13/06/2003
Rigal

Natalie Rigal

GIF L’allure dynamique, le propos clair et concis, Natalie Rigal est une jeune chercheuse d’une rare humilité. « Je ne suis pas nutritionniste, je ne suis pas pédiatre, je suis psychologue, mais ne reçois pas d’enfant dans un cabinet, je suis psychologue chercheur », énonce-t-elle en guise de présentation. Élève de Matty Chiva, psychologue émérite à l’université de Paris X, à Nanterre et expert en matière de sensorialité, Natalie Rigal se définit volontiers comme son disciple. Elle est aujourd’hui l’une des rares spécialistes au monde en matière de psychologie du goût, une discipline toute neuve, née dans les années 70-80.

Depuis plus de quinze ans, seule dans son laboratoire de psychologie et de développement de l’enfant à l’université de Paris X, elle tente de comprendre les mécanismes du goût de l’enfant. Elle n’a de cesse de « disséquer dans tous les sens les dernières études, et de s’emparer de toute nouvelle idée ». Pour cela, elle a appris à jouer de l’interdisciplinarité, jonglant entre sociologie, anthropologie, psychologie, biologie, et physico-chimie. Dotée d’un esprit scientifique sans faille, elle n’hésite pas à dénoncer quelques-uns des poncifs, remettant en cause, si nécessaire certaines conclusions scientifiques, trop hâtives à son goût.

Après avoir publié un ouvrage grand public sur la « naissance du goût, comment donner aux enfants le plaisir de manger »(2000), elle travaille actuellement sur le goût des enfants obèses à partir d’un échantillon d’adolescents âgés de 14 ans, en collaboration avec Marie-Laure Frelut, pédiatre à l’hôpital Robert Debré.

« Le nombre d’études expérimentales portant sur le goût sont très réduites. Il est toujours difficile de travailler sur l’humain et a fortiori sur les enfants, car les institutions nous ouvrent rarement leurs portes. L’aliment reste en soit un thème de recherche dévalorisé et le plaisir un tabou dans nos sociétés judéo-chrétiennes... »

psychologue, Université de Nanterre.

Mot-clé Nature du document
A la une
CONTROVERSES EUROPÉENNES Les actes, les lives…
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • Burkina Faso : à l’école du local Voir le site
  • A l’origine du blé tendre Renan : une obtention sans mystère Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

Transition : une notion victime de son succès
Analyse de Jean-Pierre Poulain, socio-anthropologue, Université de Toulouse Jean Jaurès

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top