22/07/2013
Jeunesse, enseignement, emploi.
Nature du document: Annonces

L’avenir des jeunes a-t-il un présent ? Le 29 juillet à Marciac

Copyright copaindavant.com

La France est l’un des pays de l’OCDE où l’origine sociale est déterminante pour le destin scolaire qui se caractérise par un déterminisme social croissant et par l’endogamie de ses élites. Les inégalités sociales sont plus fortes que chez nos voisins. Une sélection par le bas, des handicaps cumulatifs... Les jeunes sont situés dans deux boîtes « Une boite du passé social » et « Une boite de l’avenir bouché ou inaccessible ». Le problème est que n’étant pas perçue comme acteur, et ne pouvant donc se percevoir comme tel, la jeunesse échappe souvent par l’évitement, en lieu et place de l’intégration souhaitée par exemple en adoptant des positions de décrochage scolaire.
Cette journée sera l’occasion de remettre en débat la question de la jeunesse sur le thème de la promotion sociale et l’enseignement et l’accès à l’emploi sans faire le déni des constats et de certaines impasses. Objectif : penser et débattre collectivement des perspectives et relever de nouvelles marges de manœuvres collectives. Cette journée est ouverte au plus grand nombre.
La structure du débat a été confiée à une structure neutre : la Mission Agrobiosciences, Centre européen de médiation prospective (ENFA), dont la mission consiste à instruire des controverses sur des thèmes hautement sensibles.

Organisateur : La Fédération nationale des élus socialistes et républicains
Public  : De nombreux élus locaux se sont inscrits. Cette journée est ouverte à tous.
Date et Lieu  : le 29 Juillet. Marciac (Gers) au cœur du festival Jazz in Marciac
RENSEIGNEMENTS. 06 80 93 40 00. jm.guilloux@agrobiosciences.com

Objectif : remettre en débat la question de la jeunesse sur le thème de la promotion sociale et l’enseignement et l’accès à l’emploi sans faire le déni des constats et de certaines impasses. Objectif : penser et débattre collectivement des perspectives et relever de nouvelles marges de manœuvres collectives.
Constats : L’absence de promotion sociale en France. La France est l’un des pays de l’OCDE où l’origine sociale est déterminante pour le destin scolaire qui se caractérise par un déterminisme social croissant et par l’endogamie de ses élites. Les inégalités sociales sont plus fortes que chez nos voisins. Une sélection par le bas, des handicaps cumulatifs Les jeunes sont situés dans deux boîtes « Une boite du passé social » et « Une boite de l’avenir bouché ou inaccessible ». Le problème est que n’étant pas perçue comme acteur, et ne pouvant donc se percevoir comme tel, la jeunesse échappe souvent par l’évitement, en lieu et place de l’intégration souhaitée par exemple en adoptant des positions de décrochage scolaire. Emploi des jeunes : Un modèle qui s’auto limite en se maintenant sur une approche métier. Il n’y a pas de perméabilité entre apprentis, lycéens et ingénieurs. La dévalorisation des filières pros. Face à la question de l’emploi, beaucoup de jeunes vivent leurs itinéraires par défaut, dans une absence d’idéal de leur propre vie. Ce ne sont plus les jeunes qui font les choix. Comment permettre à un jeune d’attendre plus tard son orientation, de mieux la construire ? Comment permettre à un jeune de « tutoyer » le travail dans ses parcours ? Comment intégrer et reconnaître leurs compétences sociales et culturelles… ? Rien ne doit être écrit d’avance. La construction du parcours c’est être acteur de son itinéraire. C’est ouvrir tous les espaces et les passages comme moteurs de la construction. Il s’agit de passer d’une jeunesse problème à une jeunesse ressource. Il s’agit de remettre aussi le projet collectif aux jeunes. Comment assurer la transition de ce projet ? Comment considérer les jeunes comme des acteurs à part entière d’une démocratie citoyenne, en les associant pleinement aux responsabilités. Construire l’avenir, ce n’est pas la même chose que construire uniquement son avenir. Il s’agit de redonner aux jeunes le projet pour garantir la cohésion sociale.
Structuration et animation des débats : La structure du débat a été confiée à une structure neutre : la Mission Agrobiosciences, centre européen de médiation prospective (ENFA), dont la mission consiste à instruire des controverses sur des thèmes hautement sensibles.

  • Programme de la journée. Entrée Libre
    RENSEIGNEMENTS. 06 80 93 40 00.
  • L’avenir des jeunes a-t-il un présent ?
  • Modérateur : Jean-Marie Guilloux, Directeur de la Mission Agrobiosciences.
  • MATINEE

    Les conditions de la promotion sociale de la jeunesse ?

  • 10h00 à 10h10 : Jean-Marie Guilloux, Directeur de la Mission Agrobiosciences : Eléments de mise en débat. Cas d’école, l’Enseignement agricole. Issus d’une approche expérimentale effectuée par le Think Tank européen « Groupe Saint-Germain »
  • 10h10 à 10h20 : Frédéric Rodriguez, Professeur agrégé de sociologie. Université de Toulouse 3 et Richard Terrada, remédiateur social des adultes issus de l’échec scolaire : « Les préalables incontournables pour construire une dynamique de promotion sociale »
  • Table ronde : « Libérer les acteurs, ouvrir les expérimentations et réveiller les marges de manœuvre : pour une excellence de la promotion sociale  »
  • 10h20 à 10h50 : Table ronde avec des acteurs de l’enseignement agricole, agronomique et universitaire ayant participé à cette réflexion.
  • Grégory Deschamp-Guillaume. Directeur de l’Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse (Ensat). « Repenser l’agronomie nécessite une biodiversité sociale »
  • Pascal Laborde. Directeur du Lycée Agricole de Mirande.« Engager la promotion sociale révèle les atouts pédagogiques de l’enseignement agricole »
  • Michel Bascle. Directeur de l’Ecole Nationale de formation agronomique (Enfa. Formation des enseignants). « Construire une vision partagée entre enseignants et apprenants  »
  • 10h50 à 11h
  • Réaction d’un chef d’entreprise. Rémy Demersmann
  • Débat : « L’échelle locale et territoriale, élément clé de la promotion sociale des jeunes ? »
  • 11h à 12h : Débat général en plénière
  • 12h à 12h20 : « Accepter les ruptures pour promouvoir leur dépassement ». Par Patrick Denoux. Professeur de psychologie interculturelle. Université Jules Verne. Amiens. Membre du « Groupe Saint-Germain »
  • 12h20 à 13h : Interventions de Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt et de Philippe Martin, Ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie
  • 13h à 15h : Buffet.
  • APRES MIDI
  • 15h à 15h30 : François Dubet, Professeur de sociologie à l’Université Bordeaux II et directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Il est l’auteur de nombreux ouvrages consacrés à la marginalité juvénile, à l’école et aux institutions. Auteur notamment de L’École des chances : qu’est-ce qu’une école juste ?, Seuil, 2004. Travail des sociétés, Seuil, 2009. Les places et les chances, Seuil, 2010. Les sociétés et leurs écoles. Emprise du diplôme et cohésion sociale avec Marie Duru-Bellat et Antoine Vérétout, Seuil, 2010. Pourquoi moi ? L’expérience des discriminations, Seuil, 2013
  • 15h30 à 16h15 : Le point sur les emplois d’avenir dans les territoires
  • André Viola, président du Conseil général de l’Aude.
  • Martin Malvy. Président du Conseil Régional de Midi-Pyrénées. Ancien ministre.
  • Pierre Cohen, Maire de Toulouse
  • 16h15 à 16h25 : Réaction de Frédéric Cherbonnier, professeur à Sciences-Po
  • 16h25 à 17h15 : Débat général en plénière : Retours d’expériences et singularités locales.
  • 17h15 à 17h45 : Questionnements et mise en perspective. Par Emmanuel Sulzer, sociologue au Cereq (Centre d’études et recherches sur les qualifications), mène des recherches sur l’analyse des emplois et des compétences. Chargé d’études au Département des entrées et évolutions dans la vie active, il mène également des enquête sur les relations qu’entretiennent les jeunes peu qualifiés - en particulier issus de l’immigration ou des quartiers sensibles - avec les entreprises et le travail.
  • 18h : Intervention de Michel Sapin, ministre du Travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social.

RENSEIGNEMENTS. 06 80 93 40 00.


Organisé par la Fédération nationale des élus socialistes et républicains. Cette journée est ouverte à tous. Lundi 29 Juillet 2013, à Marciac (Gers) au cœur du festival Jazz in Marciac. En présence de Stéphane Le Foll Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt , Michel Sapin Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social , Philippe Martin Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie , Martin Malvy président du Conseil régional Midi-Pyrénées, Pierre Cohen maire de Toulouse

Accéder à toutes les publications de la Mission Agrobiosciences sur les thèmes de  :
Alimentation et Société ; Cancers et alimentation ; Obésité ; Consommation & développement durable ; Lutte contre la faim ; Crises alimentaires ; "Ça ne mange pas de pain !" ; Méditerranée ; Agriculture et société ; Politique agricole commune ; OGM et Progrès en Débat ; Les relations entre l’homme et l’animal ; Sciences-Société-Décision Publique ; Science et Lycéens ; Histoires de... ; Produits de terroir ; Agriculture et les bioénergies ; Les enjeux de l’eau ; Carnets de Voyages de Jean-Claude Flamant.

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

RECEVOIR GRATUITEMENT LA LETTRE ELECTRONIQUE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

Mot-clé Nature du document
A la une
LES CONTROVERSES DE MARCIAC Les actes, les lives…
  • Entre nature et technique, sommes-nous dans une guerre de positions ? Voir le site
  • Agroécologie, Biotech et ubérisation Voir le site
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • [Dossier loup] Puisqu’il le faudra bien, parviendra-t-on à faire avec les loups ? (3) Voir le site
  • [Indicateurs]Vous avez dit MEANS ? Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

A propos du débat autour du glyphosate et plus largement des pesticides, visionner les entretiens réalisés lors du colloque Recherche Ecophyto sur AgrobiosciencesTV avec Philippe Billet, Dominique Desjeux, Claire Lamine, Antoine Messéan, Pierre Ricci....

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top