26/05/2016
Rouer

Maximilien Rouer

Ingénieur agronome (INAPG), Maximilien Rouer a fondé en 2000, BeCitizen, un cabinet de conseil accompagnant la transition des plus grandes entreprises vers un modèle économique en phase avec de nécessaires changements environnementaux et sociaux (santé des hommes, GES, biodiversité, dépollution…).
Il est aujourd’hui Secrétaire général du groupe coopératif Terrena et déclare tout net que sa mission consiste à restaurer... le climat, avec et par les entreprises et les territoires ! Vaste programme...
Rappelons que, avec un CA de 5 milliards d’euros, 14 000 salariés et près de 22 000 adhérents, Terrena s’affiche comme l’un des acteurs majeurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire, promoteur d’un nouveau pacte entre agriculture et société, basé sur le développement de l’Agriculture Écologiquement Intensive (AEI). Pas étonnant dès lors que le groupe coopératif finance, avec d’autres, l’association AEI, présidée par Michel Griffon.

Administrateur de nombreuses structures (AEI, Association Entreprise pour l’Environnement, AgroParisTech, le think tank La Fabrique Ecologique), ce fin connaisseur des stratégies agricoles a été expert auprès de plusieurs instances (Conseil national du développement durable, Conseil général de l’environnement et du développement durable) et reçu de nombreux prix et distinctions (Prix du livre Environnement pour « Réparer la Planète, la révolution par l’économie positive »).
Par ailleurs, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont, le dernier en date, «  Les agriculteurs à la reconquête du monde. Comment ils vont survivre et même nous sauver » (Ed JC Lattès, 2016, en collaboration avec H. Garaud, président de Terrana). Un message positif établi à partir de solutions très concrètes expérimentées avec succès. Les mots clés ? Collectif, qualité, rémunération…

Secrétaire général du groupe coopératif Terrena
Mot-clé Nature du document
A la une
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
BORDERLINE, LE PODCAST Une coproduction de la MAA-INRAE et du Quai des Savoirs

Écoutez les derniers épisodes de la série de podcasts BorderLine :
Générations futures : pourquoi s’en remettre à demain ?
Humains et animaux sauvages : éviter les lieux communs ?
Le chercheur-militant, un nouveau citoyen ?

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top