04/08/2006
Les cahiers de l’Université des Lycéens, janvier 2005
Nature du document: Actes des débats

Agromatériaux et biocarburants à travers champs...

L’ouverture de nouveaux débouchés pour les cultures agricoles dans les domaines de l’énergie, de la chimie et des matériaux répond, selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, à la nécessité de limiter les émissions de gaz à effet de serre et de promouvoir les matières premières renouvelables. Suite aux conférences de Kyoto, de Buenos Aires sur l’effet de serre, au Sommet de Berlin, mais aussi à l’épuisement inéluctable des ressources fossiles, un contexte favorable s’ouvre donc aux nouvelles valorisations des agroressources ;

Ainsi, à partir de blé, de maïs, de betterave, de tournesol, de colza, de chanvre, de ricin... il est aujourd’hui possible, grâce à des procédés propres et compatibles avec la qualité de l’environnement, de développer et de profiter d’une nouvelle activité socio-économique. Il s’agit des usages non alimentaires des productions agricoles.
Les biocarburants, les biosolvants, les nouveaux détergents, les biolubrifiants ont et auront de plus en plus, dans un avenir très proche, des retombées positives tant sur l’agriculture, que sur l’environnement, la société et l’industrie, qui devront obligatoirement être prises en compte par les dirigeants.
Dans quelques domaines d’usage courant, la substitution de produits d’origine fossile par des produits issus de l’agriculture confirment cette activité en plein développement, surtout dans les pays industrialisés. A titre d’exemples, les agromatériaux permettent et permettront d’élaborer des plastiques produits à partir du maïs ou du tournesol. Ces nouveaux matériaux se retrouveront dans de nombreux produits que nous utilisons quotidiennement.

Ce cahier est issu de la séance de l’Université des Lycéens organisée le 20 janvier 2005, à l’IUT de Tarbes. Lors de cette séance organisée par la Mission d’Animation des Agrobiosciences, les élèves de Premières et Terminales de deux lycées de Auch et de Saint-Girons ont pu découvrir tout le potentiel des ressources végétales pour des secteurs industriels on ne peut plus variés, depuis les cosmétiques jusqu’aux tees de golf, en passant par des peintures, des détergents ou des carburants.

Ci-dessous, télécharger gratuitement le cahier, restituant l’intégralité de la conférence et les questions des élèves, et comportant des définitions et un guide documentaire.

ANTOINE GASET

Professeur, Conseiller scientifique du Laboratoire de Chimie Agro-industrielle au sein de l’Ecole Nationale Supérieure des Ingénieurs en Arts Chimiques et Technologiques (Ensiacet-INP Toulouse), laboratoire qu’il a créé en 1976 et dirigé jusqu’en 2003, Antoine Gaset est fréquemment sollicité en tant qu’expert. Il est à l’origine d’un pôle scientifique et technologique de pointe en Midi-Pyrénées spécialisé dans la VAlorisation Non alimentaire des productions Agricoles (VANA), mais n’en oublie pas moins de rechercher constamment un lien fort avec le secteur industriel, pour que les travaux de son équipe nourrissent des innovations concrètes, voire de nouveaux emplois et des créations d’entreprises. Auteur de nombreuses publications scientifiques, intervenant fréquemment dans des colloques et congrès, ce chimiste a par ailleurs, à travers ses travaux, permis le dépôt de 82 brevets.

Sur ce thèmes des agromatériaux, la Mission Agrobiosciences a organisé plusieurs séances de l’Université des Lycéens :

  • Agromatériaux et biocarburants à travers champs... Le 20 janvier 2005, à l’IUT de Tarbes, avec Antoine Gaset. Pour les élèves de Premières et Terminales de deux lycées de Auch et de Saint-Girons.
  • Agromatériaux et biocarburants : quand l’agriculture nourrit un nouveau secteur industriel. Séance du 9 février au Legta d’Ondes (31), avec Antoine Gaset (Laboratoire de chimie agroindustrielle, Toulouse) et Sandra Martin (Futuramat, Poitiers). Pour les 1ères et de Terminales.
  • "Nouveaux matériaux : les plantes ne manquent pas de ressources !", Université des collégiens. Collège de Nailloux, le mercredi 20 octobre 2010. Avec Carlos Vaca-Garcia, enseignant chercheur au Laboratoire de Chimie Agro-industrielle, à Toulouse. Dans le cadre du Festival Nailloux Sciences.
  • Agromatériaux : quand la chimie se met au vert ! Université des Lycéens au Lycée Rive Gauche Toulouse, pour des élèves de 1ère S et Terminale S. Le 25 mars 2015, avec Carlos Vaca-Garcia (Laboratoire de Chimie agro-industrielle, Ensiacet)
  • Agromatériaux : quand la chimie se met au vert ! Université des Lycéens au Lycée Rive Gauche Toulouse, pour des élèves de 1ère S. Le 29 mars 2016, avec Carlos Vaca-Garcia (Laboratoire de Chimie agro-industrielle, Ensiacet)
Avec Antoine Gaset, Professeur de chimie, conseiller scientifique du laboratoire de Chimie Agro-Industrielle (INRA/INP-ENSIACET) à Toulouse.

Mot-clé Nature du document
A la une
CONTROVERSES EUROPÉENNES Les actes, les lives…
  • Les Controverses européennes s’invitent au Salon « Au Tour du livre » de Vic-en-Bigorre Voir le site
  • Vu de l’Argentine : quand l’accès à la terre devient primordial Voir le site
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • [Covid-19] Le confinement : quelles conséquences sur l’expérience de la nature ? Voir le site
  • De quoi la viande cellulaire n’est-elle pas le nom ? Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

Transition : une notion victime de son succès
Analyse de Jean-Pierre Poulain, socio-anthropologue, Université de Toulouse Jean Jaurès

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top