19/11/2019
Le sujet 2020 des Controverses européennes !

Controverses 2020 - Les agriculteurs ont-ils encore lieux d’être ? EDITION remaniée

Toulouse, le 7 mai 2020. Les Controverses européennes se transforment : contexte oblige, fini le rassemblement des 22 et 23 juillet prochains à Bergerac. Mais d’une contrainte, faisons une opportunité ! Car le sujet, lui – « Les agriculteurs ont-ils toujours lieux d’être ? » -, reste on ne peut plus d’actualité, à l’heure où d’un côté, se révèle l’importance de la souveraineté alimentaire et de la sécurité des approvisionnements, mais où, de l’autre, ceux qui font vivre l’agriculture ne touchent plus terre, dans tous les sens du terme. Parce qu’il est urgent d’en débattre lucidement et d’explorer les voies à emprunter sans attendre le monde de « l’après », nous avons choisi de maintenir la programmation, à travers une série de micro-évènements à suivre depuis votre écran. Plus d’infos sur le blog : https://controverses-europeennes.eu/.

Après avoir débattu, lors des 25es Controverses européennes, de l’état de chocs entre la société et les mondes agricoles, les Controverses reviennent les 22, 23 et 24 juillet 2020 pour parler d’un sujet ô combien sensible : et si les agriculteurs, en France et en Europe, venaient à disparaître ?

Des agriculteurs qui ne touchent plus terre ?

Les agriculteurs sont face à des difficultés grandissantes pour s’installer, dans une Europe qui ne cesse de perdre des terres agricoles, avec des phénomènes d’artificialisation, de concentration et de renchérissement du foncier.
Avec la diminution continue des petites fermes – quatre millions entre 2003 et 2013 - et le départ à la retraite de plus de 3 millions de chefs d’exploitation dans les dix ans à venir, se pourrait-il qu’on assiste à l’effacement pur et simple des agriculteurs au sein de l’espace communautaire ou existent-ils des initiatives et des dynamiques à même de reprendre terre ?

Une perte de leurs raisons d’être ?

En plus de difficultés économiques et sociales, voire d’une détresse conduisant un grand nombre d’entre eux au suicide, les agriculteurs voient peu à peu leurs pratiques, leur légitimité et leur activité mêmes de gestionnaire du vivant tomber en désuétude : ainsi, de la viande synthétique au café moléculaire, il semble que, dans les labos et les start-up, se prépare une partie de notre alimentation future ; Et que dire des promesses de la robotique, du numérique ou encore des fermes verticales et autres pistes urbaines hors sol ? Reste à analyser la viabilité de ces pistes et surtout, à définir les moyens, pour les agriculteurs.ices, de faire face aux reconfigurations de leur travail.

Un événement ouvert à tous

Sur tous ces sujets, deux jours et demi d’interventions, de tables rondes et de débats dresseront l’état des lieux en Europe, poseront les questions qui fâchent, aborderont sans tabou les conséquences et les solutions possibles.

Organisées par la Mission Agrobiosciences-Inra, avec l’appui de la Région Nouvelle-Aquitaine, du Département de la Dordogne et de la Ville de Bergerac ainsi qu’avec la participation du Groupe local de réflexion, les Controverses européennes sont ouvertes à tous les publics – acteurs de l’agriculture et de l’alimentation, chercheurs, formateurs et étudiants, responsables administratifs ou politiques, associations, journalistes, sans oublier tout citoyen intéressé par la thématique.

Programmation en cours.

Tarifs :
– 20€ pour les mercredi 22 et jeudi 23 juillet, comprenant déjeuners et apéritifs,
– 10€ hors déjeuner,
– Matinée du 24 juillet gratuite.

… Inscriptions prochainement ouvertes sur notre site.

Renseignements : valerie.pean@inra.fr

22/24 juillet 2020, à Bergerac (Dordogne)

Retrouvez toutes les informations sur le blog consacré aux http://controverses-europeennes.eu/
Pour savoir ce qu’a dit la presse de l’édition 2019 des Controverses européennes, c’est par . Vous pouvez également les vivre, ou les revivre, ici.

Mot-clé Nature du document
A la une
CONTROVERSES EUROPÉENNES Les actes, les lives…
  • Quel avenir pour l’élevage européen ? Replay du 18/05/2020 Voir le site
  • Débat sur l’élevage : suivez le live ! Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

Transition : une notion victime de son succès
Analyse de Jean-Pierre Poulain, socio-anthropologue, Université de Toulouse Jean Jaurès

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top