04/11/2014
Vient de paraître dans le cadre des 20èmes Controverses européennes de Marciac. Novembre 2014

Agroécologie : qui est (vraiment) prêt à coopérer ?

V. Lucas et A. Poupart

Avec la loi d’avenir qui lui est consacrée, l’agriculture opère un virage tant agronomique que symbolique : celui de l’agroécologie. Pour bien des analystes, ce projet d’une agriculture qui allie performances économiques et écologiques implique une étroite coopération entre acteurs d’un territoire : pour mutualiser les achats de matériel, échanger sur les pratiques, réduire les coûts de main d’œuvre, valoriser la production… Pour ce faire, la loi prévoit la création d’un outil, le GIEE - le groupement d’intérêt économique et environnemental.
Reste cette difficulté connue de tous : coopérer ne se décrète pas. Ainsi tout regroupement d’acteurs autour d’un même objectif n’induit pas spontanément une dynamique de coopération durable et fertile. Une réalité qui oblige à regarder d’un peu plus près ce qu’implique ce projet agroécologique : sur quelles bases - économiques, culturelles, territoriales... - construire la coopération ? Quelles sont les difficultés à surmonter ? Autant de questions abordées par cette séquence, organisée en juillet dernier par la Mission Agrobiosciences à l’occasion des 20èmes Controverses européennes de Marciac Pour des territoires vivants... Faut que ça déménage !.

Télécharger la séquence "Agroécologie : qui est (vraiment) prêt à coopérer ? (PDF, 13 pages)

Agroécologie : qui est (vraiment) prêt à coopérer ? :

  • Un projet qui ne manque pas de ressources , état des lieux, par Christophe Garroussia, agriculteur, membre du groupe local de réflexion
  • Agroécologie : ce que coopérer suppose , table ronde avec Véronique Lucas, doctorante FNCUMA/Inra-SAD ; et Antoine Poupart, directeur technique et développement de InVivo AgroSolutions
  • L’agroécologie rebat les cartes de la modernité , la réaction d’Omar Bessaoud, enseignant-chercheur à l’Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier
  • Pourquoi aller vers l’action collective ? , l’analyse de François Léger, enseignant-chercheur à AgroParisTech.

Egalement édité dans le cadre de ces 20èmes Controverses européennes de Marciac :

Avec Christophe Garroussia, agriculteur, membre du groupe local de réflexion ; Véronique Lucas, doctorante FNCUMA/Inra-SAD ; Antoine Poupart, directeur technique et développement de InVivo AgroSolutions ; Omar Bessaoud, enseignant-chercheur à l’Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier, et François Léger, enseignant-chercheur à AgroParisTech.

Accéder à toutes les publications de la Mission Agrobiosciences sur les thèmes de  :
Alimentation et Société ; Cancers et alimentation ; Obésité ; Consommation & développement durable ; Lutte contre la faim ; Crises alimentaires ; "Ça ne mange pas de pain !" ; Méditerranée ; Agriculture et société ; Politique agricole commune ; OGM et Progrès en Débat ; Les relations entre l’homme et l’animal ; Sciences-Société-Décision Publique ; Science et Lycéens ; Histoires de... ; Produits de terroir ; Agriculture et les bioénergies ; Les enjeux de l’eau ; Carnets de Voyages de Jean-Claude Flamant.

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

Mot-clé Nature du document
A la une
LES CONTROVERSES DE MARCIAC Les actes, les lives…
  • Le progrès : une idée à redéfinir Voir le site
  • Robotisation : obsolescence programmée du travail humain ? Voir le site
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • [Indicateurs]Vous avez dit MEANS ? Voir le site
  • [Oasis] Un système politico-institutionnel défaillant (2/3) Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

A propos du débat autour du glyphosate et plus largement des pesticides, visionner les entretiens réalisés lors du colloque Recherche Ecophyto sur AgrobiosciencesTV avec Philippe Billet, Dominique Desjeux, Claire Lamine, Antoine Messéan, Pierre Ricci....

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top