencer à égratigner la pressante autocensure, notamment chez les filles qui pensent que les sciences "ce n’est pas pour elles".

L’Université des Lycéens

L’Université des Lycéens est une expérience pilote en Midi-Pyrénées qui vise à lutter contre la désaffection des filières scientifiques par les jeunes en les sensibilisant aux enjeux actuels de la science. Elle organise plusieurs fois par an des rencontres entre des chercheurs de haut niveau, des lycéens et leurs enseignants. Depuis septembre 2007, elle est partenaire de l’Université de Tous Les Savoirs au lycée ; elle est également labellisée "Année mondiale de l’Astronomie" (AMA09) et "Sciences à l’école".

Plus d’infos via le communiqué de presse de la séance

Avec Ahmed Djebbar, mathématicien et historien des sciences

Mot-clé Nature du document
A la une
CONTROVERSES EUROPÉENNES Les actes, les lives…
  • Lire les Actes des 25es Controverses européennes Voir le site
  • Les Controverses européennes s’invitent au Salon « Au Tour du livre » de Vic-en-Bigorre Voir le site
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • [Covid, croyances et récits]Le coronavirus, un agent de révision des croyances ? Voir le site
  • La recherche agronomique dans la globalisation agricole, alimentaire et environnementale (1992-2010) Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

Transition : une notion victime de son succès
Analyse de Jean-Pierre Poulain, socio-anthropologue, Université de Toulouse Jean Jaurès

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top