prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
La Conversation de Midi-Pyrénées
Université des lycéens
Propos Epars
Diffusion sur Radio FMR
Les billets
Les entretiens
Les chroniques
Publications
En collaboration
Nos Sélections
Culture scientifique en Midi-Pyrénées
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
Parution
Bien-être animal et travail en élevage.
Par Jocelyne Porcher. INRA Editions, 2004.


Le bien-être animal a indéniablement le vent en poupe dans les pays occidentaux. Il mobilise un grand nombre de scientifiques et de techniciens, draine d’importants fonds de recherche et participe, via la confrontation entre lobbies industriels des productions animales et lobbies de la protection animale, au processus de normalisation de travail en élevage. Un ouvrage signé par une des plus grandes spécialistes françaises du lien entre l’éleveur et l’animal. Toujours passionnant.

 

La problématique du bien-être animal a-t-elle quelque chose à voir avec le bien-être des animaux d’élevage ? A l’appui de nombreux écrits de biologistes, d’éthologues, d’agronomes, de zootechniciens, d’économistes, d’historiens, d’anthrolopologues, de sociologues, de psychologues, de philosophes, mais également sur la base de documents législatifs, d’interviews d’éleveurs, d’articles de journalistes et de textes d’écrivains, Jocelyne Porcher interroge la notion de bien-être animal en replaçant cette problématique dans le champ historique de l’évolution de l’élevage dans la société industrielle.

Au-delà des normes concernant les conditions de vie des animaux, il apparaît ô combien nécessaire de s’intéresser à la question du travail en élevage, car la souffrance en systèmes industriels touche également les éleveurs. Dans la perspective d’un élevage durable, porteur de sens et respectueux des êtres humains et des animaux, c’est aussi à une critique de la dynamique d’industrialisation de l’élevage à l’œuvre en France depuis le milieu du 19e siècle et à ses recherches ouvertes sur les conditions de possibilités de nouveaux modes d’élevage que ce livre tente d’apporter quelques éclaircissements.

Jocelyne Porcher est chargée de recherche à l’Inra. Elle a déja publiée "Eleveurs et animaux, réinventer le lien" aux éditions PUF (2002) et "la mort n’est pas notre métier" aux éditions de l’Aube (2003).

 

 

Dans cette rubrique

Les animaux sont dans la place. La longue histoire d’une cohabitation
Inscrivez-vous au Forum-débat
Le Bien-être animal, de la Science au Droit
Eté en Méditerranée : observez la Scamonée !

Quand les OGM en voient de toutes les couleurs


Les abeilles, on en parle beaucoup, et pour cause !
Je suis Charlie
Réduction, pour des raisons économiques et environnementales, de la dépendance de l’agriculture aux engrais et aux pesticides par Guillaume Bécard, Laboratoire de Recherche Sciences Végétales (LRSV) UMR5546 CNRS/Univ.Paul Sabatier
La légitime récompense de Jean Tirole
Portraits : regards sur l’animal et son langage
Colloque. « Des animaux et des hommes. Héritages partagés, futurs à construire » (annonce)
Vivre avec le loup ? Trois mille ans de conflits
A l’avant garde du quantified self : les biohackers
Gaz de schiste : fractures ouvertes (article revue de presse)
L’économie circulaire, une idée qui passe en boucle ? (article de revue de presse)

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr