07/05/2013
Alimentation et société. Point d’actualité. 7 mai 2013
Mots-clés: Consommation , OGM

Les OGM aux Etats-Unis : la bataille des labels aura bien lieu


Après dix-sept ans de brûlants pourparlers, la société AquaBounty compte bien décrocher, dans quelques semaines, l’indispensable approbation des autorités sanitaires pour commercialiser AquAdvantage, un saumon transgénique qui nécessite deux fois moins de temps que les autres pour devenir adulte. Un animal transgénique dans les assiettes, ce serait une première mondiale. Sauf que, comme le rappelle le journal les Echos, les travaux d’évaluation de la FDA qui ont été soumis à consultation jusqu’à fin avril, « ont donné lieu à plus d’un million de courriers et à l’appel au boycott de nombreux restaurateurs. Les chaînes de distribution Aldi, Whole Food et Trader Joe’s ont d’ores et déjà indiqué qu’elles ne commercialiseraient pas le nouveau saumon. Les associations de consommateurs sont d’autant plus furieuses que l’étiquetage en tant qu’OGM ne sera pas obligatoire. Les Américains auront donc bien du mal à savoir quel poisson se trouve dans leur assiette. La Maison Blanche a encore quelques mois pour trancher. »
Lire la suite de ce point d’actualité de la Mission Agrobiosciences sur l’étiquetage des OGM aux Etats-Unis ci-dessous.

On s’en doute, au-delà d’AquaBounty, les développeurs de cultures biotechnologiques aux Etats-Unis sont inquiets des résistances des consommateurs, qui cherchent « à forcer l’étiquetage des aliments fabriqués à partir de cultures génétiquement modifiées », rapporte le Meridian Institute (sur la base de la traduction d’un article de Reuters). En réaction, ils « préparent une campagne visant à renverser le cours de ce qu’ils considèrent comme un ressentiment grandissant du public à l’égard de ces cultures. Cette démarche s’inscrit dans un effort pour contrecarrer la propagation des initiatives étatiques visant à exiger l’étiquetage, ont expliqué des cadres de Monsanto Corp., de DuPont et de Dow Chemical. De telles initiatives, soutiennent ces entreprises, sèment la confusion chez les consommateurs et agitent l’industrie manufacturière. Cathy Enright, vice-présidente exécutive pour l’alimentation et l’agriculture de Biotechnology Industry Organization (BIO), a déclaré : « Même si nous l’emportons, nous sommes perdants. Il est insoutenable d’essayer de s’y opposer Etat par Etat ». Les cadres de ces entreprises précisent que la campagne, qui comportera probablement un large volet sur les médias sociaux, s’emploiera principalement à faire connaître les avantages des cultures biotechnologiques.

Pro-OGM contre pro-étiquette
Toutefois, les partisans de l’étiquetage soutiennent que la dynamique est en leur faveur. « Ils devraient s’inquiéter », a commenté Scott Faber, directeur exécutif de la campagne Just Label It. Quant à Dave Murphy, porte-parole de Food Democracy Now, un groupe de pression en faveur de l’étiquetage, il a déclaré : « C’est un mouvement en pleine expansion. Nous n’abandonnerons pas tant qu’il n’y aura pas d’étiquetage ». Jerry Steiner, vice-président exécutif de Monsanto, a reconnu que l’industrie est confrontée à une rude bataille. « Nous respectons pleinement le fait que les gens se fassent leur propre opinion », a-t-il affirmé, « Mais il existe un manque de données. Il nous incombe de mieux veiller à le combler ».

L’étiquette certes, mais l’éthique ?
Après l’étiquetage et les questions économiques, quid de l’éthique en matière de recherche sur les animaux transgéniques ? Le dernier numéro du journal de la communauté universitaire de Laval alerte : « Des porcs qui produisent des médicaments dans leur semence. Des lapins et des poissons fluorescents. Des modèles animaux d’obésité morbide, de cancer et d’Alzheimer… L’éthique peine à trouver des remparts pour harnacher l’impétuosité des chercheurs en biotechnologie animale. »
Il faudra sans doute un jour ouvrir aussi ce débat-là, isn’t it ?

Sources

Lire sur le site Web de la Mission Agrobiosciences
La saga du saumon transgénique américain : nouvel épisode, revue de presse, 1er juillet 2011

Les Echos.fr, Meridian Institute, Reuters, Le fil

Accéder à toutes les publications de la Mission Agrobiosciences sur les thèmes de  :
Alimentation et Société ; Cancers et alimentation ; Obésité ; Consommation & développement durable ; Lutte contre la faim ; Crises alimentaires ; "Ça ne mange pas de pain !" ; Méditerranée ; Agriculture et société ; Politique agricole commune ; OGM et Progrès en Débat ; Les relations entre l’homme et l’animal ; Sciences-Société-Décision Publique ; Science et Lycéens ; Histoires de... ; Produits de terroir ; Agriculture et les bioénergies ; Les enjeux de l’eau ; Carnets de Voyages de Jean-Claude Flamant.

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

RECEVOIR GRATUITEMENT LA LETTRE ELECTRONIQUE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

Mot-clé Nature du document
A la une
LES CONTROVERSES DE MARCIAC Les actes, les lives…
  • Entre nature et technique, sommes-nous dans une guerre de positions ? Voir le site
  • Agroécologie, Biotech et ubérisation Voir le site
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • [Dossier loup] Puisqu’il le faudra bien, parviendra-t-on à faire avec les loups ? (3) Voir le site
  • [Indicateurs]Vous avez dit MEANS ? Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

A propos du débat autour du glyphosate et plus largement des pesticides, visionner les entretiens réalisés lors du colloque Recherche Ecophyto sur AgrobiosciencesTV avec Philippe Billet, Dominique Desjeux, Claire Lamine, Antoine Messéan, Pierre Ricci....

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top