prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
Les Controverses européennes de Marciac
Café-débat à Marciac
Le Café de l’Agriculture
Nos publications
Chroniques "Le pas de côté"
En collaboration
Nos sélections
Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques.
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
Vient de paraître. Avril 2011 (article original)
Imaginer un scénario alternatif au modèle agroindustriel carnivore et prédateur
Une réaction de Jean-Louis Rastoin, économiste et agronome


En mars 2011, la Mission Agrobiosciences publiait une chronique le casse-tête des productions animales, à l’horizon 2050. Aujourd’hui, elle publie une réaction de Jean-Louis Rastion, co-auteur de "Le système alimentaire mondial" (Quae 2010). Cet économiste, et agronome, l’affirme : si notre système occidental de consommation, trop carnivore et prédateur, perdure et se généralise, il deviendra nocif à grande échelle. Et de plaider pour un scénario alternatif se fondant sur trois piliers : diversification, proximité et solidarité.

 

En réaction à la chronique de la Mission Agrobiosciences Produire plus et mieux : le casse-tête (chinois) des productions animales, une réaction de Jean-Louis Rastion, agronome et économiste.

"Quatre fois plus d’animaux d’élevage que d’êtres humains sur la planète en 2050 qu’en 2010, et un doublement de la production mondiale de viandes, selon un scénario « au fil de l’eau » de la Fao ! Nous avons là une prospective de type agri-technocratique, mais néanmoins fort utile pour changer de cap à temps.
Il nous faut imaginer un scénario alternatif au modèle agroindustriel toujours plus carnivore et très prédateur en ressources naturelles et énergétiques (5 à 10 calories végétales pour faire une calorie animale selon les espèces), tout en préservant, par une consommation suffisante de produits animaux, la santé publique et en particulier celle des catégories vulnérables, notamment les femmes enceintes et les enfants. De quoi parle-t-on si ce n’est du « droit à l’alimentation » des Nations Unies ?
Pour y parvenir, il faudra modifier progressivement, mais radicalement, à la fois nos habitudes alimentaires et nos schémas productifs et commerciaux. La tendance lourde, induite par la croissance économique, est celle d’une transition alimentaire substituant les produits végétaux par des produits animaux (surtout les viandes). Si le modèle de consommation dit occidental reste la référence (ce que l’on constate dans tous les pays émergents) et se généralise, les niveaux atteints deviendront nocifs à grande échelle du fait du développement des maladies non transmissibles d’origine alimentaire. Dans ce domaine, les nutritionnistes recommandent de limiter, à un plafond relativement modeste, les viandes et de préférer les volailles et les poissons aux bovins. Ne sombrons pas cependant dans l’intégrisme du « végétarisme » : les carences prolongées en vitamines B12, en fer et en zinc, oligoéléments apportés par les viandes sont pathogènes, voire mortelles, et nous sommes des « Homnivores » selon l’expression du sociologue Claude Fischler. L’éducation et la communication générique de masse seront pour cela essentielles.
Du côté du modèle de production animale qui tend à devenir hégémonique (élevage intensif basé sur la trilogie maïs-soja-médicaments vétérinaires), les problèmes apparaissent non « soutenables » : concentration et hyper-spécialisation avec leur cortège de pollutions multiples, de vulnérabilité à la volatilité des marchés mais aussi de déstabilisation de ces marchés, sans parler de la question du bien-être animal. Le scénario alternatif se fonde sur trois piliers : diversification (et donc biodiversité agro-sylvo-pastorale), proximité (filières courtes) et solidarité (réseaux et régulations). Il nécessite des investissements massifs dans l’innovation sur les itinéraires techniques, la compétitivité des entreprises de petite et moyenne dimension, l’organisation des filières, et dans la qualification des ressources humaines. Tout cela passe par une nouvelle gouvernance des systèmes alimentaires à l’échelle locale, nationale et internationale. Pour le moment, sœur Anne ne voit qu’un peu de poussière sur le chemin…"

Jean-Louis Rastoin, Montpellier SupAgro, UMR 1110 Moisa

Dernier ouvrage paru :
Rastoin J.L., Ghersi G., 2010, Le système alimentaire mondial, Concepts et méthodes, analyses et dynamiques, Editions Quae, Paris : 581 p.
 Préface d’Olivier de Schutter, Rapporteur spécial des Nations-Unies sur le Droit à l’alimentation. [1]

Lire d’autres publications de Jean-Louis Rastoin, sur le site de la Mission Agrobiosciences :
- Quel futur alimentaire pour l’humanité au-delà du modèle agro-industriel contemporain ? Un essai de prospective à l’horizon 2050, août 2009.
- Comment nourrir 9 milliards d’hommes en 2050 ?, décembre 2006.
- Quelle stratégie pour les produits de terroir dans un contexte de globalisation des marchés ?, mai 2004

Accéder à toutes les Publications : Alimentation et Société et Cancers et alimentation. Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’alimentation. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications « l’Alimentation en question dans "Ça ne mange pas de pain !" (anciennement "Le Plateau du J’Go"). Les actes de l’émission de la Mission Agrobiosciences sur l’actualité de Alimentation-Société diffusée sur Radio Mon Païs (90.1), les 3ème mardi (19h-20h) et mercredi (13h-14h) de chaque mois. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les publications de la Mission Agrobiosciences sur la Méditerranée : repères sur les enjeux agricoles et alimentaires, analyses géopolitiques. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications « Agriculture et société » et Politique agricole commune : des publications pour mieux comprendre les ajustements successifs et les enjeux à l’horizon 2013 . Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’agriculture. Edités par le magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à tous les Entretiens et Publications : "OGM et Progrès en Débat" Des points de vue transdisciplinaires... pour contribuer au débat démocratique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications : Sur le bien-être animal et les relations entre l’homme et l’animal Pour mieux comprendre le sens du terme bien-être animal et décrypter les nouveaux enjeux des relations entre l’homme et l’animal. Avec les points de vue de Robert Dantzer, Jocelyne Porcher, François Lachapelle... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : "Sciences-Société-Décision Publique"de la Conversation de Midi-Pyrénées. Une expérience pilote d’échanges transdisciplinaires pour éclairer et mieux raisonner, par l’échange, les situations de blocages « Science et Société » et contribuer à l’éclairage de la décision publique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Science et Lycéens.
Les cahiers de l’Université des Lycéens, moment de rencontres entre des chercheurs de haut niveau, des lycéens et leurs enseignants. Des publications pédagogiques, agrémentées d’images et de références pour aller plus loin, qui retracent la conférence du chercheur et les questions des lycéens. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes publications Histoires de... »- Histoire de plantes (gui, luzerne, betterave..), de races animales, de produits (foie gras, gariguette...) pour découvrir leur origine humaine et technique et donc mieux saisir ces objets. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes nos publications sur les Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques. Pour tout savoir de l’avenir de ces produits, saisir les enjeux et les marges de manoeuvre possibles dans le cadre de la globalisation des marchés et des négociations au plan international. Mais aussi des repères sur les différents labels et appellations existants. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : L’agriculture et les bioénergies. Depuis 2005, nos articles, synthèses de débats, revues de presse, sélections d’ouvrages et de dossiers concernant les biocarburants, les agromatériaux, la chimie verte ou encore l’épuisement des ressources fossiles... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications. Sur l’eau et ses enjeux. De la simple goutte perlant au robinet aux projets de grands barrages, d’irrigations en terres sèches... les turbulences scientifiques, techniques, médiatiques et politiques du précieux liquide. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder aux Carnets de Voyages de Jean-Claude Flamant. De Budapest à Alger, en passant par la Turquie ou Saratov en Russie, le regard singulier d’un chercheur buissonnier en quête de sens. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

RECEVOIR GRATUITEMENT LA LETTRE ELECTRONIQUE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

 

[1Pour en savoir plus, sur cet ouvrage, consulter le site de Quae


-4.8 ko

 

Dans cette rubrique

Statut du paysan : faim de droits, fame di diritti (article revue de presse)
La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Février 2017
L’agroécologie au coeur d’un projet de société (entretien vidéo)
Qu’elle soit aviaire ou humaine, la grippe cristallise tout ce qui nous effraie (entretien original)
Urbain-rural : la désuétude de notre modèle “centre-périphérie".
Vigne et agroécologie : Les ferments d’une approche systémique
La Passion selon le SIA...
Grippe aviaire : la survenue de ce nouvel épisode ne doit pas masquer les efforts réalisés
Agroécologie : un terme aux multiples facettes
Entre l’agriculture et la société, une idée de nature au coeur des tensions... et d’une réconciliation possible
Bien-être animal : une nouvelle norme ISO, pour qui, pourquoi ?
Une fraîcheur contemporaine retrouvée pour penser le rural autrement !
La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Juillet 2016
La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Mai 2016
Numérique : Pour une politique spécifique aux territoires ruraux

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr