Accueil > Archives > Source, Centre national de ressources du tourisme en espace rural, mai (...)

Source, Centre national de ressources du tourisme en espace rural, mai 2003

mercredi 28 mai 2003

Dossier : connaître sa rentabilité pour maîtriser son métier. Pendant longtemps peu de professionnels de l’agritourisme et du tourisme rural raisonnaient leur activité en terme de rentabilité. Une enquête du Réseau national d’observation (RNO) qui regroupe des réseaux de prestataires (Rando accueil, Bienvenue à la ferme, Accueil paysan, ...), des fédérations territoriales (Parcs naturels régionaux de France), des institutions (Ministère de l’agriculture, Direction du tourisme)et des lieux ressources (TRAME, Source), permet d’avoir une vision économique claire des activités d’accueil et de tourisme. Si l’investissement initial pèse lourd, l’activité n’est rémunératrice que si elle est composée de prestations gérées de façon professionnelle avec un temps d’accueil colossal. Si l’on observe les résultats de cette enquête, il apparaît que le gîte rural est une activité à vocation patrimoniale. Les chambres d’hôtes demandent, pour une activité profitable, une grande disponibilité. Le camping à la ferme dégage des revenus peu élevés avec des risques faibles. La ferme auberge nécessite une mise de fond très lourde et un travail digne d’un professionnel de la restauration. La ferme pédagogique est l’occasion d’échanger sur son métier avec une activité souvent à mi-temps ; à l’inverse la ferme équestre demande de gros investissements et génère des profits importants.


Voir en ligne : Site de TRAME : rechercher : références en tourisme rural

Top