07/02/2008
Café-débat de Marciac , 7 avril 2005
Nature du document: Actes des débats

Entre fractures et mutation, quelle place pour la Chine rurale ?

Après son entrée dans l’OMC et la dernière phase de libéralisation du commerce agricole que la Chine vient d’expérimenter, la polarisation s’accroît au sein de la population chinoise, aggravant les fractures sociales existantes et menaçant même l’ordre public. Non seulement le fossé se creuse entre villes et campagnes, mais aussi entre des agricultures riches et diversifiées, comme dans l’Est côtier de la Chine, et les agricultures à dominante céréalière des provinces de l’intérieur. Les clivages, parfois violents, se font également plus manifestes entre une bureaucratie rurale souvent corrompue et une paysannerie surchargée d’impôts.
Dans le même temps une mutation sans précédent s’opère dans toute la Chine avec l’essor des migrations rurales et l’urbanisation croissante. Avec une agriculture employant désormais moins de la moitié des actifs en Chine, c’est la place même de la paysannerie dans le corps social qui est en train de changer.
Autant de changements que décrit minutieusement Claude Aubert, ingénieur Agronome, à l’INA-Paris. Directeur de Recherche à l’INRA, dans ce cahier issu du café-débat d’avril 2005.

L’intervenant
Claude AUBERT est ingénieur Agronome, à l’INA-Paris. Directeur de Recherche à l’INRA, au Département SAE2 (Sciences Sociales, Agriculture et Alimentation, Espace et Environnement).
Pratiquant couramment la langue chinoise, il consacre ses activités de recherche à la Chine rurale.
Les nombreuses enquêtes menées régulièrement depuis vingt ans par Claude Aubert auprès des foyers paysans chinois ont permis de mieux appréhender les systèmes agraires des principales régions enquêtées, notamment dans la Plaine du Nord et dans le Moyen Bassin du Yangzi (Henan, Hubei, etc.). Les comportements économiques des paysans ont pu alors être analysés au travers des comptes familiaux, permettant l’ébauche d’une étude de l’économie paysanne en Chine.

Télécharger le cahier

A propos des Cafés-Débats

Organisés à l’initiative de la communauté de communes Bastides et Vallons du Gers et de la Mission d’animation des agrobiosciences, les cafés-débats de Marciac se sont tenus de juin 2002 à juin 2006. Objectif : éclairer les mécanismes des agricultures du monde et, du même coup, mieux cerner les enjeux et dynamiques des agricultures françaises et européennes.
Chaque conférence-débat était introduite par le Groupe Local de Réflexion qui livrait le fruit de ses réflexions sur le sujet pour amorcer le débat. Chaque intervenant proposait ensuite, durant environ 3/4 d’heure, sa lecture de la problématique, laissant un large temps à la discussion et au débat avec le public.
Le tout dans une ambiance des plus conviviales puisque les rencontres étaient précédées, pour celles et ceux qui le souhaitaient, d’un dîner voire même d’un interlude jazz proposé les élèves du collège de Marciac.
A l’issue de chaque rencontre, la Mission Agrobiosciences a édité un Cahier. Vous pouvez retrouver tous les cahiers des cafés-débats de Marciac ICI. Nous attirons cependant votre attention sur le fait que le contenu de ces derniers n’a pas été réactualisé depuis leur édition.

Avec Claude Aubert, Ingénieur agronome, Directeur de recherche Inra.

Vous aimerez aussi
Mot-clé Nature du document
A la une
CONTROVERSES EUROPÉENNES Les actes, les lives…
  • Lire les Actes des 25es Controverses européennes Voir le site
  • Les Controverses européennes s’invitent au Salon « Au Tour du livre » de Vic-en-Bigorre Voir le site
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • [Covid, croyances et récits]Le coronavirus, un agent de révision des croyances ? Voir le site
  • La recherche agronomique dans la globalisation agricole, alimentaire et environnementale (1992-2010) Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

Transition : une notion victime de son succès
Analyse de Jean-Pierre Poulain, socio-anthropologue, Université de Toulouse Jean Jaurès

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top