16/01/2006
Cafés-Débats de Marciac. Cycle "Comprendre les agricultures du monde". 10 mars 2005
Nature du document: Actes des débats

Faut-il en finir avec le développement durable ?

Copyright www.cirad.fr

François de Ravignan l’affirme d’emblée : il n’a rien contre la notion de durabilité. En revanche, le terme de développement pose, à ses yeux, un véritable problème. Pourquoi cette notion n’est-elle jamais remise en cause ? Pourquoi, encore, est-elle érigée en seul modèle universel ? Pour le chercheur, le développement limite son regard à l’accroissement des richesses, alors que le drame de notre siècle reste l’exclusion croissante des populations. « On ne peut guérir de l’exclusion en regardant prioritairement vers la richesse, mais d’abord vers les exclus ».
Décortiquant l’histoire du développement, François de Ravignan nous rappelle l’évolution de ce terme qui s’est élevé au rang de doctrine et les différentes critiques historique, culturelle et écologique mettant à mal le concept. On ne sort pas indemne de la conférence de François de
Ravignan. Sans devenir adepte de la décroissance, la démonstration permet, comme le disait Simone Weil, de « changer la direction de notre regard ».

Nous sommes les héritiers d’une certaine histoire des idées : cela ne doit pas nous empêcher de réinterroger nos certitudes. Cette Conférence-Débat se déroulait dans le cadre des cafés-débats de Marciac organisés par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers, le 10 mars 2005.

François de Ravignan est ingénieur agronome, ancien chercheur à l’Institut national de la recherche agronomique (INRA). Il a longtemps travaillé dans les pays du Sud et est l’auteur de nombreux ouvrages, dont Nouveaux voyages dans les campagnes françaises (avec René Dumont, Le Seuil, 1977), Le nouvel ordre de la faim (avec Albert Provent, Le Seuil, 1977), Les sillons de la faim (avec Jacques Berthelot, L’Harmattan, 1981), L’intendance ne suivra pas (La Découverte, 1988), et La faim pourquoi ? (La Découverte, 2003).

Télécharger le cahier

A propos des Cafés-Débats

Organisés à l’initiative de la communauté de communes Bastides et Vallons du Gers et de la Mission d’animation des agrobiosciences, les cafés-débats de Marciac se sont tenus de juin 2002 à juin 2006. Objectif : éclairer les mécanismes des agricultures du monde et, du même coup, mieux cerner les enjeux et dynamiques des agricultures françaises et européennes.
Chaque conférence-débat était introduite par le Groupe Local de Réflexion qui livrait le fruit de ses réflexions sur le sujet pour amorcer le débat. Chaque intervenant proposait ensuite, durant environ 3/4 d’heure, sa lecture de la problématique, laissant un large temps à la discussion et au débat avec le public.
Le tout dans une ambiance des plus conviviales puisque les rencontres étaient précédées, pour celles et ceux qui le souhaitaient, d’un dîner voire même d’un interlude jazz proposé les élèves du collège de Marciac.
A l’issue de chaque rencontre, la Mission Agrobiosciences a édité un Cahier. Vous pouvez retrouver tous les cahiers des cafés-débats de Marciac ICI. Nous attirons cependant votre attention sur le fait que le contenu de ces derniers n’a pas été réactualisé depuis leur édition.

Avec François de Ravignan, agronome et économiste

Vous aimerez aussi
Mot-clé Nature du document
A la une
CONTROVERSES EUROPÉENNES Les actes, les lives…
  • Lire les Actes des 25es Controverses européennes Voir le site
  • Les Controverses européennes s’invitent au Salon « Au Tour du livre » de Vic-en-Bigorre Voir le site
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • [Covid, croyances et récits]Le coronavirus, un agent de révision des croyances ? Voir le site
  • La recherche agronomique dans la globalisation agricole, alimentaire et environnementale (1992-2010) Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

Transition : une notion victime de son succès
Analyse de Jean-Pierre Poulain, socio-anthropologue, Université de Toulouse Jean Jaurès

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top