prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
La Conversation de Midi-Pyrénées
Université des lycéens
Propos Epars
Diffusion sur Radio FMR
Les billets
Les entretiens
Les chroniques
Publications
En collaboration
Nos Sélections
Culture scientifique en Midi-Pyrénées
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
Appel à communication (titre approximatif et dix lignes) pour le 15 octobre 2014. La langue du colloque sera le français.
Portraits : regards sur l’animal et son langage
Colloque international organisé par le labo 3L.AM, Universités d’Angers et du Maine. 8-10 octobre 2015 Le Mans et Angers
Copyright zonpolitikon2.blogspot.com

Loin de la fable, qui donne une parole humaine aux animaux, ce colloque souhaite « aller au-devant de leur silence et tenter d’identifier ce qui s’y dit » (Jean-Christophe Bailly). Le portrait de l’animal, la représentation de la bête pour ce qu’elle est, constitue une manière d’accepter l’autre et de s’accepter soi en tant que membre d’une communauté élargie à l’ensemble des êtres vivants.
Etre soi face à l’animal dans une relation compréhensive, sans vouloir maîtriser la destinée animale pour l’intégrer à la destinée humaine, sans transformer ses contours à des fins symboliques, est l’une des options possibles de la représentation animale. L’homme dans son histoire y a quelquefois trouvé l’une des alternatives de son « être dans le monde », et cette position d’observateur bienveillant est actuellement de plus en plus adoptée dans les champs de recherche des sciences humaines. Un colloque qui rejoint les débats et les réflexions animés par la Mission agrobiosciences.

 

Parallèlement à la question de savoir s’il est possible de portraiturer l’animal, postulat qui exige de décentrer le regard humain (voir à ce propos les travaux d’Éric Baratay) s’impose l’évidence d’une confrontation naturelle avec l’homme qui demeure à la source et au terme du processus de la représentation artistique et/ou scientifique : l’homme est invariablement en position de créateur et de récepteur, et « c’est [toujours] à l’horizon de nos pensées et de nos langues que se tient l’animal, saturé de signes  ». (Elisabeth de Fontenay).

Comment l’homme peut-il s’affranchir d’un discours anthropocentré pour imaginer l’existence silencieuse des bêtes ? Comment peut-il infléchir son regard pour donner à voir sans méprise ni préjugés ces autres êtres vivants ? Comment en un mot portraiturer l’animal de façon compatissante ? C’est à ce défi qu’invite Violette Leduc quand elle dit dans La Bâtarde  : « Pourquoi rabaisser les animaux jusqu’à notre langage ? Ils ont leurs plaintes, ils ont leurs cris, ils ont leurs plaisirs, leurs drames, leurs abandons, leurs famines.  » L’enjeu de la représentation animale repose dès lors sur l’appréhension d’une étrange altérité qui ne se construit pas au moyen d’un discours sur l’animal mais par un questionnement sur ce que sa présence peut nous dire – sur son langage. Dans l’espace de papier, de toile, de paroles, laissé à l’animal se dessine alors une tentative de portrait- ou de biographie-, de figuration forcément subjective mais qui se veut propre à sa nature.

Laissant de côté la problématique de l’animalité, de l’animal humanisé ou de l’homme animalisé, ce colloque ne souhaite pas étudier les moyens d’appropriation par trop symboliques de l’animal par l’homme tels que la métamorphose, l’hybridisme, le déguisement. Il se propose d’explorer les œuvres, entre art et science, iconographiques et textuelles, de toutes époques et de toutes aires géographiques, qui accordent à l’animal le devant de la scène et interroge, depuis ce lieu, sa relation à l’homme.

Quelques indications bibliographiques :

- Bailly, Jean-Christophe, Le Parti pris des animaux (2013)

- Baratay, Éric, Le point de vue animal. Une autre version de l’histoire (2012)

- Beauté animale. Catalogue de l’exposition au Grand Palais (2012)

- Birnbaum, Jean (sous la direction de), Qui sont les animaux ? (2010)

- De Fontenay, Elisabeth, Le silence des bêtes. La philosophie à l’épreuve de l’animalité (1998)

- Delort, Robert, Les animaux ont une histoire (1984)

- Pastoureau, Michel, Les animaux célèbres (2008)

- Des propositions de communication (titre approximatif et dix lignes) sont à envoyer aux organisateurs (sandra.contamina@free.fr et fernand.copello@univ-lemans.fr) pour le 15 octobre 2014. La langue du colloque sera le français.

- Comité Scientifique : Susana Artal (Universidad Nacional de Buenos Aires), Éric Baratay (Université de Lyon 3), Ruth Fine (Hebrew University of Jerusalem), Corinne Fiorato (Université de Paris 3), Érich Fisbach (Université d’Angers), Ludovic Obiang (Université de Libreville), Nathalie Prince (Université du Maine).

- Organisateurs : Sandra Contamina et Fernando Copello avec la collaboration d’Aurora Delgado, Christophe Dumas et Laïli Dor (Labo 3L.AM, Universités d’Angers et du Maine).

Lire sur le magazine Web de la Mission Agrobiosciences (publications originales accessibles gratuitement)  :
- Retour sur la rencontre avec Damien Baldin autour de son ouvrage Histoire des animaux domestiques au XIXè-XXè siècle Trois questions à Damien Baldin, professeur agrégé d’histoire et chargé d’enseignement à l’EHESS. Juin 2014.
- Agriculture et Société. L’élevage : plaisir ou souffrance en partage ?. Entretien avec Jocelyne Porcher, chargée de recherche à l’Inra. Septembre 2004.
- Les nouveaux rapports homme-animal. Par Jean-Pierre Digard, anthropologue, Directeur de recherche émérité au CNRS, octobre 2008. Télécharger le cahier
- Imaginer un scénario alternatif au modèle agroindustriel carnivore et prédateur. Réaction de Jean-Louis Rastoin, économiste et agronome, à la chronique de la Mission Agrobiosciences : Produire plus et mieux : le casse-tête (chinois ?) des productions animales.
- Le futur de l’élevage en Europe à la lumière des crises sanitaires récentes. Compte-rendu de la table ronde organisée par la Fédération Européenne de Zootechnie à Budapest en août 2001.
- Steaks options : L’homme, l’animal et la viande en questions. Entretien avec Geneviève Cazes-Valette, Docteur en anthropologie sociale et ethnologie, septembre 2009.


Accéder à toutes les publications de la Mission Agrobiosciences sur les thèmes de  :
Alimentation et Société ; Cancers et alimentation ; Obésité ; Consommation & développement durable ; Lutte contre la faim ; Crises alimentaires ; "Ça ne mange pas de pain !" ; Méditerranée ; Agriculture et société ; Politique agricole commune ; OGM et Progrès en Débat ; Les relations entre l’homme et l’animal ; Sciences-Société-Décision Publique ; Science et Lycéens ; Histoires de... ; Produits de terroir ; Agriculture et les bioénergies ; Les enjeux de l’eau ; Carnets de Voyages de Jean-Claude Flamant.

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

 

 

Dans cette rubrique

Les animaux sont dans la place. La longue histoire d’une cohabitation
Inscrivez-vous au Forum-débat
Le Bien-être animal, de la Science au Droit
Eté en Méditerranée : observez la Scamonée !

Quand les OGM en voient de toutes les couleurs


Les abeilles, on en parle beaucoup, et pour cause !
Je suis Charlie
Réduction, pour des raisons économiques et environnementales, de la dépendance de l’agriculture aux engrais et aux pesticides par Guillaume Bécard, Laboratoire de Recherche Sciences Végétales (LRSV) UMR5546 CNRS/Univ.Paul Sabatier
La légitime récompense de Jean Tirole
Colloque. « Des animaux et des hommes. Héritages partagés, futurs à construire » (annonce)
Vivre avec le loup ? Trois mille ans de conflits
A l’avant garde du quantified self : les biohackers
Gaz de schiste : fractures ouvertes (article revue de presse)
L’économie circulaire, une idée qui passe en boucle ? (article de revue de presse)
Bon vent à Anny Cazenave...

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr