prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
Les Controverses européennes de Marciac
Café-débat à Marciac
Le Café de l’Agriculture
Nos publications
Chroniques "Le pas de côté"
En collaboration
Nos sélections
Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques.
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
Danemark, Roumanie, Allemagne : ces supermarchés qui défient les lois 
10ème Université de la Vigne au Vin : "Soif de nature. Communication et avenir du vin ?"
Jeudi 10 novembre 2016, à Ferrals-les-Corbières (Aude)
Entrée libre
en savoir+
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
Sélection d’ouvrages, « vient de paraître ». Mars 2013
« Qu’est-ce que l’agriculture écologiquement intensive ? » (Note de lecture)
Michel Griffon, éditions Quae, février 2013, 224 pages.

Oxymore pour ceux qui n’en ont pas encore entendu parler, sujet rebattu pour d’autres… L’ouvrage de Michel Griffon se présente quoi qu’il en soit comme une référence dans le domaine de l’agriculture écologiquement intensive. L’auteur nous accompagne dans un tour complet de la question : Réflexion sur les enjeux et conditions d’existence de ce type d’agriculture, encadrés et schémas repères pour comprendre les références à l’origine de ce mouvement, ainsi que des exemples extrêmement concrets et une série de techniques tout simplement expliquées, presque prêtes à appliquer. Ce livre s’adresse ainsi à un lectorat très varié, qui le lira aussi bien dans l’optique de s’informer et de décider, que dans celle d’appliquer certaines bonnes pratiques.

 

Intéressons-nous ici aux questions plus politiques soulevées par l’auteur, tandis que chacun découvrira par lui-même les applications techniques dans les chapitres centraux de l’ouvrage.

« Produire plus, d’une manière plus économe, non agressive pour l’environnement, et qui soit socialement équitable. »

Rappelons d’abord l’origine de ce qui n’est un oxymore qu’en apparence : L’agriculture intensive consiste à utiliser au maximum de son potentiel un facteur de production. C’est pourquoi, dans le langage courant, l’intensivité est-elle souvent synonyme d’une agriculture conventionnelle gourmande en intrants chimiques, et par là-même en capital. Ici, au contraire, l’intensivité s’applique aux fonctionnalités écologiques, par leur amplification et la pleine intégration des écosystèmes. Il s’agit dès lors, non seulement de tirer le meilleur parti possible des ressources naturelles, en s’assurant de leur pérennité, mais de jouer plus sur la main d’œuvre que sur le capital. Une option qui fait sens dans la crise que traversent nos sociétés à fort taux de chômage…
Mieux, elle pourrait réconcilier producteurs et consommateurs, qui ont les uns et les autres tout à gagner à envisager les conséquences globales de leurs pratiques, et non uniquement leurs intérêts individuels, tout en tenant compte d’enjeux fondamentaux tels que la faim dans le monde.
Dans cette optique, Michel Griffon n’exclue pas a priori les OGM, ni les biocarburants. L’essentiel consistant pour lui à toujours appréhender les systèmes dans leur globalité et leur complexité, sans chercher à imposer une solution universelle.

« Il y a un environnement économique et social spécifique à l’intensité écologique ».

Egalement économiste, l’auteur n’est pas naïf concernant la situation mondiale. Ses analyses tiennent compte des conjonctures à venir sur l’évolution des taux de change mondiaux, les lois de la compétitivité… « La sécurité alimentaire prenant désormais des accents de sécurité nationale », et les marchés agricoles étant « très imparfaits » au regard de la théorie économique dominante fondée sur une concurrence pure et parfaite, il ne paraît pas absurde d’envisager des réformes politiques allant dans le sens d’une régulation.
Ainsi, l’agronome insiste sur la nécessité d’une intervention publique dans le domaine de l’écologie – définie comme le contrôle des milieux et des écosystèmes – car structurellement, ce type de secteur « où l’innovation n’est pas un objet de propriété intellectuelle » ne peut intéresser les firmes privées.
De même, il faudrait une politique qui prenne en compte tous les aspects non alimentaires de l’agriculture, avec des « mécanismes équitables de répartition des charges et des bénéfices », en finançant et encourageant par exemple des « services environnementaux » rendus par les agriculteurs.

Par ses exemples très concrets, M. Griffon veut montrer que l’agriculture écologiquement intensive est possible ici et maintenant. On apprend ainsi que l’on peut « produire des biocarburants à partir d’une plante invasive tropicale, les jacinthes d’eau », et que des agriculteurs dans l’Ouest de la France se sont déjà organisés en réseau sur internet (il s’agit du réseau « Base »), pour pallier l’absence de structure officielle aidant à la conversion à une agriculture écologiquement intensive…

Michel Griffon signe ici un livre abordable et convaincant, qui garde à l’esprit le point de vue et les intérêts de tous les acteurs, depuis l’agriculteur jusqu’au consommateur. Ouvrage pédagogique au point d’en être parfois un peu redondant, espérons que ce point sur l’agriculture écologiquement intensive sera bien « Matière à débattre et décider » pour nos politiques futures, comme l’indique la collection dans laquelle il s’insère.


Note de lecture de Diane Lambert-Sébastiani, stagiaire à la Mission Agrobiosciences et étudiante à l’IEP de Toulouse.

Qu’est-ce que l’agriculture écologiquement intensive ?, Michel Griffon, Editions Quae, 2013. 24€, 224 pages.

Accéder à toutes les Publications : Alimentation et Société, Cancers et alimentation, Obésité : le corps sous pressions ; Le consommateur, l’alimentation et le développement durable et Lutte contre la faim : analyses, décryptages, leviers d’action. Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’alimentation. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications « l’Alimentation en question dans "Ça ne mange pas de pain !" (anciennement "Le Plateau du J’Go"). Les actes de l’émission de la Mission Agrobiosciences sur l’actualité de Alimentation-Société diffusée sur Radio Mon Païs (90.1), les 3ème mardi (17h30-18h30) et mercredi (13h-14h) de chaque mois. Revues de presse et des livres, interviews et tables rondes avec des économistes, des agronomes, des toxicologues, des historiens... mais aussi des producteurs et des cuisiniers. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les publications de la Mission Agrobiosciences sur la Méditerranée : repères sur les enjeux agricoles et alimentaires, analyses géopolitiques. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications « Agriculture et société » et Politique agricole commune : des publications pour mieux comprendre les ajustements successifs et les enjeux à l’horizon 2013. Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’agriculture. Edités par le magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à tous les Entretiens et Publications : "OGM et Progrès en Débat" Des points de vue transdisciplinaires... pour contribuer au débat démocratique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications : Sur les relations entre l’homme et l’animal Pour mieux comprendre le sens du terme bien-être animal et décrypter les nouveaux enjeux des relations entre l’homme et l’animal. Avec les points de vue de Robert Dantzer, Jocelyne Porcher, François Lachapelle... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : "Sciences-Société-Décision Publique"de la Conversation de Midi-Pyrénées. Une expérience pilote d’échanges transdisciplinaires pour éclairer et mieux raisonner, par l’échange, les situations de blocages « Science et Société » et contribuer à l’éclairage de la décision publique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Science et Lycéens. Les cahiers de l’Université des Lycéens, moment de rencontres entre des chercheurs de haut niveau, des lycéens et leurs enseignants. Des publications pédagogiques, agrémentées d’images et de références pour aller plus loin, qui retracent la conférence du chercheur et les questions des lycéens. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes publications Histoires de... »- Histoire de plantes (gui, luzerne, betterave..), de races animales, de produits (foie gras, gariguette...) pour découvrir leur origine humaine et technique et donc mieux saisir ces objets. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes nos publications sur les Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques. Pour tout savoir de l’avenir de ces produits, saisir les enjeux et les marges de manoeuvre possibles dans le cadre de la globalisation des marchés et des négociations au plan international. Mais aussi des repères sur les différents labels et appellations existants. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : L’agriculture et les bioénergies. Depuis 2005, nos articles, synthèses de débats, revues de presse, sélections d’ouvrages et de dossiers concernant les biocarburants, les agromatériaux, la chimie verte ou encore l’épuisement des ressources fossiles... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications. Sur l’eau et ses enjeux. De la simple goutte perlant au robinet aux projets de grands barrages, d’irrigations en terres sèches... les turbulences scientifiques, techniques, médiatiques et politiques du précieux liquide. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder aux Carnets de Voyages de Jean-Claude Flamant. De Budapest à Alger, en passant par la Turquie ou Saratov en Russie, le regard singulier d’un chercheur buissonnier en quête de sens. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

RECEVOIR GRATUITEMENT LA LETTRE ELECTRONIQUE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

 

 

Dans cette rubrique

Note de lecture. "Les agriculteurs à la reconquête du monde. Pourquoi le monde agricole va survivre et même nous sauver"
Le Mensuel de l’Académie d’Agriculture de France. Juin 2016
Note de lecture : « Éthique des relations homme/animal. Pour une juste mesure ».
Quand l’INRA a son mot à dire.
« Conférence Permanente de l’Agriculture » : lancement d’une nouvelle instance en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes avec cet objectif commun, (ré)inventer l’agriculture.
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France. Mai 2016
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang
To be or not to be… an OGM ? (article revue de presse)
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France. Avril 2016
Pour lever un invisible social et un impensé scientifique : Les 1ères Rencontres interdisciplinaires sur le Travail Animal
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France
Nuisibles ? Approches interdisciplinaires
« Des terres et des territoires ». Récit cartographique à l’aquarelle expo et web sur les problématiques de l’agriculture : terres, eau, semences, forêt, sociétés humaines, ...
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France
« Les antibiotiques en élevage : préjugés, réalités, avenir »

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr