25/06/2007
Science, Société et Décision. 2003-2009

Les restitutions de la Conversation de Midi-Pyrénées

Les situations de blocage que connaissent fréquemment les relations "Sciences et Société" ne se raisonnent qu’à travers une multitude de questions, d’analyses, de points de vue. Ces différentes approches doivent abonder pour, à terme, éclairer les débats en cours. C’est dans cette perspective que la Mission Agrobiosciences a créé la "Conversation de Midi-Pyrénées". Un cycle qui se propose d’explorer et de clarifier ces controverses et ces objets de conflit.
La Conversation de Midi-Pyrénées a été organisée pendant sept ans de 2003 à mars 2010, d’abord à la Maison Midi-Pyrénées (1 rue Rémusat à Toulouse), puis à l’Institut d’Etudes Politiques de Toulouse (2 ter rue des puits creusés). Retrouvez ci-dessous un description du projet ainsi que l’ensemble des restitutions qui en sont issues.

La conversation

Une conversation à plusieurs voix
Privilégiant les échanges de points de vue et d’expériences, la Conversation de Midi-Pyrénées réunissait tous les deux mois – un mercredi de 18h00 à 20h00 – un cercle volontiers restreint, rassemblant une trentaine de personnes d’horizons très divers : chercheurs de toutes disciplines, représentants d’associations de consommateurs, élus, médecins, étudiants... Ces membres sont conviés à explorer et instruire, tout au long de l’année, quatre à cinq sujets qui permettent d’éclairer les débats en cours, de proposer de nouvelles pistes de recherche à la science et de contribuer à éclairer la décision publique.

Qu’est-ce que converser ?
La relative intimité des conversations qui se déroulent avec un nombre limité de personnes, la fidélisation de ces membres d’une séance à l’autre, ainsi que l’absence d’effet de tribune, permettent d’instaurer un climat de confiance et de responsabilité qui favorise l’échange de points de vue pour une instruction collective des problématiques proposées à la réflexion. La fidélisation des membres, quant à elle, est indispensable à un apprentissage collectif des thématiques sciences-société et à la progression des réflexions produites.
La conversation propose, en ouverture, un à deux brefs exposés, le plus souvent préparés par un de ses membres qui donnent une lecture de la question selon un angle propre à sa discipline ou à son expérience. S’engage ensuite la discussion.
A la suite de chaque séance, le contenu des échanges est retranscrit au travers d’une synthèse écrite – les « restitutions de la Conversation de Midi-Pyrénées  » - qui, après validation par chaque participant, est mise en ligne sur le site de la Mission Agrobiosciences.

Une aide à la décision publique qui s’affirme
Centrée sur les questions qui animent les relations entre les sciences, les technologies et la société, la Conversation a exploré au fil du temps un grand nombre de sujets, depuis les problématiques liées à la redéfinition d’une culture scientifique, jusqu’au statut de l’expertise, en passant par les usages actuels du principe de précaution ou l’analyse des effets du discours nutritionnel ambiant.

Dans ce cadre, ces rencontres contribuent de plus en plus à répondre à des interrogations ou des sollicitations d’organismes publics. Ce fut le cas, notamment, des séances sur la culture scientifique et technique ("la Science est-elle culturelle ?", "Les sciences dans la société : comment réintroduire la part du sensible ?") dont les restitutions sont venues nourrir la réflexion du groupe de travail « Diffusion de la culture scientifique » organisé dans le cadre des Assises régionales de la recherche, de l’innovation et du transfert des technologies de Midi-Pyrénées.

De même, en juin 2006, la séance consacrée à l’apprentissage collectif des risques a fait l’objet d’une contribution apportée au groupe de travail du Conseil National de l’Alimentation saisi par le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche, sur la communication publique en matière de risque. Certaines préconisations de cette séance figurent d’ailleurs dans l’avis définitif du CNA.
Notons également que les deux conversations organisées sur les nanotechnologies et nanosciences (octobre et décembre 2006) ont fait l’objet d’un cahier d’acteur lors du débat national qui s’est déroulé à la cité des sciences les 19 et 20 mars 2007.

En janvier 2008, une collaboration a été lancée avec l’Agence Française de la Sécurité Sanitaire de l’environnement et du Travail (AFSSET), afin d’explorer certains questionnements spécifiques à ce domaine, notamment au travers d’une séance consacrée à la question des pesticides ("Pesticides ? Même pas peur ! Pourquoi les risques liés aux pesticides peinent-ils à mobiliser l’opinion publique ?").

Les restitutions

Editées après chaque séance, validées par l’ensemble des participants, les restitutions PDF de la Conversation sont accessibles gratuitement. Nous attirons néanmoins l’attention des lecteurs sur le fait que leur contenu n’a pas été réactualisé depuis leur publication.

Programme


2003-2004 : OGM, hygiénisme, douleur et recherche publique

  • Le paysage, nouvel enjeu de rapports de force ? Avec Gérard Tiné, plasticien, enseignant à l’Ecole d’Architecture de Toulouse. Jeudi 13 novembre 2003. Le paysage, qui est le fruit d’une construction culturelle, voit s’affronter depuis peu des usages et des enjeux multiples, souvent conflictuels. Porteur de qualités esthétiques, de valeurs affectives et symboliques, il est aussi le lieu et le résultat d’une activité économique. Entre utopies et réalités, quels paysages voulons-nous, par quels acteurs sont-ils dessinés et pour quels usagers ?
  • Le nouveau statut de l’animal dans notre société : quelles conséquences ? Avec Christian Diaz, chercheur à l’Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse. Jeudi 4 décembre 2003. Le changement de statut de certains animaux vis-à-vis de l’alimentation (lapin, cheval), la place des animaux de compagnie, la sensibilité accrue au « bien-être animal »... Tous ces éléments signalent une frontière de plus en plus floue entre l’homme et l’animal. Comment cela se traduit ? Qu’est-ce que cela exprime de notre société actuelle ? Quelles sont les conséquences à venir ?
  • Comment instruire le débat sur les OGM ? Avec Joël Gellin, directeur de recherche en Génétique cellulaire. Inra. Toulouse, Génopôle Midi-Pyrénées. Jeudi 22 janvier 2004. Malgré de multiples initiatives, ici et là, les tentatives d’un débat sur les OGM n’ont guère produit qu’un choc frontal de « pour » et de « contre », un dialogue où les arguments rationnels et le souci d’informer n’ont fait qu’exaspérer les opinions les plus tranchées.Mais comment faire pour éviter les écueils rencontrés jusque là et faire qu’un réel jeu démocratique s’exerce ?
  • Sécurité alimentaire et santé : un progrès ou un retour vers l’hygiénisme ? Avec Georges Bories, directeur de recherche Inra, directeur scientifique à la Commission Européenne. Jeudi 25 mars 2004. LIRE
  • Supprimer la douleur : jusqu’où peut-on aller ? Avec Thierry Marmet, médecin, chef de service de soins palliatifs de la polyclinique Joseph Ducuing et Bernard Desclaux, psychiatre, chef de service à l’Institut Claudius Regaud, jeudi 22 avril 2004. LIRE
  • La recherche publique peut-elle se passer des contrats privés ? Avec Michel Grossetti, directeur du Centre d’Etude des Rationalités et des Savoirs. Cnrs-Université Toulouse-Le-Mirail, Jeudi 27 mai 2004. LIRE

2004-2005 : Banques de données génétiques, enseignement des sciences, culture scientifique

  • Génétique et Société : "Qui est concerné par les collections d’échantillons humains et de données associées utilisés par la recherche ?. Anne Cambon-Thomsen, Inserm, février 2005. LIRE
  • L’enseignement des sciences en questions Séance introduite par Alain Trousson, avec les réactions immédiates de Marie-France Barthet et Jean-Pierre Zalta, mars 2005. LIRE
  • La transgénèse à l’épreuve du droit Séance introduite par Pierre Boistard, avec les réactions immédiates de Marc Verprat et Georges Mas, 13 Avril 2005. Lire
  • La science est-elle culturelle ? Séance introduite par Valérie Péan, Mission Agrobiosciences, mai 2005. Lire
  • Les Sciences dans la Société : Comment réintroduire la part du sensible ? Séance introduite par Jacques Lefrançois, François Saint-Pierre et Jean-Pierre Estrampes, juin 2005. LIRE

2005-2006 : Expertise, Politique nutritionnelle, Principe de précaution, risque

  • La multiplication des expertises scientifiques et techniques : que signifie cette inflation ? Séance introduite par Valérie Péan, avec les réactions immédiates de Georges Bories, Emmanuelle Rial-Sebbag et Jean Tkaczuk, octobre 2005. LIRE
  • L’expertise face à la décision publique : quel est l’apport des sciences humaines et sociales ?, Séance introduite par Gilles Allaire et Michel Grossetti, décembre 2005. LIRE
  • Obésité... "Les politiques nutritionnelles en balance : des bienfaits aux excès." Séance introduite par Max Lafontan, Muriel Gineste et Geneviève Cazes-Valette, 1er février 2006. LIRE
  • Le principe de précaution : en a-t-on vraiment pris la mesure ? Séance introduite par Jean-Michel Ducomte et Nicolas Treich, avril 2006. LIRE
  • Doit-on aller vers un apprentissage collectif du risque ? Séance du 31 mai 2006, introduite par Olivier Moch et Patrick Denoux. LIRE

2006-2007 : nanosciences, biocarburants, clonage

  • Nanosciences et nanotechnologies : tous les ingrédients d’un débat explosif ? Avec Jean-Pierre Launay, directeur du CEMES, et Lionel Larqué, Fondation Sciences Citoyennes, octobre 2006. LIRE
  • Peut-on encore collectivement décider de l’avenir des nanos et à quelles conditions ? Avec Lionel Larqué, administrateur de la Fondation Sciences Citoyennes et Daniel Bancel, Recteur, décembre 2006. LIRE
  • Biocarburants : quels sont les arguments de la controverse ? Philippe Pointereau (Solagro) et Jacques Commère (Coordination rurale), février 2007. LIRE
  • Le silence des clones Avec Joël Gellin, généticien (Inra) et Emmanuelle Rial-Sebbag, juriste, membres de la plateforme Génétique et Société de la génopole Toulouse Midi-Pyrénées, mars 2007. LIRE

2007-2008 : débat public, pesticides, Nimby

  • Cet obscur objet.... du débat public Séance du 21 novembre 2007 introduite par Daniel Boy, Directeur de recherches au Cevipof et Jean-Michel Eymeri-Douzans, Professeur des Universités IEP Toulouse. LIRE
  • Pesticides ? Même pas peur ! Avec Jean-Pierre Cravedi, directeur de l’Unité Xénobiotiques Inra Toulouse, et Patrick Denoux, Professeur des Universités en psychologie interculturelle à l’Université de Picardie- Jules Verne (Amiens). Janvier 2008 LIRE
  • Pas chez moi... ni ailleurs. Mais où sont les terrains d’entente ? Séance du 21 mai 2008, introduite par Rose Frayssinet, du collectif "Plus jamais ça, Ni ici ni ailleurs" ; et Patrice Melé, spécialiste de l’analyse des conflits locaux et des territoires (Citeres-CNRS/ Univ. Tours) LIRE


2008-2010 : sacre du gène, santé publique, maladies émergentes, catastrophe

  • Le sacre du gène : pourquoi continue-t-on à surestimer la génétique ? Avec les introductions du généticien Joël Gellin et de l’ethnologue Jean-Pierre Albert, 23 octobre 2008. LIRE
  • La santé publique à corps perdu ?" Quand les sociétés opèrent un déni du corps malade et vieillissant Avec David Le Breton, sociologue et anthropologue, Christian Escafre, psychiatre et psychothérapeute, et Laurencine Piquemal-Vieu, enseignante en psychologie, 25 février 2009.
  • Faut-il réintroduire l’homme dans la nature ? Les risques d’une fracture écologique Avec Georges Rossi, géographe, et la contribution des étudiants de Sciences Po Toulouse, mars 2009. LIRE
  • Maladies émergentes : peut-on éviter la contagion de la peur ? Michel Setbon, directeur de recherche CNRS et Philippe Baralon, cabinet Phylum, mai 2009. LIRE
  • Le désir de catastrophe : un pire à éviter ou un horizon qui attire ? avec le philosophe Henri-Pierre Jeudy et le théologien dominicain Jean-Michel Maldamé.LIRE
  • Les bons et les mauvais calculs de l’évaluation Avec Steve Jacob, chercheur au Département de science politique à l’Université de Laval (Québec, Canada) et Gérard Pirlot, Professeur de Psychologie clinique, Toulouse II, Vendredi 26 mars 2010.
  • Chercheurs et médias généralistes : des relations controversées 12 décembre 2012. Dans le cadre du master « Risques, Sciences, Environnement et Santé » de l’IEP . LIRE
Eclairer les débats sur les enjeux scientifiques et sociétaux des avancées de la recherche

Mot-clé Nature du document
A la une
CONTROVERSES EUROPÉENNES Les actes, les lives…
  • Lire les Actes des 25es Controverses européennes Voir le site
  • Les Controverses européennes s’invitent au Salon « Au Tour du livre » de Vic-en-Bigorre Voir le site
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • [Covid, croyances et récits]Le coronavirus, un agent de révision des croyances ? Voir le site
  • La recherche agronomique dans la globalisation agricole, alimentaire et environnementale (1992-2010) Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

Transition : une notion victime de son succès
Analyse de Jean-Pierre Poulain, socio-anthropologue, Université de Toulouse Jean Jaurès

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top