23/05/2004
Les Entretiens de la Mission Agrobiosciences : Janvier 2003

2002 : un tournant dans l’épidémie d’ESB ?

Cinq ans après les importantes mesures décidées suite à la crise de la vache folle et sachant que la durée moyenne d’incubation de l’ESB est
aussi de cinq ans, Jeanne Brugère-Picoux dresse un bilan sur les
connaissances et l’état d’avancement de la maladie.

Elle nous rappelle
que les données épidémiologiques de la variante de la maladie de
Creutzfeldt-Jakob due à l’agent bovin semblent revoir à la baisse
l’importance de la contamination humaine, mais qu’il ne faut pas négliger
le risque potentiel existant des encéphalopathies transmissibles
rencontrées chez la tremblante des moutons et des chèvres ou la maladie
du dépérissement des cervidés américains.
La précaution reste donc de rigueur.

Jeanne Brugère-Picoux est Professeur chef de service à l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort, membre de l’Académie nationale de médecine et membre de l’Académie vétérinaire de France.
Mot-clé Nature du document
A la une
CONTROVERSES EUROPÉENNES Les actes, les lives…
  • Les Controverses européennes s’invitent au Salon « Au Tour du livre » de Vic-en-Bigorre Voir le site
  • Vu de l’Argentine : quand l’accès à la terre devient primordial Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

Transition : une notion victime de son succès
Analyse de Jean-Pierre Poulain, socio-anthropologue, Université de Toulouse Jean Jaurès

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top