27/10/2007
Michaud, Yves
Avec : Yves Michaud

Yves Michaud

« Un philosophe, c’est quelqu’un qui a le sens des questions » (1)

Voyageur et passeur
La Mission Agrobiosciences reçoit, le 15 novembre 2007, Yves Michaud pour la première séance de l’Université des Lycéens scellant le partenariat avec l’Université de tous les savoirs au lycée.
Reçu premier à l’agrégation de philosophie, Yves Michaud ne cesse de voyager dans les contrées du savoir, de l’art et de la diversité culturelle.

Professeur des Universités, il n’hésite pas à franchir les frontières pour enseigner à Berkeley ou à Sao Paulo.
Passionné par l’esthétique, il dirige l’Ecole Nationale des Beaux Arts de 1989 à 1996 après avoir été le rédacteur en chef des Cahiers du Musée national d’art moderne (centre Georges Pompidou).
Animé par la philosophie politique, il intervient chaque dimanche dans l’émission « L’esprit public » de France Culture, présentée par Philippe Meyer.
Et puis, il y a cette aventure inédite qu’il lance à l’occasion du nouveau siècle : l’Université de Tous Les Savoirs. Car ce pédagogue, peu convaincu par la notion de vulgarisation, souhaite faire alors le pari de proposer une conférence par jour pendant un an (en 2000), ouverte à tous et donnée par les plus grands spécialistes des différents domaines de connaissances. D’emblée, un public très large et de tous âges afflue.
Depuis, l’aventure continue à travers l’UTLS La suite et l’UTLS Lycéens.

« Je pense donc je kiffe »...
Au-delà même de la publication intégrale des conférences de l’UTLS chez Odile Jacob, Yves Michaud a signé un grand nombre d’ouvrages qui lui sont propres, destinées à un lectorat très varié. Citons notamment le Que sais-je ? consacré à La violence (1986), Humain, inhumain, trop humain (2001, réédité en 2005), la Crise de l’art contemporain (1997, réédité en 2005), L’art à l’état gazeux (2004), Chirac dans le texte (2004), Précis de recomposition politique (2006) ou, encore tout récemment, sa participation à l’ouvrage collectif Future 2.0 : comprendre les 20 prochaines années.
En partant du principe qu’il n’y a pas d’âge pour commencer à philosopher, il publie en 2003 un petit ouvrage truffé d’humour, de lucidité et de sagesse, La philo 100 % ado, puis, en 2006, La philo 100 % ado - la suite ! Deux recueils de petits textes retraçant ses dialogues avec des adolescents, organisés par le magazine Okapi, et abordant des questions telles que : l’argent fait-il le bonheur ? Etre paresseux, est-ce mal ? Qu’est-ce qu’un ami ? ou encore, être raciste, c’est quoi ? A mettre entre toutes les mains, quelque soit l’âge !

Deux Universités qui font amphi commun
Souhaitant pleinement décentraliser ses conférences, l’UTLS au lycée a décidé de s’appuyer sur l’Université des Lycéens pour développer son action en Midi-Pyrénées.
Deux initiatives qui unissent leurs forces pour mieux servir l’ensemble des établissements - lycées professionnels, généralistes, technologiques et agricoles - qui émaillent les huit départements de la Région.
D’un côté, l’Université des Lycéens inscrit désormais son expérience régionale dans une démarche nationale exemplaire, acquérant une lisibilité et une reconnaissance nouvelles.
De l’autre, l’Université de Tous les Savoirs au lycée trouve en Midi-Pyrénées un socle solide de compétences fondées sur quatre années d’acquis, ainsi que la publication et la diffusion de Cahiers restituant chaque conférence-débat.
Et c’est bien sûr, avec Yves Michaud que ce partenariat est scellé par une première conférence du philosophe, au Lycée Rive Gauche à Toulouse, le 15 novembre 2007, sur le thème de "La diversité humaine : ces différences qui fâchent... Une chance ?"

(1) Propos de Yves Michaud dans un entretien accordé à l’Express, le 23/10/2003

Philosophe, fondateur de l’Université de Tous Les Savoirs

Mot-clé Nature du document
A la une
CONTROVERSES EUROPÉENNES Les actes, les lives…
  • Les Controverses européennes s’invitent au Salon « Au Tour du livre » de Vic-en-Bigorre Voir le site
  • Vu de l’Argentine : quand l’accès à la terre devient primordial Voir le site
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • [Transition] Retour à la terre… aux savoirs paysans, et à la culture Voir le site
  • Des abattoirs de proximité « à la découpe » Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

Transition : une notion victime de son succès
Analyse de Jean-Pierre Poulain, socio-anthropologue, Université de Toulouse Jean Jaurès

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top