prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
La Conversation de Midi-Pyrénées
Université des lycéens
Propos Epars
Diffusion sur Radio FMR
Les billets
Les entretiens
Les chroniques
Publications
En collaboration
Nos Sélections
Culture scientifique en Midi-Pyrénées
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
L’Université des Lycéens. Bilan 2003-2008 et perspectives 2008-2009
Face au succès grandissant de l’Université des Lycéens en Midi-Pyrénées, les demandes et les reconnaissances se multiplient
Près de 6 000 jeunes accueillis en 5 ans. 120 000 cahiers téléchargés. Partenaire de l’Université de Tous les Savoirs au lycée. Labellisée Année Mondiale de l’Astronomie "AMA09" et "Sciences à l’Ecole"


Avril 2003... Il y a tout juste cinq ans... La Mission Agrobiosciences préfigure, dans la petite chapelle rénovée du lycée agricole Beaulieu-Lavacant, à Auch, un nouveau cycle de rencontres à destination des lycéens : une opération pilote en Midi-Pyrénées, destinée à lutter contre la désaffection des jeunes pour les sciences, baptisée l’Université des Lycéens.
Pour cette première séance, Michel Imbert, spécialiste du système nerveux central, et Frédérick Garcia, chercheur en intelligence artificielle, sont conviés à plancher, devant une soixante d’élèves de Secondes, Premières et Terminales, sur le thème "Le cerveau n’est pas un ordinateur" et à répondre à toutes les questions des jeunes curieux. Deux heures plus tard, le verdict tombe. Profs et élèves sont unanimes : il faut continuer ce type de rencontres ! Et se servir de cette première séance, pour affiner le système et l’organisation. C’est ce que nous avons fait. Un petit bilan s’impose.
Au fil de ces cinq années, 5 600 lycéens issus de 87 lycées ont participé à 34 séances de l’Université des Lycéens sur l’ensemble du territoire de Midi-Pyrénées... Les onze Cahiers issus de ces rencontres entre chercheurs et lycéens totalisent 120 000 téléchargements (avril 2008) !
Mais au-delà de ces chiffres, qui témoignent de l’intérêt et de la confiance des équipes pédagogiques à l’Université des Lycéens (qui s’inscrivent spontanément d’année en année et sollicitent la tenue de séances dans leurs établissements), soulignons que la notoriété de l’Université des Lycéens et la reconnaissance de la qualité scientifique et pédagogique qu’elle garantit dépassent, désormais, largement les frontières régionales. Ainsi, les partenariats se multiplient, le principal ayant été noué avec l’Université de tous les savoirs au Lycée, et les labels nationaux (Année Mondiale de l’Astronomie, AMA09, et Sciences à l’école) viennent asseoir davantage, s’il le fallait, cette opération de mise en culture de la science auprès des jeunes... L’Université des lycéens : bilan, reconnaissance et perspectives... Voyez plutôt.

 

L’Université des Lycéens - Bilan 2003-2007

- En cinq ans, 5 600 jeunes ont participé à l’Université des Lycéens, au travers de 34 séances.
- Accueillant des lycéens de Secondes (près de 1500), de Premières (1800) et de Terminales (plus de 1500), toutes filières confondues, issus de lycées professionnels, agricoles, généraux et technologiques, des métiers... quelques BEP, BTS, CFPPA et professeurs stagiaires (au total 550) et même une cinquantaine de collégiens (Voir la séance au Lycée Rive Gauche avec Ahmed Djebbar).
- Sur les 87 établissements présents à l’Université des Lycéens figurent 65 participations d’établissements généraux et techniques et une vingtaine de lycées agricoles.
- 38 intervenants ont participé à ces séances. Des chercheurs toulousains de renommée internationale tels que Sylvie Vauclair, astrophysicienne à l’Observatoire Midi-Pyrénées, Jean-Claude André, physicien au Cerfacs, ou encore Jean-Pierre Launay, directeur du CEMES. Citons également la participation de personnalités telles que Hervé This, l’un des pères de la gastronomie moléculaire, du philosophe Yves Michaud ou encore de Martin Hirsh, alors président de l’Afssa.
- Onze cahiers téléchargés à plus 120 000 exemplaires depuis janvier 2005. Du changement climatique à la physique d’une goutte d’eau en passant par le fabuleux destin de la racine carrée de 2, les enjeux scientifiques et éthique des nanotechnologies ou l’histoire des trous noirs... chaque séance vise à faire entendre la démarche de la recherche et la nature de la science et à redonner du sens aux savoirs scientifiques tout en appréhendant de grandes questions de société et en aidant les jeunes à se forger un esprit critique.
Accéder au catalogue des publications téléchargeables en cliquant ICI

A Paris comme à Toulouse, deux Universités qui font amphi commun
Cette expérience pilote a suscité l’intérêt de l’Université de Tous les Savoirs (UTLS). Cette dernière, encouragée par le formidable succès qu’elle rencontre depuis sa création, a lancé elle aussi, en 2006, ses premières conférences dans les lycées, principalement à Paris et en Ile de France, distinguées par le Prix Louis Cros pour l’innovation Pédagogique.
Souhaitant pleinement décentraliser ses conférences, l’UTLS au lycée a donc décidé de s’appuyer sur l’Université des Lycéens pour développer son action en Midi-Pyrénées. Deux initiatives qui unissent leurs forces pour mieux servir l’ensemble des établissements, qui émaillent les huit départements de la Région.
- D’un côté, l’Université des Lycéens inscrit désormais son expérience régionale dans une démarche nationale exemplaire, acquérant une lisibilité et une reconnaissance nouvelles, notamment à travers la diffusion des séances filmées sur le site Internet de l’UTLS au lycée. Deux séances sont déjà en ligne : celle du philosophe Yves Michaud (fondateur de l’UTLS), lors de sa venue au Lycée Rive Gauche à Toulouse, en novembre 2007, sur le thème : "Diversité humaine : ces différences qui fâchent, une chance ? " et celle de l’astrophysicien Pierre Binétruy, au cours de sa conférence "Quand les trous noirs éclairent la théorie d’Einstein", à l’Ecole des mines d’Albi Carmaux.
- De son côté, l’Université de Tous les Savoirs au lycée trouve en Midi-Pyrénées un socle solide de compétences fondées sur cinq années d’acquis, ainsi que la publication et la diffusion de Cahiers restituant, à l’écrit, chaque conférence-débat.

2008-2009 : L’Université des Lycéens ouvrent de nouveaux horizons
L’année prochaine sera célébré, un peu partout dans le monde, le 400ème anniversaire de la première utilisation de la lunette astronomique par Galilée. Aussi, les Nations Unies, l’Unesco et l’Union Astronomique Internationale ont déclaré 2009 Année Mondiale de l’Astronomie (AMA09). L’occasion de fêter, plus généralement, l’astronomie et ses contributions à la société et à la culture. Le but : "aider les citoyens du monde à redécouvrir leur place dans l’univers par l’observation du ciel et faire sentir à chacun l’émerveillement de la découverte" et "stimuler l’intérêt mondial, particulièrement parmi les jeunes, dans l’astronomie et la science".
Dans ce cadre, la Mission Agrobiosciences et les Chemins Buissonniers ont déposé un projet de rencontres entre des chercheurs, des artistes et des jeunes "Quand l’art et la science ouvrent de nouveaux horizons" (basé sur l’Université des Lycéens et des ateliers art et science) qui a reçu le label AMA09 par le Comité stratégique de cette instance au plan national, suivi de la labellisation "Sciences à l’Ecole-AMA09", un dispositif ministériel pour la diffusion de la culture scientifique et technique dans les établissements du second degré.
Ainsi, dès septembre 2008 et jusqu’en décembre 2009, une dizaine de séances de l’Université des Lycéens seront organisées en Midi-Pyrénées, et dans le Grand Sud-Ouest de la France, sur des sujets consacrés à l’astronomie et aux grands enjeux de l’astrophysique pour le 21ème siècle, sans oublier la place de l’homme dans l’Univers.
Car, n’oublions pas, que 2009 fêtera aussi le 200e anniversaire de la naissance du naturaliste Charles Darwin, et le 150ème anniversaire de son fameux livre "L’origine des espèces", publié en 1859.
A l’heure où le créationnisme défiant l’évolution des espèces se propage comme une mode et où, en France, le courant a fait surface avec l’envoi, en janvier 2007, de plus de 30 000 exemplaires dans les établissements scolaires, de "L’atlas de la création" (une encyclopédie qui valorise le créationnisme), des séances de l’Université des Lycéens couplant astronomie, astrophysique et sciences du vivant, physiciens, biologistes et philosophes prennent un sens d’autant plus fort.
Bref, un beau programme de l’Université des Lycéens 2008-2009 en perspective. Surveillez notre site !

En attendant et puisque les vacances approchent, notons ici que le Futuroscope de Poitiers vient de lancer une nouvelle attraction "Les animaux du Futur". A bord de véhicules d’expédition, munis de jumelles et d’un bracelet capteur, les visiteurs observent et entrent en contact avec les créatures étonnantes qui pourraient peupler notre planète dans 5 à 200 millions d’années, Baboukari, Caracoureur, Tortunosaure et autre Pieuvre-singe...
Ludique, certes, mais qu’on ne s ’y trompe pas. Cette attraction est le fruit d’une réflexion scientifique très sérieuse sur l’évolution des espèces. La visite se prolonge par l’exploration d’un parcours-découverte dans lequel les animaux du futur côtoient ceux d’aujourd’hui et d’hier. Cet espace conçu sous la direction scientifique de Christiane Denys du Museum National d’Histoire Naturelle de Paris apporte un éclairage pédagogique sur l’évolution des espèces.

 

 

Dans cette rubrique

Diversité humaine : ces différences qui fâchent, une chance ?(publication originale)
Quand l’industrie agroalimentaire court-circuite le goût.
Mayonnaise et chantilly : des expériences de chimie !
Faire la cuisine : une expérience de chimie !
"Nouveaux matériaux : les plantes ne manquent pas de ressources !" (annonce)
"Nos cellules, alliées ou ennemies ?" (Santé humaine et génie génétique)
Science et technologies : quand le savon se fait mousser
ANNULATION de l’Université des Lycéens et de la Conférence d’Assosciences avec Bertrand Jordan, le 8 janvier
Programme 2008-2009
Génétique et diversité humaine : Quand la question des races en voit de toutes les couleurs.
La chimie a-t-elle sa place en cuisine ?
"L’homme à la recherche de nouveaux mondes : les exoplanètes"
Les sciences arabes : un âge d’or qui rayonne encore
Quand les trous noirs éclairent la théorie d’Einstein
Cristaux liquides : de l’ADN au vitrage anti-canicule... Des applications comme s’il en pleuvait !

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr