04/04/2003
Parution

Sciences et pouvoirs. La démocratie face à la technoscience.

Depuis que nos sociétés se veulent démocratiques, le seul argument d’autorité quant à ce qui est possible et ce qui ne l’est pas provient de la science.

Dans cet ouvrage, Isabelle Stengers, conteste cette étrange identification des pouvoirs et des sciences de manière radicale. Elle s’intéresse à l’image que la science donne d’elle-même. Elle montre que cette image correspond plus à une légende dorée qu’à la réalité de la science " telle qu’elle se fait ". Loin de s’opposer science et démocratie sont liés de manière cruciale.
Car la rationalité s’est toujours construite en contestant les rapports d’autorité et les modes de légitimation dominants. Pour l’auteur, l’impuissance actuelle des citoyens face aux mutations imposées par le formidable pouvoir de la technoscience n’est pas une fatalité : une autre vision de la science peut permettre de concilier rationalité et démocratie.

Isabelle Stengers est docteur en philosophie et enseigne à l’Université libre de Bruxelles. Elle est l’auteur de nombreux ouvrages sur l’histoire et la philosophie des sciences dont " La Nouvelle Alliance " avec Ilya Prigogine, Gallimard, 1979 ; "Cosmopolitiques ", La Découverte / Les Empêcheurs de Penser en rond, 1966-67. Elle a reçu le grand prix de philosophie de l’Académie française en 1993.

Par Isabelle Stengers. Ed. La Découverte / Poche. 2002.
Mot-clé Nature du document
A la une
BORDERLINE, LE PODCAST Une coproduction de la MAA-INRAE et du Quai des Savoirs

Écoutez les derniers épisodes de la série de podcasts BorderLine :
Où sont passés les experts ?
Précarité alimentaire : vers une carte vitale de l’alimentation ?

Rejoignez-nous lors du prochain débat, le mardi 23 avril 2024.

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top