prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
Danemark, Roumanie, Allemagne : ces supermarchés qui défient les lois 
Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?
Vendredi 29 et samedi 30 juillet 2016
22èmes controverses européennes de Marciac. A Marciac (Gers), au coeur du festival de jazz.
en savoir+
 
Un colloque organisé par la Mission Agrobiosciences et Farm. Le 17 septembre 2013, de 9h00 à 17h30, à l’Ecole nationale supérieure agronomique de Toulouse (INP-Ensat)
Biodiversité agricole et sécurité alimentaire. Vavilov retrouvé ?
Inscription obligatoire (nbre de places limité) jusqu’au 10 septembre 2013 (avec déjeuner) et 13 septembre (sans déjeuner).
JPEG - 10.4 ko
Vavilov au Mexique 1931

Grand botaniste et généticien russe, Nikolaï Ivanovitch Vavilov (1887-1943) est l’un des premiers scientifiques à avoir saisi le lien essentiel entre la diversité biologique des ressources végétales et la sécurité alimentaire des sociétés.
Longtemps oubliée, cette question de la biodiversité agricole s’invite à nouveau dans les débats, à l’heure du changement climatique, de la raréfaction des ressources naturelles, de la pression sur les terres agricoles et sous l’ardente obligation de garantir la sécurité alimentaire.
A l’occasion du 70ème anniversaire de la mort de Vavilov, Farm (la Fondation pour l’agriculture et la ruralité dans le monde) et la Mission Agrobiosciences organisent, le 17 septembre 2013, un colloque auquel participeront les meilleurs spécialistes français et étrangers.
Comment faire fructifier l’héritage de Vavilov ? En quoi ses travaux et sa démarche résistent-ils à l’épreuve des enjeux du 21è siècle ? Comment la recherche s’intéresse-t-elle de nouveau, aujourd’hui, à la biodiversité agricole et à la pluralité des systèmes de cultures ? Cette journée de témoignages, conférences et tables rondes permettra d’éclairer et de débattre de toutes ces questions vives.
Voir le programme actualisé et accéder au formulaire d’inscription (jusqu’au 10 septembre pour ceux qui déjeunent sur place, 13 septembre sans déjeuner) en cliquant ICI

 

Biodiversité agricole et sécurité alimentaire. Vavilov retrouvé ?
Un colloque co-organisé par Farm et la Mission Agrobiosciences, en partenariat avec l’ENSAT et l’ENFA, et avec le soutien du Gnis.
Le 17 septembre 2013, de 9h00 à 17h30
A l’Ecole nationale supérieure agronomique de Toulouse (INP-Ensat)
Avenue de l’Agrobiopole, Auzeville-Tolosane (près de Toulouse)
Inscription obligatoire (nombre de places limitées) avant le 10 septembre pour ceux qui déjeunent sur place et jusqu’au 13 pour les autres.
Tarifs (comprenant le buffet) : 40 euros / 10 euros pour les étudiants et les chômeurs)
Pour s’inscrire et voir le plan de situation, cliquer ICI

LE SUJET, LES QUESTIONS
A l’occasion du 70ème anniversaire de la mort de Nikolaï Ivanovitch Vavilov (1887-1943), FARM et la Mission Agrobiosciences organisent un colloque consacré à ce grand botaniste et généticien russe, l’un des premiers scientifiques à avoir saisi le lien essentiel entre la diversité biologique des ressources végétales et la sécurité alimentaire des sociétés. Reconnu mondialement pour l’importance de ses travaux sur l’identification des « centres de diversité » des plantes cultivées ainsi que pour la fabuleuse collection de graines, feuilles et autres tubercules qu’il collecta au cours de ses périples sur les cinq continents et conserva dans la première banque de semences, créée à Saint-Pétersbourg, N.I. Vavilov ajoute bien malgré lui à cette figure d’intellectuel celle d’un martyr, prisonnier des geôles de Staline pour avoir incarné la « science bourgeoise », à savoir une génétique jugée « réactionnaire », à l’opposé de la « science prolétarienne » du trop fameux Lyssenko. Après avoir bataillé toute sa vie pour assurer la survie alimentaire de la Russie, N.I. Vavilov meurt de faim en prison, à l’âge de 56 ans, le 26 janvier 1943.

Durant les décennies suivantes, malgré la réhabilitation du savant en 1955, les vents d’un monde nouveau en construction laissent son œuvre en marge : intensification des systèmes de production agricole, montée en puissance de sciences jeunes et prometteuses telles que la biologie moléculaire et le génie génétique, réformes des politiques agricoles… bouleversent radicalement le paysage. Certes, dans les années 1990, la question de la biodiversité s’invite pleinement dans les débats et le droit international. Mais il faudra l’envolée des prix agricoles et les émeutes de la faim dans de nombreux pays en développement, en 2008, pour que la fonction nourricière de l’agriculture revienne au premier plan des préoccupations.

La pensée de Vavilov est donc de retour… Incroyable comme des préoccupations contemporaines telles que l’ardente obligation d’assurer la sécurité alimentaire, notamment dans les pays en développement, le lien entre expertise et politique, et plus généralement les relations entre agriculture et société font écho aux travaux et à la démarche du grand scientifique russe. Et plus encore à l’heure du changement climatique, de la raréfaction des ressources naturelles, de la pression sur les terres agricoles ou encore de la prise de conscience accrue de l’érosion de la biodiversité agricole comme de celle des modèles et des pratiques culturales. Car cela aussi, Vavilov l’avait pointé : le rôle crucial des sociétés humaines, de leurs cultures, de leurs gestes et de leurs mots, pour sélectionner dans chaque région, les espèces cultivées les mieux adaptées.

Comment faire fructifier son héritage ? En quoi ses travaux et sa démarche résistent-ils à l’épreuve des enjeux du 21è siècle ? Comment la recherche s’intéresse-t-elle de nouveau, aujourd’hui, à la biodiversité agricole et à la pluralité des systèmes de cultures ?

Cette journée sera également dédiée à la mémoire de Jean-Claude Flamant, président de la Mission Agrobiosciences, disparu en juin 2012. Ce chercheur en perpétuel questionnement sur les questions science et société était évidemment très sensible à l’œuvre et au destin de Vavilov.

LE PROGRAMME

9h00 - 9h30 - Accueil (Amphithéâtre de l’ENSAT)

9h30 - 10h00 - Ouverture du colloque et témoignage-hommage
- Grégory DECHAMP-GUILLAUME, directeur de l’Ensat
- Jean-Christophe DEBAR, directeur de FARM
- Jean-Marie GUILLOUX, directeur de la Mission Agrobiosciences
- Yuri VAVILOV, fils de Nicolaï et ancien physicien au Cern (intervention audio enregistrée par les services de l’Ambassade de France en Russie)
Accéder à l’intervention sur AgrobiosciencesTV

10h00 - 11h00 - CONFERENCE
Histoire et modernité de Vavilov
- Michel CHAUVET, agronome et ethnobotaniste, Cirad
Visionner sa conférence sur AgrobiosciencesTV

Réaction
- Stepan KIRU, chef du département Ressources génétiques des pommes de terre au Vavilov Research Institute (Saint-Pétersbourg)

Débat avec le public.

11h00 - 12h30 - Conservation de la diversité agricole : enjeux, lacunes et défis
Qu’entend-on au juste par érosion de la biodiversité agricole ? Quels sont les besoins, lacunes et nouveaux défis des banques de semences internationales ? Quels sont les enjeux et les acteurs de la conservation in situ et ex situ ? Quel rôle peuvent y jouer les agriculteurs, au Nord comme au Sud ?
Eléments de cadrage et table ronde
- Emile FRISON, ancien directeur de Bioversity International.
Visionner son intervention sur AgrobiosciencesTV
- Didier BAZILE, agroécologue, géographe, UPR Gestion des ressources renouvelables et environnement au Cirad-Environnement et Sociétés
- Jean BEIGBEDER, co-président de Pro-Maïs

Débat avec le public

12h30 - 14h00 - Buffet sur place (sur inscription)

14h00 - 15h45 - Un droit international sous tension
Le millefeuille de traités et d’institutions qui régissent l’utilisation des ressources génétiques est-il vraiment efficace ? Comment évolue le droit international sur la protection et le partage des ressources génétiques des plantes à vocation alimentaire ? Quels sont les enjeux pour les différents acteurs (agriculteurs, chercheurs, semenciers, etc.) et la société ?

ELEMENTS DE CADRAGE
- Isabelle DOUSSAN, juriste, Centre de recherche en droit économique, UMR CNRS-Université de Nice Sophia Antipolis, directrice de recherche, Département Sciences sociales, agriculture et alimentation, espace et environnement de l’Inra
Visionner son intervention sur Agrobiosciences TV

TABLE RONDE
- Marie-Angèle HERMITTE, juriste, membre du Haut Conseil des Biotechnologies
- Sélim LOUAFI, ingénieur agronome, chercheur, UMR Amélioration génétique et Adaptation des plantes au Cirad
- François BURGAUD, directeur des relations extérieures du Groupement national de l’interprofession semencière
- Odile Geneviève BELA, coordinatrice "Brevets, certificats d’addition, modèles d’utilité, certificats d’obtention végétale" de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle

Débat avec la salle

15h45 - 17h15 - Quelles voies pour la diversité dans les systèmes de production agricole ?
Changement climatique, raréfaction des ressources naturelles et fossiles, pression sur les terres cultivables... Les questions liées à la sécurité alimentaire doivent relever de nouveaux défis. Quels enjeux pour la diversification génétique des variétés utilisées et la pluralité des systèmes de production agricole au Nord et au Sud ?

TABLE RONDE
- Jean-Christophe GLASZMANN, généticien, directeur de l’Unité Amélioration génétique et adaptation des plantes méditerranéennes et tropicales au Cirad
- François TRAORE, agriculteur au Burkina Faso, président d’honneur de l’Association des producteurs de coton africains
- Valentin BEAUVAL, agriculteur retraité, agronome, membre d’Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières
- Roger JUMEL, chef du bureau du foncier et de la biodiversité, ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt

Débat avec le public

17h15 - 17h30 - CLOTURE
- Louise O. FRESCO, professeur à l’Université d’Amsterdam, Pays-Bas

Lire sur le site de la Mission Agrobiosciences le compte-rendu du colloque par Sébastien Soulié, Ce qui ne s’érode pas, c’est bien la diversité des blocages...

Contacts, renseignements
A la Mission Agrobiosciences, Jacques Rochefort
Mail : jacques.rochefort@agrobiosciences.com - Tél. 00 33 (0)5 62 88 14 50
Chez FARM, Pierre Girard
pierre.girard@fondation-farm.org - Tél. 00 33 (0)1 43 23 00 17


Lire sur le site de la Mission Agrobiosciences, les publications de Jean-Claude Flamant concernant Vavilov :
- Ma Russie, morceaux d’histoire. Chronique Saratov, Moscou (16-20 octobre 2007)
- Aux sources de notre nourriture, Nikolaï Vavilov et la découverte de la biodiversité. Une note de lecture de l’ouvrage de l ‘ouvrage de Gary-Paul Nabhan. (avril 2010)
- Lire l’hommage de la Mission Agrobiosciences à Jean-Claude Flamant : le dernier envol d’un esprit libre
- Voir la présentation de l’ouvrage "Cultiver la biodiversité pour transformer l’agriculture" (Quae 2013) auquel ont participé Jean-Christophe Glaszmann, Sélim Louafi, Didier Bazile et Jean-Louis Noyer, en cliquant ICI

.

Accéder à toutes les publications de la Mission Agrobiosciences sur les thèmes de  : Alimentation et Société ; Cancers et alimentation ; Obésité ; Consommation & développement durable ; Lutte contre la faim ; Crises alimentaires ; "Ça ne mange pas de pain !" ; Méditerranée ; Agriculture et société ; Politique agricole commune ; OGM et Progrès en Débat ; Les relations entre l’homme et l’animal ; Sciences-Société-Décision Publique ; Science et Lycéens ; Histoires de... ; Produits de terroir ; Agriculture et les bioénergies ; Les enjeux de l’eau ; Carnets de Voyages de Jean-Claude Flamant.

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

RECEVOIR GRATUITEMENT LA LETTRE ELECTRONIQUE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

 

 

Dans cette rubrique

1ère Conférence Permanente de l’Agriculture
Journée technologique : vers une bioéconomie territorialisée.
Elevage, Europe, représentation syndicale et politique, éducation, recherche… Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?
Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?
Une leçon d’orientation pas comme les autres
Agriculteurs du Sud-Ouest : mort programmée ou renaissance possible ?
Agriculteurs du Sud-Ouest, mort programmée ou renaissance possible ?
Les nanosciences, l’éthique et le vivant... Comment piloter la course au vivant ?
Agromatériaux : quand la chimie se met au vert !
"Plan EcoAntibio, un an après"
Le changement climatique, l’homme et l’océan : un débat houleux ?
Pour que le numérique fasse campagne !
Ceux qui sèment... L’enseignement agricole débat
En marche vers une agriculture économe en phytosanitaires. Enseignements et résultats des réseaux FERME et EXPE
Changement climatique : les agriculteurs font-ils la pluie et le beau temps ?