prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
La Conversation de Midi-Pyrénées
Université des lycéens
Propos Epars
Diffusion sur Radio FMR
Les billets
Les entretiens
Les chroniques
Publications
En collaboration
Nos Sélections
Culture scientifique en Midi-Pyrénées
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
Revue de presse. Mission Agrobiosciences
Les surfaces cultivées en OGM ont augmenté mais on ne nous dit peut-être pas tout. (Article revue de presse)
15 février 2008, L’Express.fr, Le Monde
Copyright www.greenpeace.org

L’Express.fr rend compte sous la plume de Gilbert Charles de l’état du débat entre les partisans et les adversaires des OGM. La polémique n’en finit pas nous dit Gilbert Charles : "le débat, au départ scientifique, s’est transformé en guerre de religion. "Croyants" et non-croyants" se jettent l’anathème en se traitant d’apprentis sorciers ou de nostalgiques réfractaires au progrès."

 

La culture des plantes transgéniques ne cesse de s’étendre, en particulier aux Etats-Unis et en Amérique du Sud. "Omniprésents dans les assiettes des Américains, les OGM restent très discrets dans les supermarchés du Vieux Continent" écrit Gilbert Charles. Cependant, l’on sait que les animaux d’élevages sont bien souvent nourris aux céréales génétiquement modifiées. "En clair, la chair du poulet du dimanche est bourrée de transgénique". Ainsi, "l’enjeu n’est plus technologique, il est aussi sociologique et politique." Questions : "Mais à quoi servent [les OGM] au juste ? Qui en tire bénéfice ? Comment expliquer leur développement fulgurant ?" Le consommateur a-t-il quelque chose a y voir ? Pour répondre à ces angoissantes interrogations L’Express s’est procuré un article de Sylvie Bonny, spécialiste d’agroéconomie à L’Inra, paru dans la revue internationale Agronomy for Sustainable Development. D’où il ressort que "le soja transgénique et le soja conventionnel ont des résultats économiques équivalents, malgré le prix plus élevé des semences. "La différence apparaît de prime abord favorable à l’OGM, mais, si le soja normal est écoulé dans un circuit "garanti sans OGM", il sera vendu plus cher et l’écart devient finalement négligeable", estime la spécialiste de l’Inra." En ce qui concerne la consommation d’herbicide, surprise ! "les OGM ont permis de la diminuer dans un premier temps, mais elle repart aujourd’hui à la hausse ! Le soja transgénique, mis au point par Monsanto, a reçu un gène qui le rend insensible au Roundup, le désherbant fabriqué par... Monsanto." Alors, pourquoi faire le choix des OGM si les différences sont minimes ? "D’abord, parce que cela facilite [le] travail [des agriculteurs], au moins à court terme" nous dit la chercheuse. Ensuite, "le bénéfice peut donc être considérable, certaines années où les attaques sont virulentes : alors que les variétés traditionnelles sont décimées, les OGM survivent. Ce type de maïs présente par ailleurs moins de mycotoxines, des moisissures produites par des champignons microscopiques, dangereuses pour la santé humaine et qui rendent les grains infectés impropres à la consommation." En conclusion Sylvie Bonny affirme que l’"on ne peut pas juger de façon globale et définitive les OGM en général. En France ils cristallisent de nombreuses critiques sur l’évolution de l’agriculture et du modèle économique dominant : la mondialisation, la concentration de l’industrie, le brevetage du vivant.(...). Par ailleurs, on attribue souvent un poids trop important aux semenciers, mais le secteur qui a le plus de poids dans la chaîne agro-alimentaire, c’est l’industrie de la transformation et surtout la grande distribution."
Dans le journal Le Monde du 14 février 2008, Hervé Kempf nous apprend que "les superficies plantées en cultures transgéniques dans le monde ont atteint 114 millions d’hectares en 2007, soit une augmentation de 12% par rapport à 2006, selon l’International Service for the Acquisition of Agri-biotech Applications (Isaaa), un institut basé aux Etats-Unis et financé par des organisations comme la Fondation Rockefeller ou la société Monsanto." Les Etats-Unis, l’Argentine, le Brésil et le Canada concentrent 77% des cultures transgéniques. Les analyses de l’Isaaa sont contestées par les Amis de la Terre (Friends of Earth) qui observent "que de nombreuses analyses montrent l’émergence de résistances aux OGM par les plantes adventices (dites mauvaises herbes) ou les insectes. (...). Globalement, la culture des OGM se traduirait donc par un emploi accru de pesticides, selon les chiffres collectés par l’organisation écologiste." Par ailleurs, l’Isaaa affirme que les cultures transgéniques seraient bénéfiques aux petits paysans du sud. Faux rétorquent les Amis de la Terre, les OGM "permettent aux agriculteurs les plus riches de cultiver plus de surface avec moins de travail, stimulant la tendance mondiale vers des exploitations moins nombreuses, plus grandes et de style industriel."
Revue de presse de la Mission Agrobiosciences du 15 février 2008, L’Express.fr, Le Monde.

Cachez ces OGM que je ne saurais voir ! le billet de Jean-Claude Flamant, Président de la Mission Agrobiosciences, février 2008

Accéder à tous les Entretiens et Publications : OGM et Progrès en Débat » - Des Points de vue transdisciplinaires... pour contribuer au débat démocratique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : Alimentation et Société- Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’alimentation. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications « Alimentation en Débats du Plateau du J’GO-.Un Télescopage de points de vue de scientifiques, producteurs et cuisiniers sur l’actualité de l’Alimentation et de la Société organisé par la Mission Agrobiosciences. Rencontres enregistrées et diffusées le troisième mardi de chaque mois de 17h30 à 18h30 et le troisième mercredi de chaque mois de 13h à 14h sur Radio Mon Païs (90.1).

Accéder à toutes les publications : Agriculture et Société Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’agriculture. Edité par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à tous les Entretiens et Publications : OGM et Progrès en Débat » - Des Points de vue transdisciplinaires... pour contribuer au débat démocratique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les publications : Sur le bien-être animal et les relations entre l’homme et l’animal- Pour mieux comprendre le sens du terme bien-être animal et décrypter les nouveaux enjeux des relations entre l’homme et l’animal. Au cours de forums, de tables rondes, d’entretiens et de restitutions de colloques, la Mission Agrobiosciences cherche, au-delà du décryptage du terme bien-être animal, sujet à controverse, à déceler les enjeux et les nouvelles relations qui lient l’homme et l’animal et à en mesurer les conséquences pour le devenir de l’élevage, de l’alimentation et de la recherche médicale. Un débat complexe mêlant des notions de souffrance et de plaisir, d’éthique, de statut de l’animal, de modèles alimentaires...

Accéder à toutes les Publications : Sciences-Société-Décision Publique- Une « expérience pilote » d’échanges transdisciplinaires pour éclairer les enjeux, mieux raisonner, par l’échange, les situations de blocages en « Science et Société », instruire les débats en cours, clarifier des enjeux scientifiques et sociétaux des avancées de la recherche, participer à l’éclairage de la décision publique et proposer des réflexions et des objets de recherche à la science. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Science et Lycéens- Des conférences de scientifiques de haut niveau et des débats avec les lycéens exprimées dans le cadre « L’Université des Lycéens » une expérience pilote pour lutter contre la désaffection des jeunes pour les carrières scientifiques. Ces publications constituent un outil pédagogique « vivant » qui favorise une lecture agréable et une approche « culturelle » de la complexité de la science. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : L’agriculture et les bioénergies.
Depuis 2005, la Mission Agrobiosciences a participé à plusieurs manifestations (et a organisé des débats) sur le thème des bioénergies et de ses enjeux pour le futur de l’agriculture. Le magazine Web « Agrobiosciences » permet d’accéder à leurs contenus et de disposer d’éléments d’éclairage sur les possibilités, les limites, les solutions alternatives. L’ensemble réunit les analyses d’acteurs des filières industrielles et agricoles ainsi que des chercheurs tant dans le domaine de l’économie que de la chimie. (Septembre 2006)

Accéder à toutes publications Histoires de... »- Des conférences-débats, articles et chroniques. Ces publications « Histoire de... » de la Mission Agrobiosciences concernent la science, l’agriculture, l’alimentation et leurs rapports avec la société. Des regards sur l’histoire, pour mieux saisir les objets dont on parle et l’origine technique et humaine des « produits » contemporains. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications. Sur l’eau et ses enjeux Pour mieux comprendre les enjeux locaux et mondiaux et les turbulences qui agitent les acteurs de l’eau
Au cours de forums, de tables rondes et de conférences, de revues de presse et de sélections d’ouvrages, la Mission Agrobiosciences cherche à décrypter les enjeux mondiaux et locaux qui agitent le monde de l’eau : de la simple goutte perlant au robinet aux projets de grands barrages, d’irrigations en terres sèches... les turbulences scientifiques, techniques, médiatiques et politiques du précieux liquide.

Accéder à toutes les publications Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques. Pour tout savoir de l’avenir de ces produits dans le cadre des négociations internationales Une nouvelle rubrique vient de naître sur le site de la Mission Agrobiosciences. Rassemblant l’ensemble des cahiers issus des débats et tables rondes consacrés au thème des produits de terroir et autres appellations d’origine ou indications géographiques, elle offre un dossier complet sur les enjeux et des marges de manoeuvre dans le cadre de la globalisation des marchés et des négociations au plan international.

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES-

 

 

Dans cette rubrique

Les animaux sont dans la place. La longue histoire d’une cohabitation
Inscrivez-vous au Forum-débat
Le Bien-être animal, de la Science au Droit
Eté en Méditerranée : observez la Scamonée !

Quand les OGM en voient de toutes les couleurs


Les abeilles, on en parle beaucoup, et pour cause !
Je suis Charlie
Réduction, pour des raisons économiques et environnementales, de la dépendance de l’agriculture aux engrais et aux pesticides par Guillaume Bécard, Laboratoire de Recherche Sciences Végétales (LRSV) UMR5546 CNRS/Univ.Paul Sabatier
La légitime récompense de Jean Tirole
Portraits : regards sur l’animal et son langage
Colloque. « Des animaux et des hommes. Héritages partagés, futurs à construire » (annonce)
Vivre avec le loup ? Trois mille ans de conflits
A l’avant garde du quantified self : les biohackers
Gaz de schiste : fractures ouvertes (article revue de presse)
L’économie circulaire, une idée qui passe en boucle ? (article de revue de presse)

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr