12/02/2010
Revue de presse de la Mission Agrobiosciences le 12 février 2010

Relation homme-animal "Alertes pour les traditions" (article original) 

En France et en Chine, deux traditions sont en « alerte » et font l’objet de débats. La première tradition, bretonne, veut que le vainqueur d’un tournoi de lutte promène son trophée sur les épaules. La seconde concerne la gastronomie chinoise et un plat consommé depuis la nuit des temps : la viande parfumée.
Leur point commun ? Ces deux traditions sont aujourd’hui remises en question au nom du droit des animaux. Explications.

Le bélier restera trophée

La Société de Défense des Animaux (SDA) présidée par Stéphane Lamart est en conflit avec la Fédération de lutte bretonne appelée gouren. Le motif ? Une tradition qui veut que le vainqueur des tournois de lutte promène sur ses épaules un bélier vivant (maout en breton). Pour mettre fin à ces pratiques, la SDA avait déposé plainte contre le gouren à l’issue d’un tournoi organisé en août 2008. Elle s’appuyait sur une ordonnance du Code rural stipulant qu’un animal vivant ne peut être décerné à titre de lot ou de prime, excepté lors des foires ou des concours agricoles.
Le gouren semble tomber sous le coup de la loi. Les juges brestois ont néanmoins relaxé la Fédération de lutte bretonne dans leur jugement rendu public le lundi 8 février. Et pour cause, l’ordonnance du code rural n’a été publiée que le 1er septembre 2008, c’est-à-dire un mois après le tournoi visé par la plainte.
« Nous sommes ravis, mais sur le principe, rien n’a été jugé (...) ils nous attendent au tournant », a déclaré le président de la Fédération de lutte bretonne, Erwan Evenou, comme le rapporte 20minutes. En effet, la SDA n’a pas l’intention de lâcher prise : « ce n’est que partie remise. Je ne lâcherai pas car, sur le principe, c’est nous qui avons raison » a affirmé Stéphane Lamart de son côté. Comme le stipule Le Télégramme, il a ainsi annoncé qu’il avait déposé une nouvelle plainte en décembre dernier portant sur « des faits constatés pendant l’été 2009 », après la publication de l’ordonnance. « La fédération du gouren tomberait sous le coup de la loi », a-t-il estimé. Il a ensuite ajouté que si la justice ne suivait pas, il allait engager une procédure de citation directe plus rapide et expéditive. Cette guerre juridique n’est donc pas close.

Plus de cabots pour les restos

A l’autre bout du monde, au pays du Soleil levant, une autre bataille fait rage. Cette fois, ce n’est pas le bélier qui est en haut de l’affiche... mais les chiens et les chats.
Depuis l’Antiquité, la viande de chien est considérée comme un aliment médical fortifiant. Il est consommé un peu partout en Chine, surtout dans le Nord du pays. Dans les restaurants, on peut vous proposer de la « viande parfumée », c’est-à-dire... du chien. Pour goûter au chat, mieux vaut se diriger vers le Sud du pays.
Mais cette tradition est de plus en plus contestée par les classes moyennes citadines qui sont attachées aux animaux familiers. Ils utilisent internet pour se faire entendre avec des vidéos dénonçant les mauvais traitements des animaux d’élevage (car les animaux consommés en chine proviennent d’élevages) ainsi que des pétitions pour l’interdiction de la consommation de viande de chiens et de chats qui recueillent des dizaines de milliers de signatures (Courrier International).
D’après 30 millions d’amis, la pression est telle que la Chine votera, d’ici la mi-avril, une loi contre la maltraitance animale. Le projet de loi présente les lignes directrices permettant de prévenir les maladies et d’apporter les soins médicaux adéquats aux animaux. Aujourd’hui, seuls les animaux sauvages sont protégés par la législation chinoise. Or, si la loi est votée, outre les animaux sauvages, ceux de ferme, de compagnie, de laboratoire et tous ceux utilisés comme outil de travail seront concernés par ces nouvelles mesures. Dans le cadre de cette loi, la consommation de viande de chiens et de chats serait interdite et sanctionnée, en cas de non respect, par une amende de 5000 yuans (500 euros) et de 15 jours de prison pour les mangeurs. Quant aux « organisations » impliquées dans cette pratique, elles risquent une amende allant de 10000 à 50000 yuans, a indiqué l’AFP d’après le Chongqing Evening News.

A plusieurs milliers de kilomètres, le même phénomène de défense des animaux est présent. Ici comme ailleurs, les traditions impliquant les animaux sont remises en question au nom du droit de ces derniers.

Revue de presse de la Mission Agrobiosciences avec le concours actif de Jules, élève de 3ème. 12 février 2010

Sources :

Lire sur le magazine Web de la Mission Agrobiosciences (publications originales accessibles gratuitement)  :

Accéder à toutes les publications : Sur le bien-être animal et les relations entre l’homme et l’animal Pour mieux comprendre le sens du terme bien-être animal et décrypter les nouveaux enjeux des relations entre l’homme et l’animal. Avec les points de vue de Robert Dantzer, Jocelyne Porcher, François Lachapelle... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Le Monde, 20minutes, Le Télégramme, Courrier Internationnal, 30 millions d’amis, AFP, Ouest France

Accéder à toutes les Publications : Alimentation et Société Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’alimentation. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications « l’Alimentation en question dans "Ça ne mange pas de pain !" (anciennement "Le Plateau du J’Go"). Les actes de l’émission de la Mission Agrobiosciences sur l’actualité de Alimentation-Société diffusée sur Radio Mon Païs (90.1), les 3ème mardi (19h00-20h00) et mercredi (13h-14h) de chaque mois. Revues de presse et des livres, interviews et tables rondes avec des économistes, des agronomes, des toxicologues, des historiens... mais aussi des producteurs et des cuisiniers. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les publications : Agriculture et Société Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’agriculture. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à tous les Entretiens et Publications : "OGM et Progrès en Débat" Des points de vue transdisciplinaires... pour contribuer au débat démocratique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : "Sciences-Société-Décision Publique"de la Conversation de Midi-Pyrénées. Une expérience pilote d’échanges transdisciplinaires pour éclairer et mieux raisonner, par l’échange, les situations de blocages « Science et Société » et contribuer à l’éclairage de la décision publique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Science et Lycéens.
Les cahiers de l’Université des Lycéens, moment de rencontres entre des chercheurs de haut niveau, des lycéens et leurs enseignants. Des publications pédagogiques, agrémentées d’images et de références pour aller plus loin, qui retracent la conférence du chercheur et les questions des lycéens.
Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : L’agriculture et les bioénergies. Depuis 2005, nos articles, synthèses de débats, revues de presse, sélections d’ouvrages et de dossiers concernant les biocarburants, les agromatériaux, la chimie verte ou encore l’épuisement des ressources fossiles... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes publications Histoires de... »- Histoire de plantes (gui, luzerne, betterave..), de races animales, de produits (foie gras, gariguette...) pour découvrir leur origine humaine et technique et donc mieux saisir ces objets. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications. Sur l’eau et ses enjeux. De la simple goutte perlant au robinet aux projets de grands barrages, d’irrigations en terres sèches... les turbulences scientifiques, techniques, médiatiques et politiques du précieux liquide. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques. Pour tout savoir de l’avenir de ces produits, saisir les enjeux et les marges de manoeuvre possibles dans le cadre de la globalisation des marchés et des négociations au plan international. Mais aussi des repères sur les différents labels et appellations existants. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder aux Carnets de Voyages de Jean-Claude Flamant. De Budapest à Alger, en passant par la Turquie ou Saratov en Russie, le regard singulier d’un chercheur buissonnier en quête de sens. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

RECEVOIR GRATUITEMENT LA LETTRE ELECTRONIQUE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

Mot-clé Nature du document
A la une
LES CONTROVERSES DE MARCIAC Les actes, les lives…
  • Entre nature et technique, sommes-nous dans une guerre de positions ? Voir le site
  • Agroécologie, Biotech et ubérisation Voir le site
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • [Dossier loup] Puisqu’il le faudra bien, parviendra-t-on à faire avec les loups ? (3) Voir le site
  • [Indicateurs]Vous avez dit MEANS ? Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

A propos du débat autour du glyphosate et plus largement des pesticides, visionner les entretiens réalisés lors du colloque Recherche Ecophyto sur AgrobiosciencesTV avec Philippe Billet, Dominique Desjeux, Claire Lamine, Antoine Messéan, Pierre Ricci....

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top