prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
Danemark, Roumanie, Allemagne : ces supermarchés qui défient les lois 
Elevage, Europe, représentation syndicale et politique, éducation, recherche… Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?
Appel à contributions ouvert jusqu’au lundi 18 juillet 2016
Dans le cadre des 22èmes Controverses européennes de Marciac
en savoir+
Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?
Vendredi 29 et samedi 30 juillet 2016
22èmes controverses européennes de Marciac. A Marciac (Gers), au coeur du festival de jazz.
en savoir+
tous nos débats
 

Appel à contributions ouvert jusqu’au lundi 18 juillet 2016
Dans le cadre des 22èmes Controverses européennes de Marciac
Elevage, Europe, représentation syndicale et politique, éducation, recherche… Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?
Abonnez-vous à notre flux RSS

Comme une envie de faire table rase, d’envisager un avenir qui s’affranchisse des visions actuelles faites de résilience, d’adaptation à la marge ou d’inéluctables désastres. En choisissant la rupture comme leitmotiv, la 22ème édition des Controverses européennes de Marciac se place délibérément sous le régime du renouveau. Un préambule nécessaire pour déjouer les impasses et repérer les expériences réellement innovantes. Pour dresser dès à présent cet inventaire des possibles agricoles et alimentaires, la Mission Agrobiosciences lance un appel à contributions. Tous les détails ci-dessous.


lire la suite »

 

Vendredi 29 et samedi 30 juillet 2016
22èmes controverses européennes de Marciac. A Marciac (Gers), au coeur du festival de jazz.
Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?
Abonnez-vous à notre flux RSS

Crispations, désenchantement, replis : de toutes parts, nos sociétés semblent vivre un présent sans horizon, entre un passé que nous refusons d’effacer et un avenir que nous n’arrivons plus à imaginer. Face à ce contexte, le « ça ira mieux demain », fait de rustines et de « résilience » ne semble guère opérer. Pas plus que les discours catastrophistes invitant aux réponses radicales et univoques.
Dans cet entre-deux, foisonnent pourtant des initiatives en marge et en marche, expérimentant d’autres pratiques, mettant en avant des valeurs dissidentes, où reviennent souvent les notions de partage et de collectif.

Comme on fait sa mue, ne faudrait-il pas aujourd’hui nommer clairement les ruptures à l’œuvre et celles à opérer, regarder en face ce qui est révolu pour ne pas rester aveugles à ce qui est en train de naître ? Qu’acceptons-nous de lâcher et que voulons-nous au contraire garder, que faut-il inventer et construire pour redonner envie de se projeter ?

Elevage, Europe, représentation syndicale et politique, éducation, recherche… Sur tous ces sujets concrets, ces 22èmes Controverses européennes de Marciac convient tous ceux qui le souhaitent – agriculteurs, chercheurs, formateurs, citoyens, associations, politiques…- à réfléchir et échanger ensemble durant deux jours, sans tabous ni langue de bois, pour inventer plutôt que réparer, reconstruire un avenir sans regretter le passé.

Les Controverses Européennes de Marciac sont organisées par la Mission Agrobiosciences et la communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers, en partenariat avec le festival Jazz In Marciac.
Avec le soutien financier du Département du Gers, de la Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.
Avec l’appui de la Fédération Nationale des Cuma, de La Ruche Qui Dit Oui et de Science Animation.

Télécharger le programme PDF et le bulletin d’inscription

Participer aussi à l’appel à contributions sur le sujet


lire la suite »

WORD bulletin d’inscription - 1013.5 ko

 
 
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr