05/06/2003
Sous la dir. de Pascal Delannoy et Bertrand Hervieu

A table ! Peut-on encore bien manger.

À table ! Face à un tel titre, le contenu, qui passe en revue toute la chaîne alimentaire, « du champ à l’assiette », peut surprendre. Sous la direction de Pascal Delannoy, un des piliers de Radio France, et Bertrand Hervieu, chercheur à l’INRA, cet ouvrage collectif, bien qu’il fasse allusion à certaines préoccupations des sciences humaines, reste globalement sur une approche agronomique. Il met néanmoins l’accent sur nos pratiques alimentaires afin de nous démontrer qu’elles ne sont pas immuables, loin de là : elles évoluent au gré des contraintes économiques, de la diminution du temps consacré à la cuisine, de l’éducation ou encore du milieu social, mais aussi de la diversité des produits via l’internationalisation de la cuisine.
Face à cette diversité, nos choix alimentaires se complexifient et deviennent source d’angoisse devant l’effondrement du système de sécurité sanitaire. D’où le paradoxe : ce qui est bon pour le goût ne l’est pas forcement pour la santé, et inversement. Le rapprochement aliment/santé s’ensuit d’une offre diversifiée et concurrentielle entre les produits : conventionnels, bio, « alicaments », « aliments fonctionnels », etc. Chacun d’entre eux essaie de prouver ses effets « bénéfiques » ou « préventifs » dans l’espoir d’une meilleure « acceptabilité sociale » des consommateurs. Les auteurs n’oublient pas non plus de revenir sur la notion de « traçabilité » qui s’impose avec un double argument : localiser les risques de contamination et mesurer les effets « protecteurs » ; et rassurer, voire reconquérir, les « mangeurs ».
C’est cette quête « sécurisante » qui fait s’interroger sur une diversité des aliments finalement peu lisible pour des consommateurs, lesquels sont désormais confrontés à des « objets comestibles non identifiés ». Une interrogation sur le contenu et le futur de notre assiette, non pas par manque de nourriture (contrairement aux pays en développement, loin d’acquérir autonomie et souveraineté en la matière) mais par les « peurs alimentaires » renforcées par des crises telles que celle de la « vache folle ». Paradoxe des sociétés modernes accomplies grâce ou à cause de la « révolution agro-alimentaire », elles se voient dans la nécessité de redéfinir leur orientation en termes de politique agricole, qui est aussi affaire d’alimentation, par une nouvelle approche de l’activité agricole : la « multifonctionalité », c’est à dire une agriculture qui ne doit pas que produire mais doit aussi préserver l’environnement et respecter les consommateurs. Une redéfinition qui en appelle aux agriculteurs, aux responsables politiques et aux scientifiques. L’ouvrage présente cette redéfinition collective comme une condition sine qua non au rétablissement d’un contrat de confiance entre la société et son agriculture, entre les citoyens et leur alimentation, sans que pour autant notre alimentation se réduise à une boîte à pharmacie. Parce qu’en fin de compte, c’est à table que l’on retrouve le plaisir de l’assiette, la nourriture du corps, de l’esprit et la notion de partage...

Ed. de L’Aube/ Info+

Pascal DELANNOY, Directeur du développement des produits nouveaux et du multimédia et conseiller du président-directeur général, Jean-Marie Cavada, pour les questions d’information. Il a fait ses débuts à Europe 1, avant d’être nommé grand reporter à France Inter, puis envoyé spécial permanent à Rome puis à Londres. En 1987, il participe au lancement de France Info comme rédacteur en chef. En 1989, il devient directeur de la rédaction. Depuis 1999, il était directeur de France Info.

Bertrand HERVIEU président de l’Institut National de Recherche Agronomique (INRA). Né en 1948 dans l’Eure, Bertrand HERVIEU est diplômé de l’institut d’études politique de Paris et docteur en sociologie. Bertrand HERVIEU est l’auteur de nombreux articles parus dans les revues scientifiques et de vulgarisation portant sur les politiques publiques agricoles, sur le poids politique du monde agricole et plus largement sur les transformations du monde agricole et du monde rural. Il a publié seul ou en collaboration 11 ouvrages dont "au bonheur des campagnes" avec Jean VIARD (Edition de l’Aube 1996), "du droit des peuples à se nourrir eux-mêmes" (Flammarion 1996), "les agriculteurs", (PUF 1996), "les champs du futur", (Julliard 1994).
Lire nos publications téléchargeables de Bertrand Hervieu

Lire les nombreux articles et publications sur le thème Peurs, comportements et crises alimentaires-édités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences


Vous aimerez aussi
Mot-clé Nature du document
A la une
CONTROVERSES EUROPÉENNES Les actes, les lives…
  • Lire les Actes des 25es Controverses européennes Voir le site
  • Les Controverses européennes s’invitent au Salon « Au Tour du livre » de Vic-en-Bigorre Voir le site
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • [Covid, croyances et récits]Le coronavirus, un agent de révision des croyances ? Voir le site
  • La recherche agronomique dans la globalisation agricole, alimentaire et environnementale (1992-2010) Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

Transition : une notion victime de son succès
Analyse de Jean-Pierre Poulain, socio-anthropologue, Université de Toulouse Jean Jaurès

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top