13/07/2010
Alimentation, santé et consommation. Juillet 2010.
Nature du document: Chroniques

"La foi n’a pas de prix"


Pour sa chronique "Le pas de côté" que publie en ce mois de juillet la Mission Agrobiosciences, l’essayiste Marc Gauchée se penche sur une potion pas si magique que ça... Il revient en effet sur les vertus attribuées par Danone à sa petite gourde de yaourt liquide connu sous le nom d’Actimel... non sans rappeler d’autres aliments vertueux... dans nos imaginaires.

"La foi n’a pas de prix"
Chronique "Le Pas de côté" de Marc Gauchée, essayiste. Juillet 2010.

Marc Gauchée. Danone croyait assurément avoir réinventé la « potion magique ». Bien sûr, Actimel ne donne pas une « force surhumaine » comme la potion du druide Panoramix. Mais le précieux breuvage se commercialise dans de petites gourdes aux contours arrondis comme son ancêtre gaulois.

Afin de ne pas être comparé à l’infâme « Elixir du Docteur Doxey » qui était censé guérir de tout, « surtout des ongles incarnés » dans l’album de Lucky Luke de 1955, Danone voulait obtenir la reconnaissance officielle de son pouvoir guérisseur.

Patatras en 2004. L’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA) a tranché : Actimel ne renforce pas la barrière intestinale, ni ne régule le système immunitaire. L’Agence concédait seulement qu’il « participe à renforcer les défenses naturelles »… comme à peu près tout ce que nous ingurgitons pour nous nourrir.

Re-patatras en 2010. Devant le risque d’une réponse négative de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), Danone a retiré sa demande de validation de ses messages santé. Actimel n’est donc pas une potion magique. C’est juste un yaourt inventé par le marketing pour être consommé le matin, dans un créneau qui ne prend pas de parts de marché aux autres yaourts de la firme consommés pendant les repas.

Il paraît que la teneur en fer des épinards a été multipliée par 10 suite à une faute de frappe dans la transcription d’une étude d’un chimiste allemand à la fin du XIXème siècle. Popeye, créé par Elzie Crisler Segar en 1929, tirerait donc sa force de sa seule imagination. En 2010, il faut débourser environ 0,40 euro pour boire 100 millilitres d’Actimel, ce qui fait quand même le litre de lait à environ 4 euros. Et pourtant, jamais la crise de foi n’a résolu la crise laitière.

Lire le portrait de Marc Gauchée publié par le magazine Web de la Mission Agrobiosciences et retrouver toutes ses chroniques "Le pas de côté"

Chronique "Le Pas de côté" de Marc Gauchée, essayiste.

Mot-clé Nature du document
A la une
CONTROVERSES EUROPÉENNES Les actes, les lives…
  • Lire les Actes des 25es Controverses européennes Voir le site
  • Les Controverses européennes s’invitent au Salon « Au Tour du livre » de Vic-en-Bigorre Voir le site
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • [Covid, croyances et récits]Le coronavirus, un agent de révision des croyances ? Voir le site
  • La recherche agronomique dans la globalisation agricole, alimentaire et environnementale (1992-2010) Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

Transition : une notion victime de son succès
Analyse de Jean-Pierre Poulain, socio-anthropologue, Université de Toulouse Jean Jaurès

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top