Les Ecrans des Sciences et de la Société
Des lycéens, des films, un auteur
En partenariat avec le Sicoval (communauté d'agglomération du Sud-Est toulousain) et le Lycée d'Enseignement général de techniques agricoles (LEGTA) d'Auzeville-Tolosane, la Mission d'Animation des Agrobiosciences organise un cycle de débats destinés aux lycéens de Midi-Pyrénées et à leurs enseignants.

 

Une initiative en direction des lycéens de Midi-Pyrénées.

 

La Mission d'Animation des Agrobiosciences a souhaité s'adresser spécifiquement au jeune public que constituent les lycéens des établissements généralistes et professionnels de la région Midi-Pyrénées.
Depuis le début de l'année, en partenariat avec le Sicoval (communauté d'agglomération du Sud-Est toulousain), la MAA propose ainsi aux classes de 1ère, Terminale et BTS de participer aux séances des Ecrans des Sciences et de la Société, qui se déroulent au Legta d'Auzeville.

 

Le principe : la projection de documentaires sur la science, en présence de l'auteur du film et d'un interlocuteur scientifique, est suivie d'un dialogue de 2 heures avec les lycéens et leurs enseignants.

 

Prochaines séances

 

Contact : Jacques Rochefort,
Mission d'Animation des Agrobiosciences.
tél : 05 62 88 14 50
mail :
jacques.rochefort@agrobiosciences.com

L'intention : favoriser la construction de l'opinion.

Un documentaire qui interroge, choque parfois et suscite toujours la réflexion : c'est à partir de cette matière que le débat s'instaure, pendant presque deux heures. En présence de l'auteur, qui explique ce qu'il a voulu montrer, mais aussi d'une personnalité scientifique, apte à apporter le point de vue d'un chercheur et à dresser l'état des lieux des avancées des biotechnologies, les lycéens sont invités à faire part de leurs remarques, de leurs réactions et de leurs questionnements.
Loin de vouloir orienter l'opinion dans quelque direction que ce soit, l'objectif de cet échange ouvert consiste à faire prendre conscience des enjeux et des questionnements que pose la science, et de l'importance à consolider tout point de vue sur un socle solide de connaissances.

Les règles implicites : ne pas être dupe, éveiller la curiosité pour s'emparer des questions de société et… Ar-gu-men-ter.
Globalement, enseignants et lycéens ont exprimé leur intérêt pour ce type de rencontres (" Je m'endormirai moins bête ce soir ", a résumé l'un d'entre eux). De même, les personnalités scientifiques venues étayer les débats (généticiens pour la plupart), ont manifesté l'importance d'une telle démarche, signalant qu'elle relevait du devoir de la recherche publique, pour rendre compte de ses travaux et contribuer à la diffusion de la culture scientifique et technique.

 

De nombreux documentaires déjà programmés : les premières séances, qui se sont déroulées de février à juin 2002, sont consacrées aux films de Robert Nardone et Bernard Favre :

 

Le 17 octobre 2002 : Séance reportée - documentaire de Michael Hoare intitulé : " Immigration et Développement " (52 mm), réalisé en 1998.

Le 14 novembre 2002, Pierre-Oscar Lévy présentera un documentaire (59 mm) réalisé en 2000 intitulé : " La Grotte Chauvet, devant la porte. " En Ardèche, en mai et octobre 1999, le préhistorien Jean Clottes et son équipe de scientifiques ont mené deux importantes campagnes de recherches dans la grotte Chauvet, la plus ancienne grotte ornée découverte à ce jour (moins 35 000 ans). " Par une présence quotidienne discrète, nous sommes parvenus à nous faire accepter par l'équipe des scientifiques. Ainsi, nous avons pu saisir le travail et quelques étapes marquantes de l'investigation scientifique et devant la porte de la grotte, comme sur une scène de théâtre, l'émerveillement et le questionnement des préhistoriens et des spécialistes invités à étudier ce sanctuaire de l'humanité. "

Le 26 septembre 2002, documentaire de Robert Nardone intitulé : " Faust contre Méphisto " (55 mm), réalisé en 2000. En retraçant le parcours de trois prix Nobel (le chimiste Carl Bosch, le biologiste A. Butenand et le physicien W. Heisenberg) sous l'Allemagne nazie, ce film invite à réfléchir aux relations entre la science et le pouvoir politique.
Découvrir le dossier préparatoire

" Biotechnologies, un nouvel Eldorado ? " (52 mn) , réalisé en 1996 : au cœur des années fastes du développement des biotechnologies, notamment aux Etats-Unis, l'auteur s'intéresse aux relations entre le monde de la finance et le monde de la recherche, à travers des interviewes de directeurs de laboratoires et de capital-risqueurs.

"Gène, Ethique " (50 mn), réalisé en 1999, nous fait rencontrer divers membres du Comité national d'éthique - philosophe, anthropologue, sociologue, théologien, juriste, généticiens, industriel - pour aborder la définition du gène, et les problèmes moraux que pose la domination technique de l'homme sur le vivant, via les avancées de la génétique.

" Faust contre Méphisto " (55 mn), réalisé en 2000. Ce documentaire, plusieurs fois primé, a été diffusé sur Arte, le 24 novembre 2001, à 20h50. En retraçant le parcours de trois prix Nobel (le chimiste Carl Bosch, le biologiste A.Butenand et le physicien W.Heisenberg) sous l'Allemagne nazie, ce film de R.Nardone et B.Favre invite à réfléchir aux relations entre la science et le pouvoir politique.


Près de 500 lycéens ont déjà participé aux Ecrans des Sciences.

Le Lycée jeanne d'Arc de Figeac.
Les Lycée d'enseignement général agricole (Legta) d'Auzeville et de Figeac, le Lycée Polyvalent Rive Gauche et l'Institut Limayrac de Toulouse. Les Lycées généralistes de Gaillac, de Mirepoix et de Cugnaux (lycée Henri Matisse), les Legta de Beauregard (Villefranche de Rouergue), de Figeac et d'Auzeville, ainsi que le Lycée Polyvalent Rive Gauche (Toulouse).

 

retour haut de page
retour site de la Mission d'Animation des Agrobiosciences