prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
La Conversation de Midi-Pyrénées
Université des lycéens
Propos Epars
Diffusion sur Radio FMR
Les billets
Les entretiens
Les chroniques
Publications
En collaboration
Nos Sélections
Culture scientifique en Midi-Pyrénées
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
Revue de Presse. Mission Agrobiosciences
Riz OGM : le débarquement ! (Article revue de presse)
Mercredi 13 septembre 2006, Le Monde, Le Figaro, Libération, Le Nouvel Obs, Le Temps et La Libre Belgique
Copyright www.cirad.fr

Des variétés de riz transgéniques ont été détectées dans plusieurs pays d’Europe, en provenance de Chine et des USA. Dans Le Monde du 6 septembre, Hervé Kempf s’étonne : « les cultures transgéniques de la céréale ne se font en Chine et aux Etats-Unis que sur des surfaces restreintes, à titre de recherche scientifique », souligne le journaliste. Libération affiche également sa surprise sur son site Internet, face à la détection du riz LL601, propriété de la firme allemande Bayer, qui affirme n’avoir ni produit, ni commercialisé cette invention du groupe Aventis, racheté en 2002.

 

Cela « semble indiquer que les semences ont été illégalement utilisées plusieurs années après leur production », estime Libération. Sur le site du Nouvel Obs, Cécile Dumas évoque de son coté « des cultures illégales de riz OGM qui ont été découvertes en Chine l’année dernière ». Pour Le Figaro, il s’agit bien de riz « illégal », mais pas question d’évoquer une « contamination », comme l’écrivent Le Monde, Libération ou le Nouvel Observateur. L’article distingue le "bon" riz OGM d’origine américaine du "mauvais" riz chinois. « L’entrée frauduleuse du LL601 en Europe n’est pas une affaire sanitaire mais seulement réglementaire », souligne Yves Miserey, qui enfonce le clou en expliquant que si cette varéité n’avait pas d’autorisation de commercialisation aux USA, « c’est parce l’industriel ne l’avait pas demandée et non pas parce qu’elle présentait un risque particulier ». Le Figaro consacre en revanche un petit encadré au riz trangénique BT découvert dans des nouilles chinoises pour mentionner son « potentiel allergène », ajoutant que ces soupçons émanent de Greenpeace. A l’inverse, Hervé Kempf ne craint pas d’affirmer dans Le Monde que ces potentialités allergènes « ont été attestées par des études scientifiques en 1999 et 2000 », et rappelle le précédent du maïs Starlink, « interdit à la consommation humaine aux Etats-Unis » parce qu’il exprimait la même protéine, « Cry 1 AC ». En dehors des frontières, la presse francophone suisse ou belge suit aussi ce "débarquement", s’intéressant plus particulièrement au riz américain. « En Suisse, sur 44000 tonnes de riz consommé par année, 12100 tonnes, soit 35%, proviennent des rizières d’Arkansas, du Missouri et de La Nouvelle-Orléans », comptabilise Le Temps. Le quotidien helvétique choisit un prudent conditionnel pour dire que le LL 601 « ne serait pas dangereux pour la santé humaine ». « Pour l’heure, aucun test n’a été mené pour connaître ses effets à long terme sur la santé et sur l’environnement », ajoute Le Temps. La Libre Belgique affiche également sa prudence face « au cadeau de l’oncle Sam » et explique à ses lecteurs que « le degré de dangerosité du LL 601, importé des Etats-Unis, est inconnu ». Le quotidien wallon semble plus défiant que son homologue suisse. La Libre Belgique cite un expert belge anonyme qui déclare : « les autorités américaines minimisent la dangerosité de cet OGM mais nous ne pouvons nous reposer là-dessus ». Selon Le Temps, l’Union Européenne pourrait imiter le Japon, « grand importateur de riz américain, qui a d’emblée mis un embargo ».

Mission Agrobiosciences. Revue de presse. 13 septembre 2006.

Sur le site de l’INRA, présentation du programme de recherche européen CO-EXTRA sur la co-existence et la traçabilité des filières

Publications de la Mission Agrobiosciences

Accéder à tous les Entretiens et Publications : OGM et Progrès en Débat » - Des Points de vue transdisciplinaires... pour contribuer au débat démocratique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les publications Agriculture et Société Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’agriculture. Edité par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Alimentation et Société- Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’alimentation. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Sciences-Société-Décision Publique- Une « expérience pilote » d’échanges transdisciplinaires pour éclairer les enjeux, mieux raisonner, par l’échange, les situations de blocages en « Science et Société », instruire les débats en cours, clarifier des enjeux scientifiques et sociétaux des avancées de la recherche, participer à l’éclairage de la décision publique et proposer des réflexions et des objets de recherche à la science. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Science et Lycéens- Des conférences de scientifiques de haut niveau et des débats avec les lycéens exprimées dans le cadre « L’Université des Lycéens » une expérience pilote pour lutter contre la désaffection des jeunes pour les carrières scientifiques. Ces publications constituent un outil pédagogique « vivant » qui favorise une lecture agréable et une approche « culturelle » de la complexité de la science. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

 

 

Dans cette rubrique

Les animaux sont dans la place. La longue histoire d’une cohabitation
Inscrivez-vous au Forum-débat
Le Bien-être animal, de la Science au Droit
Eté en Méditerranée : observez la Scamonée !

Quand les OGM en voient de toutes les couleurs


Les abeilles, on en parle beaucoup, et pour cause !
Je suis Charlie
Réduction, pour des raisons économiques et environnementales, de la dépendance de l’agriculture aux engrais et aux pesticides par Guillaume Bécard, Laboratoire de Recherche Sciences Végétales (LRSV) UMR5546 CNRS/Univ.Paul Sabatier
La légitime récompense de Jean Tirole
Portraits : regards sur l’animal et son langage
Colloque. « Des animaux et des hommes. Héritages partagés, futurs à construire » (annonce)
Vivre avec le loup ? Trois mille ans de conflits
A l’avant garde du quantified self : les biohackers
Gaz de schiste : fractures ouvertes (article revue de presse)
L’économie circulaire, une idée qui passe en boucle ? (article de revue de presse)

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr