09/07/2012
Les 18èmes Controverses européennes de Marciac. 1er et 2 août 2012

« Peu m’importe si l’agriculture a le droit d’être moderne, mais ce monde a le devoir d’être changé ». (contribution)

Copyright Philippe Assalit

L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?. Tel sera le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous.
Après celles de Matthieu Calame, de Francis Macary et de Gérard Kafadaroff, voici celle de Yves Pinel, agronome.

1) L’agriculture a-t-elle le doit d’être moderne ?
Qu’est-ce que l’agriculture ? Moi, je ne connais pas. Ce dont j’entends parler, souvent fort mal, c’est des agriculteurs/paysans de par le monde, si divers dans leurs modes de vie, leurs expériences et leurs métiers. Mais, imaginons, qu’avant de nous poser la question, l’équipe de la Mission Agrobiosciences la pose aux 1 milliard 400 millions d’actifs agricoles, grâce aux relais existants aux quatre coins de la planète ?
Alors, mon hypothèse est que le retour du terrain conduirait à faire évoluer la problématique, car beaucoup de paysans pauvres (la grande majorité des agriculteurs sont des paysans pauvres) pourraient faire remonter des questions telles que : « pourquoi ma famille ne mange-t-elle pas à sa faim ? », « pourquoi l’eau d’irrigation est-elle accaparée par les agriculteurs les plus riches ou les plus puissants ? », « pourquoi m’exproprie-t-on par la force ou pour une bouchée de pain, de terres achetées par ou pour des étrangers ? », « pourquoi n’ai-je pas droit à une formation gratuite et de qualité à des techniques et des méthodes agricoles adaptées à mon terroir ? », « pourquoi la puissance publique n’investit-elle pas dans des infrastructures basiques de stockage, de transport et de mise en marché qui permettent de vendre correctement ma production ? », « pourquoi les prix agricoles mondiaux et locaux sont-ils si bas qu’un agriculteur pauvre ne puisse pas faire vivre décemment sa famille ? », « pourquoi la communauté internationale et la grande majorité des pays ont-ils passé des dizaines d’années à ne pas investir dans la production agricole tout en promouvant le libre échange comme solution aux déséquilibres ? », etc.
Allez, comme le capitalisme régnant a été incapable de lutter efficacement contre la faim, comme la chimisation outrancière des agricultures dominantes (USA, Europe, Canada, Brésil, etc.) nous a conduits à une sensible perte de potentiel agronomique des sols, comme la demande alimentaire des bientôt 9 milliards d’humains va être difficile à honorer, je me risque à dire que peu m’importe si l’agriculture a le droit d’être moderne, mais bien que ce monde a le devoir d’être changé.

2) Qu’est ce qu’un agriculteur moderne ?
Pour moi qui fus durant 10 ans, dans les années 75, ingénieur à la SAFER Gascogne Haut-Languedoc, et qui, ainsi, ai été biberonné au discours de responsables agricoles français « modernes » (des JA jusqu’aux ministres), je pourrais me livrer à un psittacisme univoque : un agriculteur moderne est jeune, il cherche à s’agrandir, il s’endette, il se motorise, il prend des risques, il bosse du matin au soir, il milite au syndicat majoritaire, il conteste le patriarcat et ne voit chez les plus de 60 ans que des candidats à l’indemnité viagère de départ (l’IVD), il restructure son foncier et arase les haies, il peste contre les technocrates du ministère et contre ceux de Bruxelles mais il sait ce qu’il doit aux PAC successives.
Fort des considérations évoquées au 1), être moderne en 2012 serait pour moi, qu’il s’agisse d’ailleurs d’un agriculteur ou d’un simple citoyen du monde : être humain avec chacun, être informé de l’immense diversité des agricultures du monde, être lucide sur le poids des lobbies (les géants du complexe militaro-industriel, du pétrole, de la chimie, du machinisme, des IAA, etc.), être organisé localement (le syndicat, la municipalité, la paroisse, le mouvement politique, etc)., être extrêmement critique sur les clichés médiatiques et professionnels en vogue, revenir toujours au vivant et à son observation (les plantes cultivées et les races animales sont avant tout des êtres régis par les lois de la biologie) sans, bien sûr, cesser d’observer les marchés et la loi d’airain de l’économie, vouloir anticiper, voyager (même pas loin, si l’on n’a ni l’argent ni le temps), parler avec sa famille et ses voisins, gagner ce qu’il faut pour vivre décemment et pouvoir renouveler son outil de travail.

En un mot, même si Jean-Claude Flamant n’était pas agriculteur, s’inspirer de son humanité, de sa curiosité, de son goût de l’observation, de sa puissance de travail et de synthèse, de sa capacité à nous écouter, nous entraîner et nous rendre intelligents.

Contribution de Yves Pinel, agronome, aux 18ièmes Controverses de Marciac, juillet 2012.

Accéder au programme des 18èmes Controverses européennes de Marciac, L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?

Retrouvez les autres contributions, de :

La contribution de Yves Pinel, agronome.

Accéder à toutes les Publications : Alimentation et Société, Cancers et alimentation, Obésité : le corps sous pressions ; Le consommateur, l’alimentation et le développement durable et Lutte contre la faim : analyses, décryptages, leviers d’action. Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’alimentation. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications « l’Alimentation en question dans "Ça ne mange pas de pain !" (anciennement "Le Plateau du J’Go"). Les actes de l’émission de la Mission Agrobiosciences sur l’actualité de Alimentation-Société diffusée sur Radio Mon Païs (90.1), les 3ème mardi (17h30-18h30) et mercredi (13h-14h) de chaque mois. Revues de presse et des livres, interviews et tables rondes avec des économistes, des agronomes, des toxicologues, des historiens... mais aussi des producteurs et des cuisiniers. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les publications de la Mission Agrobiosciences sur la Méditerranée : repères sur les enjeux agricoles et alimentaires, analyses géopolitiques. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications « Agriculture et société » et Politique agricole commune : des publications pour mieux comprendre les ajustements successifs et les enjeux à l’horizon 2013. Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’agriculture. Edités par le magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à tous les Entretiens et Publications : "OGM et Progrès en Débat" Des points de vue transdisciplinaires... pour contribuer au débat démocratique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications : Sur les relations entre l’homme et l’animal Pour mieux comprendre le sens du terme bien-être animal et décrypter les nouveaux enjeux des relations entre l’homme et l’animal. Avec les points de vue de Robert Dantzer, Jocelyne Porcher, François Lachapelle... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : "Sciences-Société-Décision Publique"de la Conversation de Midi-Pyrénées. Une expérience pilote d’échanges transdisciplinaires pour éclairer et mieux raisonner, par l’échange, les situations de blocages « Science et Société » et contribuer à l’éclairage de la décision publique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Science et Lycéens.
Les cahiers de l’Université des Lycéens, moment de rencontres entre des chercheurs de haut niveau, des lycéens et leurs enseignants. Des publications pédagogiques, agrémentées d’images et de références pour aller plus loin, qui retracent la conférence du chercheur et les questions des lycéens.
Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes publications Histoires de... »- Histoire de plantes (gui, luzerne, betterave..), de races animales, de produits (foie gras, gariguette...) pour découvrir leur origine humaine et technique et donc mieux saisir ces objets. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes nos publications sur les Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques. Pour tout savoir de l’avenir de ces produits, saisir les enjeux et les marges de manoeuvre possibles dans le cadre de la globalisation des marchés et des négociations au plan international. Mais aussi des repères sur les différents labels et appellations existants. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : L’agriculture et les bioénergies. Depuis 2005, nos articles, synthèses de débats, revues de presse, sélections d’ouvrages et de dossiers concernant les biocarburants, les agromatériaux, la chimie verte ou encore l’épuisement des ressources fossiles... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications. Sur l’eau et ses enjeux. De la simple goutte perlant au robinet aux projets de grands barrages, d’irrigations en terres sèches... les turbulences scientifiques, techniques, médiatiques et politiques du précieux liquide. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder aux Carnets de Voyages de Jean-Claude Flamant. De Budapest à Alger, en passant par la Turquie ou Saratov en Russie, le regard singulier d’un chercheur buissonnier en quête de sens. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

RECEVOIR GRATUITEMENT LA LETTRE ELECTRONIQUE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

Mot-clé Nature du document
A la une
LES CONTROVERSES DE MARCIAC Les actes, les lives…
  • Entre nature et technique, sommes-nous dans une guerre de positions ? Voir le site
  • Agroécologie, Biotech et ubérisation Voir le site
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • [Dossier loup] Puisqu’il le faudra bien, parviendra-t-on à faire avec les loups ? (3) Voir le site
  • [Indicateurs]Vous avez dit MEANS ? Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

A propos du débat autour du glyphosate et plus largement des pesticides, visionner les entretiens réalisés lors du colloque Recherche Ecophyto sur AgrobiosciencesTV avec Philippe Billet, Dominique Desjeux, Claire Lamine, Antoine Messéan, Pierre Ricci....

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top