26/09/2006
Cahier des Cafés-débats à Marciac. 1er décembre 2005
Nature du document: Actes des débats
Avec : Pierre Buffo
Mots-clés: Crises , Elevage , Mondialisation , Santé

Grippe aviaire : la fièvre des pouvoirs publics est-elle justifiée ?

Sida, peste, malaria, ESB... 75% des maladies émergeant chez l’homme proviennent de l’animal. Depuis la nuit des temps, de grandes épidémies ravagent le monde, comme la peste au Moyen-Age ou la grippe espagnole au début du 20ème siècle. Aujourd’hui, la grippe aviaire ?

La Mission Agrobiosciences publie le Cahier issu du Café-débat, coorganisé par la Communauté de communes Bastides et Vallons du Gers, qui s’est tenu à Marciac le 1er décembre 2005, en présence de Jean-Luc Angot, directeur général adjoint de l’OIE, et Pierre Buffo, directeur d’Avigers.

Nom de code : H5N1, souche hautement pathogène. Ne nous a t-on pas prédit 500 000 morts, en France ? Les Gouvernements ne font-ils pas le plein de masques, antiviraux et autres vaccins ? Avons-nous une chance d’en réchapper, sachant que les oiseaux migrateurs se moquent des frontières ?
A partir du mois d’août 2005, l’influenza aviaire faisait quasiment tous les jours la Une des journaux. Une sur-inflation médiatique, balayée à l’automne par la crise des banlieues (puis au printemps par le CPE).
En décembre, alors que, dans la perspective du retour des oiseaux migrateurs, l’opinion publique ne savait plus à quel expert ni à quel média se vouer, les Cafés-débats de Marciac invitaient Jean-Luc Angot, vétérinaire et observateur du monde animal hors de tout soupçon, pour prendre un peu de recul sur l’agent pathogène, les raisons de sa dissémination (élevages industriels, en plein air ou oiseaux migrateurs ?), les conditions d’éradication de la maladie, le risque de transmission à l’homme et le risque pour l’Afrique.
Nous attirons donc l’attention du lecteur, sur le fait que ce Cahier, édité en juin 2006, retranscrit la conférence-débat du 1er décembre 2005. Chacun sait qu’en six mois, l’actualité s’est encore emballée : la grippe aviaire est bien arrivée en France, en février 2006 ; les oiseaux migrateurs ont rejoint l’Afrique ; et, pour la première fois, la transmission inter-humaine du virus a été mise en évidence dans une famille indonésienne (7 personnes décédées).
Au fil du texte qui suit, Jean-Luc Angot ré-éclaire, dans des notes de bas de page, les éléments d’actualité qui se sont déroulées entre décembre 2005 et fin juin 2006. Pierre Buffo, lui, fait un point sur la situation de la filière avicole gersoise.

Avec Jean-Luc Angot, de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et Pierre Buffo, directeur d’Avigers

Mot-clé Nature du document
A la une
CONTROVERSES EUROPÉENNES Les actes, les lives…
  • Les Controverses européennes s’invitent au Salon « Au Tour du livre » de Vic-en-Bigorre Voir le site
  • Vu de l’Argentine : quand l’accès à la terre devient primordial Voir le site
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

Transition : une notion victime de son succès
Analyse de Jean-Pierre Poulain, socio-anthropologue, Université de Toulouse Jean Jaurès

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top