24/06/2013
Contribution aux 19èmes Controverses européennes de Marciac (30-31 Juillet 2013)

Normes environnementales, savoirs et apprentissages

Afin de nourrir la réflexion des prochaines Controverses européennes de Marciac, "Agriculture, environnement et société : quels mondes construisent les normes ?", qui se dérouleront les 30 et 31 juillet prochains à Marciac (Gers), la Mission Agrobiosciences ouvre un espace de contributions écrites. Une invite à apporter son point de vue, son analyse ou ses questionnements, que l’on soit agriculteur, chercheur, formateur, étudiant, responsable de structures associatives, professionnelles ou administratives... voire "simple" citoyen. L’ensemble des textes sera non seulement publié sur le site, mais également diffusé lors des Controverses en version papier.
S’appuyant sur son expérience d’animateur au sein du réseau Education au développement durable Enseignement agricole, Christian Peltier étudie les normes environnementales sous l’angle de la formation en lycée ou en écoles supérieures agricoles.
Suivez-nous sur facebook !

Bien qu’il ait longtemps transmis le modèle de production dominant de la révolution agricole des Trente Glorieuses, l’Enseignement agricole s’est très tôt intéressé aux questions de conservation des systèmes écologiques [1]. Depuis 1995, via des recherches-actions [2] et l’intégration progressive du développement durable dans les référentiels de formation, la question environnementale s’affirme.
La manière d’enseigner les normes environnementales, notamment avec les politiques agricoles, renseigne sur les visions que portent souvent implicitement les enseignants quant à la construction des savoirs. La transition éducative nécessaire à la transition écologique (en termes de pédagogies constructivistes, de question socialement vive [3], etc.) nécessite d’envisager les normes environnementales sous plusieurs aspects.

La norme, une construction sociale
La norme est une construction sociale qui, à un moment donné, fixe un point d’équilibre entre les positions de différents acteurs. Les normes évoluent en fonction de rapports de force qui se tissent. Il y a donc des espaces que les acteurs peuvent utiliser pour créer des normes. En termes environnementaux comme en d’autres domaines.

Les normes environnementales : informations, représentations, connaissances et savoir conceptuel
En formation, on peut considérer la norme environnementale comme une information qui est transmise aux jeunes. Cette information peut s’inscrire dans les représentations mentales de l’apprenant, prendre sa place parmi d’autres connaissances et devenir ainsi une connaissance. Celle-ci peut être opérante, mais pour dépasser l’applicationnisme, encore faut-il que le jeune soit en capacité de la réutiliser à bon escient dans une autre situation. On glisse alors de la connaissance au savoir par l’abstraction, la conceptualisation. Placé dans un réseau de concepts, ce savoir est alors opérationnel pour résoudre des problèmes issus de différentes familles de situations.
La manière de considérer la norme environnementale est alors un « révélateur » des positions d’acteurs, des politiques – ici agricoles – prônées ou menées. En formation, ce qui est en jeu, au-delà de la connaissance des normes environnementales, c’est de cons-truire avec les apprenants des savoirs-outils [4] seuls capables de donner ici aux futurs acteurs des métiers de l’agriculture, le recul nécessaire – c’est la posture du praticien réflexif [5] qui est visé – pour prendre des décisions, dans des situations complexes et en contextes d’incertitudes.

Quels apprentissages réalisés autour des normes environnementales ?
Il convient alors d’interroger les pratiques enseignantes, en regardant à la fois l’activité, le travail produit par l’enseignant (didactique professionnelle [6]), les processus pédago-giques mobilisés [7] et la construction des savoirs chez les apprenants [8]. C’est ainsi que l’on pourrait apprécier quels apprentissages sont ainsi effectivement réalisés. Quelles compétences sont construites chez les jeunes : des compétences relevant de l’application ? Du diagnostic ? De la pratique réflexive ?
Une autre histoire à conter…

Christian Peltier, géographe, réseau Education au développement durable Enseignement agricole.

Accéder à toutes les publications de la Mission Agrobiosciences sur les thèmes de  :
Alimentation et Société ; Cancers et alimentation ; Obésité ; Consommation & développement durable ; Lutte contre la faim ; Crises alimentaires ; "Ça ne mange pas de pain !" ; Méditerranée ; Agriculture et société ; Politique agricole commune ; OGM et Progrès en Débat ; Les relations entre l’homme et l’animal ; Sciences-Société-Décision Publique ; Science et Lycéens ; Histoires de... ; Produits de terroir ; Agriculture et les bioénergies ; Les enjeux de l’eau ; Carnets de Voyages de Jean-Claude Flamant.

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

RECEVOIR GRATUITEMENT LA LETTRE ELECTRONIQUE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

Mot-clé Nature du document
A la une
LES CONTROVERSES DE MARCIAC Les actes, les lives…
  • Entre nature et technique, sommes-nous dans une guerre de positions ? Voir le site
  • Agroécologie, Biotech et ubérisation Voir le site
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • [Dossier loup] Puisqu’il le faudra bien, parviendra-t-on à faire avec les loups ? (3) Voir le site
  • [Indicateurs]Vous avez dit MEANS ? Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

A propos du débat autour du glyphosate et plus largement des pesticides, visionner les entretiens réalisés lors du colloque Recherche Ecophyto sur AgrobiosciencesTV avec Philippe Billet, Dominique Desjeux, Claire Lamine, Antoine Messéan, Pierre Ricci....

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top