prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
La Conversation de Midi-Pyrénées
Université des lycéens
Propos Epars
Diffusion sur Radio FMR
Les billets
Les entretiens
Les chroniques
Publications
En collaboration
Nos Sélections
Culture scientifique en Midi-Pyrénées
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
Conférence Assosciences
Réduction, pour des raisons économiques et environnementales, de la dépendance de l’agriculture aux engrais et aux pesticides par Guillaume Bécard, Laboratoire de Recherche Sciences Végétales (LRSV) UMR5546 CNRS/Univ.Paul Sabatier
Jeudi 18 décembre 2014 19h ; Salle du Sénéchal 17, rue Rémusat 31000 TOULOUSE
Copyright Assosciences Midi-Pyrénées

Le jeudi 18 décembre 2014 à 19h, Salle du Sénéchal 17 rue Rémusat à Toulouse, l’association Assosciences invite Guillaume Bécard du Laboratoire de Recherche Sciences Végétales (LRSV) UMR5546 CNRS/Univ.Paul Sabatier, pour évoquer la réduction, pour des raisons économiques et environnementales, de la dépendance de l’agriculture aux engrais et aux pesticides.
C’est le projet de la loi d’avenir où l’agriculture opère un virage tant agronomique que symbolique : celui de l’agroécologie. Pour bien des analystes, ce projet d’une agriculture qui allie performances économiques et écologiques implique une étroite coopération entre acteurs d’un territoire : pour mutualiser les achats de matériel, échanger sur les pratiques, réduire les coûts de main d’œuvre, valoriser la production… Pour ce faire, la loi prévoit la création d’un outil, le GIEE - le groupement d’intérêt économique et environnemental. C’est sans doute ce que devrait aborder, au-delà des enjeux scientifiques, Guillaume Bécard au cours de cette conférence qui rejoint le champ d’analyse de la Mission agrobiosciences.

 

Plusieurs équipes de Toulouse (CNRS-INRA-Université de Toulouse) étudient des interactions symbiotiques (rhizobiennes et mycorhiziennes) entre les plantes et des microorganismes du sol extrêmement bénéfique.
Ces symbioses améliorent notamment la nutrition minérale des plantes, particulièrement les nutritions azotée et phosphaté.
Ces mêmes équipes ont découvert des signaux moléculaires extrêmement actifs, produits par ces microorganismes rhizobiens et mycorhiziens symbiotiques, ayant une structure dérivée de la chitine.
Ces molécules sont des lipochitinoligosaccharides (LCOs) et des chitinoligosaccharides (COs) naturels biodégradables qui peuvent stimuler les symbioses racinaires (rhizobienne et mycorhizienne), l’immunité et la croissance des plantes.
En stimulant ces trois processus biologiques on peut espérer réduire les besoins en engrais et pesticides.
Des essais au champ avec un produit déjà commercialisé (Optimize®) par Novozymes à base de LCOs ont montré que ces molécules pouvaient agir à des concentrations infinitésimales (5 µg/ha.
L’utilisation de ces molécules chitiniques en agriculture représente une technologie de rupture qui pourrait diminuer les besoins en engrais et pesticides, en stimulant la croissance des plantes, leur nutrition minérale et hydrique, et leur résistance aux maladies.

Jeudi 18 décembre 2014 19h ; Salle du Sénéchal 17, rue Rémusat 31000 Toulouse

Lire sur le magazine Web de la Mission Agrobiosciences (publications originales accessibles gratuitement)  :
- Agriculteurs, saisissez-vous des questions environnementales !. La conférence de Michel Griffon, dans le cadre de la 13ème Université d’eté de l’innovation rurale (Controverses européennes de Marciac) - "Agriculture et territoires ruraux : quelle politique agricole européenne voulons-nous ?". Télécharger les Actes PDF, 72 pages
- L’agriculture de conservation, une technicité désavouée Témoignage de Gérard Rass, Secrétaire général de l’APAD, dans le cadre des 18es Controverses européennes de Marciac, "L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?.
- L’agriculture et les sciences, un couple inavouable ? Exposé de Etienne Hainzelin, conseiller du Président-directeur général du Cirad. 18es Controverses européennes de Marciac, "L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?.


Accéder à toutes les publications de la Mission Agrobiosciences sur les thèmes de  :
Alimentation et Société ; Cancers et alimentation ; Obésité ; Consommation & développement durable ; Lutte contre la faim ; Crises alimentaires ; "Ça ne mange pas de pain !" ; Méditerranée ; Agriculture et société ; Politique agricole commune ; OGM et Progrès en Débat ; Les relations entre l’homme et l’animal ; Sciences-Société-Décision Publique ; Science et Lycéens ; Histoires de... ; Produits de terroir ; Agriculture et les bioénergies ; Les enjeux de l’eau ; Carnets de Voyages de Jean-Claude Flamant.

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

 

 

Dans cette rubrique

Les animaux sont dans la place. La longue histoire d’une cohabitation
Inscrivez-vous au Forum-débat
Le Bien-être animal, de la Science au Droit
Eté en Méditerranée : observez la Scamonée !

Quand les OGM en voient de toutes les couleurs


Les abeilles, on en parle beaucoup, et pour cause !
Je suis Charlie
La légitime récompense de Jean Tirole
Portraits : regards sur l’animal et son langage
Colloque. « Des animaux et des hommes. Héritages partagés, futurs à construire » (annonce)
Vivre avec le loup ? Trois mille ans de conflits
A l’avant garde du quantified self : les biohackers
Gaz de schiste : fractures ouvertes (article revue de presse)
L’économie circulaire, une idée qui passe en boucle ? (article de revue de presse)
Bon vent à Anny Cazenave...

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr