13/04/2006
Café-débat à Marciac, le 13 avril 2006
Nature du document: Annonces

La Turquie, une porte ouverte sur l’Orient : fardeau ou ferment pour l’Europe agricole ?

Copyright www.diplomatie.gouv.fr

Campée à cheval entre l’Europe et l’Orient, la Turquie, offre, des rivages de la Méditerranée à ceux de la Mer noire, des faubourgs d’Istanbul aux montagnes d’Anatolie, un territoire aux mille visages, un pays de contrastes, complexe, à la fois fascinant et effrayant.

Portée par une économie florissante, une consommation intérieure exponentielle et une démographie généreuse - plus de 70 millions d’habitants aujourd’hui, 100 millions en 2020-, le pays, officiellement candidat à l’entrée dans l’Union européenne depuis 1997, souhaite rejoindre les 25 Etats membres. Dès l’ouverture des négociations, en décembre 2005, les passions se sont déchaînées, les partisans et les opposants ne manquant pas d’arguments qu’ils soient historiques, politiques ou économiques.

Les Cafés-débats de Marciac, organisés par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers, ont invité en 2006 Selma Tozanli, sociologue et économiste turque, enseignant-chercheur "Entreprises et marchés agroalimentaires" à l’Institut agronomique méditerranéen de Montpellier, à y regarder d’un peu plus près.

LE SUJET
En employant près de 45% de la population active, le secteur agricole turc contribue à 12% du PIB et couvre 34% de la superficie nationale, répartie selon d’énormes disparités régionales : très performante dans l’Ouest et le Sud, l’agriculture utilise les techniques de production les plus modernes, s’opposant aux pratiques encore très traditionnelles du Centre, de l’Est et du Nord. L’entrée dans l’UE et l’adaptation de sa politique agricole aux mécanismes de la PAC - si elle existe encore - passeraient sans doute par un processus aux conséquences sociales non négligeables : avec 8 millions de travailleurs agricoles - 6,5 millions dans l’UE - et une libéralisation inéluctable de son économie, comment la Turquie pourrait-elle éviter l’hémorragie ? Il ne sera pas si simple de concentrer les surfaces pour augmenter la rentabilité des exploitations, sans exclure les petits producteurs...
Sur le plan de l’industrie agroalimentaire, le pays est essentiellement composé d’entreprises de petites tailles, qui compensent leur peu de moyens d’investir dans une culture entrepreneuriale du risque, faisant du pays le centre de gravité d’un marché dynamique tourné vers les Balkans et l’Orient, qui pourrait devenir, par ce transfert de risque, une nouvelle tête de pont européenne. C’est en tout cas l’avis de la sociologue turque.
Bref, avec la Turquie, l’Europe agricole et agroalimentaire ne pourrait-elle trouver un nouveau dynamisme et de nouveaux horizons et amorcer un rééquilibrage entre le Nord et le Sud européens ? Finalement, la Turquie représente-t-elle une menace ou un atout pour l’Europe ? Qu’est-ce que la France peut-y gagner ? Pourrait-elle jouer un rôle privilégier dans la nécessaire réorganisation du pays ?

A propos des Cafés-Débats
Organisés à l’initiative de la communauté de communes Bastides et Vallons du Gers et de la Mission d’animation des agrobiosciences, les cafés-débats de Marciac se sont tenus de juin 2002 à juin 2006. Objectif : éclairer les mécanismes des agricultures du monde et, du même coup, mieux cerner les enjeux et dynamiques des agricultures françaises et européennes.
Chaque conférence-débat était introduite par le Groupe Local de Réflexion qui livrait le fruit de ses réflexions sur le sujet pour amorcer le débat. Chaque intervenant proposait ensuite, durant environ 3/4 d’heure, sa lecture de la problématique, laissant un large temps à la discussion et au débat avec le public.
Le tout dans une ambiance des plus conviviales puisque les rencontres étaient précédées, pour celles et ceux qui le souhaitaient, d’un dîner voire même d’un interlude jazz proposé les élèves du collège de Marciac.
A l’issue de chaque rencontre, la Mission Agrobiosciences a édité un Cahier. Vous pouvez retrouver tous les cahiers des cafés-débats de Marciac ICI. Nous attirons cependant votre attention sur le fait que le contenu de ces derniers n’a pas été réactualisé depuis leur édition.

Avec Selma Tozanli, sociologue et économiste turque

Mot-clé Nature du document
A la une
CONTROVERSES EUROPÉENNES Les actes, les lives…
  • Lire les Actes des 25es Controverses européennes Voir le site
  • Les Controverses européennes s’invitent au Salon « Au Tour du livre » de Vic-en-Bigorre Voir le site
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • [Covid, croyances et récits]Le coronavirus, un agent de révision des croyances ? Voir le site
  • La recherche agronomique dans la globalisation agricole, alimentaire et environnementale (1992-2010) Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

Transition : une notion victime de son succès
Analyse de Jean-Pierre Poulain, socio-anthropologue, Université de Toulouse Jean Jaurès

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top