29/07/2011
Barada : portrait

Etienne Barada

E. Barada © P. Assalit/MAA

Ancien élève de l’ENSAT (Ecole Normale Supérieure d’Agronomie de Toulouse), il est aujourd’hui producteur de lait avec 140 têtes de bétail et 650 000 litres de lait à produire. Installé avec sa mère en GAEC (Groupement Agricole d’Exploitation en commun), il exploite 85 ha en coteaux secs, sans irrigation.

Etienne BARADA suit de près les débats autour de la réforme de la PAC et prône l’interdépendance des filières pour qu’éleveurs et céréaliers tirent profit ensemble de la Politique agricole commune.
Pour lui, le renouvellement des générations est une priorité et une politique de revenu serait le meilleur moyen de rendre le métier d’agriculteur plus attractif.
Notons qu’Etienne Barada intervenait dans le cadre des 17èmes Controverses de Marciac - 3 et 4 août 2011 - intitulées "La future PAC à l’épreuve des grands bouleversements du Monde".

Agriculteur gersois, ingénieur agronome

Mot-clé Nature du document
A la une
CONTROVERSES EUROPÉENNES Les actes, les lives…
  • Les Controverses européennes s’invitent au Salon « Au Tour du livre » de Vic-en-Bigorre Voir le site
  • Vu de l’Argentine : quand l’accès à la terre devient primordial Voir le site
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • Les échos #26-2020 Voir le site
  • L’accès des paysans aux terres nourricières : trois pays, des questions communes Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

Transition : une notion victime de son succès
Analyse de Jean-Pierre Poulain, socio-anthropologue, Université de Toulouse Jean Jaurès

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top