24/10/2021
Alain Kaufmann

Alain Kaufmann

Sociologue et biologiste, Alain KAUFMANN a navigué entre différentes institutions scientifiques, depuis l’Institut d’anatomie de l’Université de Lausanne au Centre de Sociologie de l’Innovation de l’École Nationale Supérieure des Mines de Paris. Tout aussi variés sont ses thèmes de recherche : citons la participation du public aux choix scientifiques et techniques, les risques technologiques ou encore les aspects sociaux et anthropologiques de la recherche biomédicale. Auteur de nombreux écrits scientifiques, il a notamment cosigné, avec Pierre-Benoit Joly, l’ouvrage Du risque à la menace. Penser la catastrophe (PUF, 2013). Également soucieux de promouvoir la médiation scientifique, Alain Kaufmann fonde, en 2002, l’Interface Sciences-Société de l’Université de Lausanne. En 2019, l’organisme fait peau neuve et devient le ColLaboratoire : une unité de recherche-action, collaborative et participative destinée à promouvoir l’innovation sociale par la recherche, ainsi que les coopérations sciences-société.

Dans cette perspective, Alain Kaufmann n’hésite pas à s’engager dans les hybridations de la recherche-création : signalons sa participation aux expérimentations du ShanjuLab, un laboratoire de recherche théâtrale sur la présence animale. Il est également membre du bureau de l’Alliance Sciences-Sociétés et des conseils scientifiques de l’ANSES et l’IRSN.


Mot-clé Nature du document
A la une
CONTROVERSES EUROPÉENNES Les actes, les lives…
  • Lire les Actes des 25es Controverses européennes Voir le site
  • Les Controverses européennes s’invitent au Salon « Au Tour du livre » de Vic-en-Bigorre Voir le site
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • [Covid, croyances et récits]Le coronavirus, un agent de révision des croyances ? Voir le site
  • La recherche agronomique dans la globalisation agricole, alimentaire et environnementale (1992-2010) Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

Transition : une notion victime de son succès
Analyse de Jean-Pierre Poulain, socio-anthropologue, Université de Toulouse Jean Jaurès

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top