prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
Danemark, Roumanie, Allemagne : ces supermarchés qui défient les lois 
10ème Université de la Vigne au Vin : "Soif de nature. Communication et avenir du vin ?"
Jeudi 10 novembre 2016, à Ferrals-les-Corbières (Aude)
Entrée libre
en savoir+
 
S’inscrire aux Tables Rondes du Développement Durable. A l’Ensat, le vendredi 18 octobre 2013. De 14h à 17h
Une alimentation de proximité pour couper court aux crises ?
Avec Yuna Chiffoleau, sociologue Inra, Florence Scarsi. chargée de mission « Politiques d’une alimentation durable » au MEDDE, et Pierre Moureu, agriculteur

Pour la troisième année, l’INP/ENSAT renouvelle sa confiance à la Mission Agrobiosciences pour co-organiser et animer les Tables Rondes du développement durable destinées aux élèves ingénieurs en deuxième année. Le premier sujet à être instruit, le 18 octobre 2013, portera sur la question : L’ alimentation de proximité, pour couper court aux crises ?
Alors qu’aujourd’hui un producteur sur cinq affirme vendre en circuits courts, ces derniers, malgré leurs nombreux atouts, ne sont pas sans paradoxe ni sans limite. Ils nécessitent aussi que quelques défis soient relevés par les décideurs publics et quelques enjeux éclaircis par la recherche. Autant de points à instruire, pour que ce beau projet d’une alimentation durable ne se transforme pas en un simple fantasme d’autosubsistance attisant les replis identitaires.
Avec Yuna Chiffoleau, sociologue Inra, Florence Scarsi, chargée de mission « Politiques d’une alimentation durable » au MEDDE, et Pierre Moureu, agriculteur. Voir le sujet, le CV des intervenants et les modalités d’inscription ci-dessous.

TELECHARGER le cahier Alimentation de proximité

Suivez-nous sur Facebook

 

LES TABLES RONDES DE L’ENSAT
Dans le cadre de l’UE « introduction au développement durable »
Pensées comme des moments de culture, les Tables Rondes, conçues et animées par Sylvie Berthier et Valérie Péan (Mission Agrobiosciences), s’inscrivent dans le cadre de l’Unité d’Enseignement « Introduction au développement durable » de l’Ecole nationale supérieure agronomique de Toulouse. Destinés aux élèves de 2ème année mais aussi ouverts à tous publics, ces éclairages et ces échanges réinterrogent les savoirs, appréhendent différentes approches et de placent les futurs agronomes en état de questionnement et de réflexion.
ACCEDER aux Cahiers retraçant les échanges des tables rondes qui se sont tenues en 2011 et 2012 sur le changement climatique, la souveraineté alimentaire, l’élevage, les sciences des aliments, l’amélioration des plantes et l’agriculture urbaine, en cliquant ICI

Une alimentation de proximité pour couper court aux crises ?
Vendredi 18 octobre 2013, de 14h00 à 17h00

Le sujet

Depuis une dizaine d’années, l’engouement pour les produits locaux ne faiblit pas, qu’ils soient issus de l’Agriculture Bio ou conventionnelle, qu’on se les procure en direct sur des marchés de producteurs, via des Amap ou par colis Internet… Ainsi en 2010, près d’un exploitant agricole sur cinq affirmait vendre en circuit court, sans que l’on dispose cependant de chiffres précis concernant les volumes écoulés. N’empêche, pour les producteurs, une profession fragilisée sur le plan économique et social, ces nouvelles formes de distribution offrent une diversification des sources de revenus et s’affichent socialement payantes.
Du côté des consommateurs, comment expliquer un tel enthousiasme ? Les raisons invoquées ne manquent pas, du désir de produits de saison, plus frais et plus goûteux, au soutien à l’économie locale, en passant par la lutte contre le gaspillage et la confiance retrouvée dans le système alimentaire écorné au fil des différentes crises (de la vache folle jusqu’aux lasagnes à la viande de cheval). Et puis, les produits locaux seraient plus écolos… Mais là, rien n’est moins sûr…
Résultats des courses : pas un jour ne passe sans révéler de nouvelles expériences initiées ici par un groupement d’agriculteurs, là par une association de consommateurs ou encore une coopérative. Tout le monde s’y met, même des collectivités (collectivités territoriales, comités d’entreprise) ainsi que certaines enseignes de la grande distribution.
Si, il y a peu encore, la consommation de proximité semblait relever d’une tocade, d’un mode d’approvisionnement alternatif concernant quelques bobos ou marginaux, aujourd’hui elle semble s’inscrire durablement dans le paysage de notre consommation.
Alors comment mieux valoriser les circuits courts et de proximité et mieux les articuler aux circuits longs ? Quels sont les paradoxes et les limites de l’alimentation de proximité ? Quels défis pour les décideurs publics et quels enjeux pour la recherche ? Autant de questions à instruire, pour que ce beau projet d’une alimentation durable ne se transforme pas en un simple fantasme d’autosubsistance attisant les replis identitaires.

TELECHARGER le cahier Alimentation de proximité

Les intervenants

- Yuna Chiffoleau, sociologue, chargée de recherche à l’Inra (UMR Innovation) est coordinatrice du PSDR Coxinel « Circuits courts de commercialisation en agriculture et agroalimentaire : des innovations pour le développement régional », un projet de recherche qui permet d’analyser, en Languedoc-Roussillon, l’importance économique des circuits courts de commercialisation en agriculture et agroalimentaire et d’étudier en quoi ils offrent de nouvelles perspectives à l’activité agricole, en complémentarité avec les circuits longs. Elle est co-auteure de plusieurs ouvrages dont Les circuits courts alimentaires : bien manger sur les territoires (Educagri, 2008) ; Agriculture paysanne, circuits courts, territoires péri-urbains (PU Rennes, 2012) et de nombreux articles dont Circuits courts alimentaires, dynamiques relationnelles et lutte contre l’exclusion en agriculture (in Revue Economie rurale 2012/6)
- Florence Scarsi. Ingénieur agronome de formation, puis salariée au sein de différents offices agricoles (Acofa, Office de l’Elevage) et à FranceAgriMer, Florence Scarsi est aujourd’hui chargée de mission « Politiques d’une alimentation durable » au Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie (MEDDE). Elle participe à l’analyse des effets économiques et environnementaux des instruments de politique alimentaire. Objectif : finaliser des propositions visant à faire évoluer les politiques menées et à développer des instruments adéquats (définition des normes, affichage des impacts, politiques incitatives). Elle est notamment co-auteur de la note "Consommer local, les avantages ne sont pas toujours ceux que l’on croit" .
- Pierre Moureu, titulaire d’un BEPA, est agriculteur à Mazerolles (64), installé depuis 1987 sur une exploitation en polyculture-élevage (porcins, bovins, viande…). L’arrivée de son fils sur l’exploitation en novembre 2012 l’a conduit à se diversifier. « Les circuits courts représentant une alternative dynamique et positive », il s’associe à trois autres agriculteurs du Béarn au sein de la SARL Ferm’envie. Ce magasin propose une très large gamme de produits alimentaires locaux, fournis par 45 agriculteurs (80% ont leur exploitation en Béarn). En ce lieu, chacun reste maître de ses prix. Par ailleurs, Pierre Moureu est élu à la Chambre d’agriculture 64, Vice-Président de l’Interprofession Porcine d’Aquitaine (INPAQ), Administrateur du Consortium jambon de Bayonne et Secrétaire général adjoint de la FNP (Fédération nationale porcine).

S’INSCRIRE
Les tables rondes se tiennent de 14h00 à 17h00
Dans le Grand Amphi de l’Ensat, Avenue de l’Agrobiopole, Auzeville-Tolosane
L’entrée est gratuite et ouverte à tous, mais les places étant limitées, l’inscription est obligatoire, auprès de
Christiane Saint-Luc : st-luc@ensat.fr tél : 05 34 32 39 54

ACCEDER aux 6 Cahiers retraçant les échanges des tables rondes qui se sont tenues en 2011 et 2012 sur le changement climatique, la souveraineté alimentaire, l’élevage, les sciences des aliments, l’amélioration des plantes et l’agriculture urbaine, en cliquant ICI

Accéder à toutes les publications de la Mission Agrobiosciences sur les thèmes de  : Alimentation et Société ; Cancers et alimentation ; Obésité ; Consommation & développement durable ; Lutte contre la faim ; Crises alimentaires ; "Ça ne mange pas de pain !" ; Méditerranée ; Agriculture et société ; Politique agricole commune ; OGM et Progrès en Débat ; Les relations entre l’homme et l’animal ; Sciences-Société-Décision Publique ; Science et Lycéens ; Histoires de... ; Produits de terroir ; Agriculture et les bioénergies ; Les enjeux de l’eau ; Carnets de Voyages de Jean-Claude Flamant.

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

RECEVOIR GRATUITEMENT LA LETTRE ELECTRONIQUE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

 

 

Dans cette rubrique

10ème Université de la Vigne au Vin : "Soif de nature. Communication et avenir du vin ?"
Conférence-débat : "Agriculture de conservation des sols : une gestion agroécologique pour une double performance économique et environnementale"
1ère Conférence Permanente de l’Agriculture
Journée technologique : vers une bioéconomie territorialisée.
Elevage, Europe, représentation syndicale et politique, éducation, recherche… Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?
Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?
Une leçon d’orientation pas comme les autres
Agriculteurs du Sud-Ouest : mort programmée ou renaissance possible ?
Agriculteurs du Sud-Ouest, mort programmée ou renaissance possible ?
Les nanosciences, l’éthique et le vivant... Comment piloter la course au vivant ?
Agromatériaux : quand la chimie se met au vert !
"Plan EcoAntibio, un an après"
Le changement climatique, l’homme et l’océan : un débat houleux ?
Pour que le numérique fasse campagne !
Ceux qui sèment... L’enseignement agricole débat