21/10/2008
"Propos épars", le mercredi 22 Octobre 2008. De 17h30 à 19h30, Forum de la Librairie Ombres Blanches. Toulouse.

A qui profite le développement durable ?

Selon Sylvie Brunel, le développement durable serait devenu une nouvelle religion au sein de laquelle tout un chacun est convié à s’exonérer de ses péchés "carboniques" par le don. Une nouvelle manière d’acheter des indulgences. Sous des discours apparemment scientifiques, il s’agirait là, selon-elle, de principes moraux visant à régenter la vie des individus. Auteure de l’ouvrage « A qui profite le développement durable ? » (Larousse, collection "A vrai dire", 2008), elle s’interpose sur un sujet que l’on croyait strictement consensuel. Loin de nier la nécessité de protéger la planète, elle soulève avec force l’entreprise de culpabilisation qui accompagne cette prise de conscience. 
Elle sera l’invitée, avec Patrick Denoux, Professeur de Psychologie Interculturelle (Université d’Amiens Jules Verne), de "Propos épars" (anciennement "Livre en mains"), le cycle de rencontres et d’échanges autour d’un ouvrage, organisé par la Mission Agrobiosciences et la librairie Ombres Blanches.
Le mercredi 22 octobre, de 17h à 19h30, au Forum de la Librairie Ombres Blanches (50 rue Gambetta, Toulouse). Entrée libre et gratuite.

Cette rencontre de Propos Epars pourra être écoutée sur radio FMR (89.1 et par internet) le mardi 2 février 2010, de 11h à 12h. En savoir plus.

Le développement durable : entre nouvelle manière d’acheter des indulgences et industrie de la peur
Sylvie Brunel rappelle que le programme des Nations Unies pour le développement définit le bien être comme ce qui rend l’homme plus homme, ce qui lui permet d’être maître de son destin, en capacité de choix. Or une bonne partie de l’humanité n’est pas dans cette situation. Et, paradoxalement, on a l’impression que le discours sur le développement durable s’adresse à un profil bien précis. Celui d’un homme, d’un certain âge, plutôt aisé, qui a suffisamment voyagé et vu le monde pour se satisfaire d’une vie locale repliée sur la maîtrise de ses flux d’énergie.
Elle relève que dans les pays développés, nous sommes arrivés à un certain degré de satisfaction de nos besoins essentiels en termes d’alimentation, de santé, de liberté de déplacement, d’accès à la culture, de connaissance. Mais tout se passe aujourd’hui comme si ce degré de liberté et de maîtrise de son propre destin devenait une sorte de culpabilité. Pour chacun des actes que nous commettons, il nous faudrait rémunérer un certain nombre d’institutions qui se positionnent et s’autodésignent même, comme des intercesseurs entre nous et cette planète "sanctifiée". Comme les organisations humanitaires, elles reproduisent un discours selon lequel elles seraient toutes puissantes pour changer le cours des choses. Mais en réalité celui-ci serait au service d’une stratégie marketing. Pour Sylvie Brunel, ces institutions veulent exister et croître en tant que telles et pour ce faire, elles n’hésitent pas à employer toutes les règles du capitalisme moderne que ce soit la culpabilisation ou l’appel aux dons.
Pour Sylvie Brunel, dès que s’énonce un certain nombre de prétendues vérités de nature catastrophiste - « le monde court à sa perte », « nous allons manquer de tout » - cela suscite une prise de conscience laquelle peut parfois permettre à la science de s’infléchir dans le bon sens. Nos processus de fabrication actuels sont d’ailleurs bien plus économes qu’il y a 20 ans. On peut dire que cela va dans le bon sens. Mais elle relève surtout les effets néfastes. Car en donnant de mauvaises interprétations, on aboutit aussi à de mauvaises solutions. Prenant l’exemple du réchauffement climatique, tel qu’il nous est présenté, où tout doit être mis en œuvre pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, le carbone serait devenu le nouvel ennemi de nos sociétés. Selon elle, il est dommage et même gravissime que l’on ne se soucie pas d’abord de la façon dont un certain nombre d’êtres humains vivent, êtres humains qui, à ce jour, n’ont même pas le minimum vital.

Les intervenants

Sylvie Brunel, Professeure de Géographie à l’Université Paris IV et à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris. Economiste, géographe mais aussi écrivain, elle s’intéresse de près aux questions de développement. Elue "Femme de l’année" en 1991, elle a été membre du Haut Conseil de la Coopération Internationale et a longtemps travaillé dans l’humanitaire - pendant plus de quinze ans-, auprès d’Organisations Non Gouvernementales (ONG) telles que Médecins Sans Frontières et Action Contre la Faim. En mars 2002, elle démissionnait de cette dernière dénonçant alors une dérive marchande. Après, "L’Afrique dans la mondialisation" (Collection La documentation photographique, Ed La Documentation française, dossier n°8048, 2005), "La Planète disneylandisée. Chroniques d’un tour du monde" (Ed Sciences humaines, 2006), elle nous présente "À qui profite le développement durable ?" édité en 2008 aux éditions Larousse, dans la collection "A vrai dire".

Lire sur le site de la Mission Agrobiosciences :

Le mercredi 22 Octobre 2008, de 17h30 à 19h30, Forum de la Librairie Ombres Blanches ((50 rue Gambetta, Toulouse). Entrée libre et gratuite. Renseignements auprès de Jacques Rochefort Un débat Mission Agrobiosciences/Ombres Blanches.

Accéder au site de la librairie Ombres Blanches

Lire sur le magazine Web de la Mission Agrobiosciences (publications originales accessibles gratuitement)  :

Avec Sylvie Brunel, Professeure de géographie à Paris IV et Patrick Denoux, Professeur de psychologie interculturelle à l’Université Jules Verne (Amiens). Une rencontre proposée par la Mission Agrobiosciences et la librairie Ombres Blanches

Accéder à toutes les Publications : Alimentation et Société Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’alimentation. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications « l’Alimentation en question dans "Ça ne mange pas de pain !" (anciennement "Le Plateau du J’Go"). Les actes de l’émission de la Mission Agrobiosciences sur l’actualité de Alimentation-Société diffusée sur Radio Mon Païs (90.1), les 3ème mardi (17h30-18h30) et mercredi (13h-14h) de chaque mois. Revues de presse et des livres, interviews et tables rondes avec des économistes, des agronomes, des toxicologues, des historiens... mais aussi des producteurs et des cuisiniers. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les publications : Agriculture et Société Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’agriculture. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à tous les Entretiens et Publications : "OGM et Progrès en Débat" Des points de vue transdisciplinaires... pour contribuer au débat démocratique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications : Sur le bien-être animal et les relations entre l’homme et l’animal Pour mieux comprendre le sens du terme bien-être animal et décrypter les nouveaux enjeux des relations entre l’homme et l’animal. Avec les points de vue de Robert Dantzer, Jocelyne Porcher, François Lachapelle... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : "Sciences-Société-Décision Publique"de la Conversation de Midi-Pyrénées. Une expérience pilote d’échanges transdisciplinaires pour éclairer et mieux raisonner, par l’échange, les situations de blocages « Science et Société » et contribuer à l’éclairage de la décision publique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Science et Lycéens.
Les cahiers de l’Université des Lycéens, moment de rencontres entre des chercheurs de haut niveau, des lycéens et leurs enseignants. Des publications pédagogiques, agrémentées d’images et de références pour aller plus loin, qui retracent la conférence du chercheur et les questions des lycéens.
Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : L’agriculture et les bioénergies. Depuis 2005, nos articles, synthèses de débats, revues de presse, sélections d’ouvrages et de dossiers concernant les biocarburants, les agromatériaux, la chimie verte ou encore l’épuisement des ressources fossiles... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes publications Histoires de... »- Histoire de plantes (gui, luzerne, betterave..), de races animales, de produits (foie gras, gariguette...) pour découvrir leur origine humaine et technique et donc mieux saisir ces objets. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications. Sur l’eau et ses enjeux. De la simple goutte perlant au robinet aux projets de grands barrages, d’irrigations en terres sèches... les turbulences scientifiques, techniques, médiatiques et politiques du précieux liquide. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques. Pour tout savoir de l’avenir de ces produits, saisir les enjeux et les marges de manoeuvre possibles dans le cadre de la globalisation des marchés et des négociations au plan international. Mais aussi des repères sur les différents labels et appellations existants. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder aux Carnets de Voyages de Jean-Claude Flamant. De Budapest à Alger, en passant par la Turquie ou Saratov en Russie, le regard singulier d’un chercheur buissonnier en quête de sens. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

Mot-clé Nature du document
A la une
LES CONTROVERSES DE MARCIAC Les actes, les lives…
  • Entre nature et technique, sommes-nous dans une guerre de positions ? Voir le site
  • Agroécologie, Biotech et ubérisation Voir le site
SESAME Sciences et société, alimentation, mondes agricole et environnement
  • [Dossier loup] Puisqu’il le faudra bien, parviendra-t-on à faire avec les loups ? (3) Voir le site
  • [Indicateurs]Vous avez dit MEANS ? Voir le site
AGROBIOSCIENCES TV Détecter, instruire, -animer les questions

A propos du débat autour du glyphosate et plus largement des pesticides, visionner les entretiens réalisés lors du colloque Recherche Ecophyto sur AgrobiosciencesTV avec Philippe Billet, Dominique Desjeux, Claire Lamine, Antoine Messéan, Pierre Ricci....

Voir le site
FIL TWITTER Des mots et des actes
FIL FACEBOOK Des mots et des actes
Top