29/04/2005
Revue de presse quotidienne. Mission Agrobiosciences

Reach : la future règlementation européenne ne ruinera pas les industriels de la chimie.

L’industrie chimique européenne, qui occupe le premier rang mondial avec un marché de 556 milliards d’euros par an, s’est inquiétée d’un projet de la commission européenne, baptisé programme REACH (Registration, Evaluation and Authorization of Chemicals), qui prévoit d’évaluer la toxicité de 30.000 molécules commercialisées.

Après une bataille de lobbies entre industriels et ONG environnementales (lire la revue de presse du 20 janvier 2005), les industriels ont finalement renoncé à « torpiller » le projet, selon Libération. La correspondante du journal à Bruxelles, qui suit le dossier assidûment, affirme que Reach pourrait être définitivement adopté au premier semestre 2006. Julie Majerczak se base sur une étude indépendante, dont elle avait publié la teneur dès samedi 23 avril, qui bat en brêche les craintes des industriels sur le coût supposé du programme. Evalué par la Commission à 2,3 milliard d’euros sur 11 ans, ce coût « devrait être très supportable pour les industriels de la chimie, peut-être même sans qu’il soit nécessaire de le reporter sur les consommateurs », résume la journaliste de Libération.
La Libre Belgique en fait une histoire belge : « c’est l’histoire du type qui tire la sonnette d’alarme avant que l’accident n’ait effectivement eu lieu », résume le quotidien de Bruxelles.

28 avril 2005, Libération et La Libre Belgique

Le communiqué commun des directions "Entreprises " et "Environnement" de la commission européenne sur le nouvel audit du projet REACH

Accéder à la totalité de la revue de presse

Mot-clé Nature du document
A la une
CONTROVERSES EUROPÉENNES Les actes, les lives…
  • Lire les Actes des 25es Controverses européennes Voir le site
  • Les Controverses européennes s’invitent au Salon « Au Tour du livre » de Vic-en-Bigorre Voir le site
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • [Covid, croyances et récits]Le coronavirus, un agent de révision des croyances ? Voir le site
  • La recherche agronomique dans la globalisation agricole, alimentaire et environnementale (1992-2010) Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

Transition : une notion victime de son succès
Analyse de Jean-Pierre Poulain, socio-anthropologue, Université de Toulouse Jean Jaurès

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top