13/06/2003
Mazoyer

Marcel Mazoyer

Ce soir-là, Marcel Mazoyer s’est d’abord présenté en tant que fils d’un petit agriculteur du Morvan. L’exploitation étant trop petite pour que tous en vive, il se lance dans les études d’ingénieur agronome, mais aussi des Eaux et Forêts. A l’Institut National Agronomique Paris-Grignon, il suit les cours de René Dumont qui lui transmet le goût de l’enseignement : « Tous les autres professeurs évoquaient une agriculture qui n’existait que dans leur tête ou dans les laboratoires. René Dumont a été le seul qui me parlait d’une agriculture qui existait ». Il y a comme l’idée d’une filiation... Marcel Mazoyer ne lui a-t-il pas succédé, d’ailleurs, à la chaire d’agriculture comparée et développement agricole ? Au-delà de l’enseignement, Marcel Mazoyer a également sillonné le monde, travaillant inlassablement sur les questions de politique et développement agricoles, en passant par des expertises auprès de la F.A.O. Autant d’expériences qui nourrissent une analyse et un regard original sur la crise mondiale actuelle, et que l’on peut découvrir dans un ouvrage de référence dont il est le co-auteur avec Laurence Roudart : « Histoire des agricultures du monde. Du néolithique à la crise contemporaine », paru au Seuil en 1997.

Accéder aux autres Portraits édités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Lire sur le magazine Web de la Mission Agrobiosciences :

économiste, professeur à l’INAPG.
Mot-clé Nature du document
A la une
CONTROVERSES EUROPÉENNES Les actes, les lives…
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • Transition alimentaire : un accompagnement timide de l’État Voir le site
  • Cette panique qui nous Pan au nez Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

Transition : une notion victime de son succès
Analyse de Jean-Pierre Poulain, socio-anthropologue, Université de Toulouse Jean Jaurès

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top