23/07/2012
Les 18èmes Controverses Européennes de Marciac. 1er et 2 août 2012
Nature du document: Contributions
Mots-clés: Représentations

L’agriculture a-t-elle le droit de rester ancienne, classique, traditionnelle ?


L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?, tel est le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous.
Une quinzaine de textes sont ainsi déjà en ligne et seront diffusés sur place, à Marciac. Dernier en date, celui de la nutritionniste Bétrice de Reynal.

L’agriculture a-t-elle le droit de renier les progrès scientifiques dans les domaines aussi variés que l’agronomie, la nutrition, l’écologie, la génétique, l’éthologie, la zootechnie et j’en passe ?
Ô combien d’erreurs et d’ignorances ont été accumulées par les hommes, toutes régions confondues ? Comme nous avons tort de penser que l’agriculture traditionnelle est bonne quand la moderne est délétère !

Faire pousser les plantes dont on a besoin plutôt que celles qui sont endémiques, adapter n’importe quelle plante sans regard sur son impact sanitaire ou biologique sur l’environnement. Croiser n’importe quels individus entre eux par convenance personnelle…

Certes, le zénith de la petitesse de vue des hommes s’est trouvé au climax de la révolution verte. Produire à gogo sans vision globaliste, au détriment de tout bon sens, de toute durabilité. Combien d’intoxications profondes avons-nous alors infligées à notre pauvre planète et aux hommes qui les ont réalisées !

Mais aujourd’hui, la science permet de construire ou reconstruire des équilibres biologiques pertinents, adaptés parfaitement à leur environnement, et capables de nourrir les bêtes, les hommes, et l’avenir. Seule une agriculture intelligente, pensée et construite sur le savoir et les connaissances scientifiques pourra nourrir le futur humanitaire. Les besoins nutritionnels de tous pourraient être couverts grâce à des productions de qualité. Il faut changer de ton !

Ne nous trompons pas de sujet. Le passéisme est un piège vers lequel les ignorants nous entraînent, à leur insu.

Laissez rentrer le dictionnaire* dans l’agriculture d’ici ou d’ailleurs en adoptant la définition juste de la modernité : « Qui s’adapte pleinement aux innovations de son époque, qui est de son temps ».

* Larousse

La contribution de Béatrice de Reynal, nutritionniste.


Accéder au programme des 18èmes Controverses européennes de Marciac - L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?

Retrouvez les autres contributions, de :
- Matthieu Calame,
- Francis Macary,
- Gérard Kafadaroff,
- Yves Pinel,
- Xavier Cresp,
-Rui Oliveira Santos,
-Jean-Jacques Delmas,
-Bernard et Françoise Dutoit,
-Léonard Cordier,
-Catherine Morzelle,
-Alain Gaignerot,
-Rémi Mer,
-Jean-Claude Devèze,
-Christophe de Heaulme
- Hervé le Stum
-Magali Dupin
- Anne Haegelin
- Georges Aurensan
- Claude Domenget et Guillaume Favoreu
- Jacques Maret
- Fabrice Flipo
-Denis Sapène
-Jacques Berthelot
- François Thabuis
-Samuel Féret

La contribution de Béatrice de Reynal, nutritionniste

Mot-clé Nature du document
A la une
LES CONTROVERSES DE MARCIAC Les actes, les lives…
  • Entre nature et technique, sommes-nous dans une guerre de positions ? Voir le site
  • Agroécologie, Biotech et ubérisation Voir le site
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • [Dossier loup] Puisqu’il le faudra bien, parviendra-t-on à faire avec les loups ? (3) Voir le site
  • [Indicateurs]Vous avez dit MEANS ? Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

A propos du débat autour du glyphosate et plus largement des pesticides, visionner les entretiens réalisés lors du colloque Recherche Ecophyto sur AgrobiosciencesTV avec Philippe Billet, Dominique Desjeux, Claire Lamine, Antoine Messéan, Pierre Ricci....

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top