Accueil > Archives > Sud-Ouest, 16 juin 2003

Sud-Ouest, 16 juin 2003

jeudi 19 juin 2003

Porc : la crise est là. Une interview d’Eric Ancellin, éleveur dans le Gers et secrétaire général adjoint de la Fédération nationale porcine. Devant un cours du porc qui stagne à un euro, Eric Ancellin ne voit "aucun signe tangible de changement ni du côté du cadran breton qui ne représente plus grand chose dans la mesure où la moitié du marché est contractualisée, ni du côté de l’Etat qui ne semblait pas jusqu’à récemment percevoir les difficultés des éleveurs." Avec la crise, Midi-Pyrénées est passé en dix ans de 1600 éleveurs de porcs en groupement de producteurs à 950. Pour Eric Ancellin : "la seule réponse valable et durable qu’il est possible d’apporter à la crise porcine, c’est de mieux répartir les marges, en clair, qu’il y ait un transfert de marge depuis les distributeurs vers le producteur. Mais aussi que l’ensemble de la filière réponde enfin aux demandes syndicales de mise sur pied d’une véritable stratégie collective pour tenter de créer un contrepoids à la puissance des distributeurs."


Voir en ligne : La conjoncture porcine

Top