Accueil > Archives > Le Point, Le Figaro. 7 décembre 2010

Le Point, Le Figaro. 7 décembre 2010

mardi 7 décembre 2010

Les antibactériens se prennent un savon

Antibactérien, antimoisissure, désinfectant… qui n’a pas cédé à ces promesses d’un univers aseptisé, gage d’une hygiène parfaite et d’une maison saine ? Sans oublier, bien entendu les rappels constants, grippe et gastro-entérites aidant, de la nécessité de se laver les mains régulièrement. On lessive, on se frotte, d’autant que nous, les Français, avons une image qui nous colle à la peau : nous ne serions pas les rois de la propreté… A peine commencions-nous à nous doucher plus souvent et à décrasser l’intérieur de nos maisons bref, à démentir cette sale réputation que, patatras, des scientifiques d’outre-Atlantique viennent alerter sur les dangers d’un excès de récurage. « Trop de propreté peut nuire », titre ainsi Le Figaro. Une vraie douche froide. Et d’expliquer : « Une étude de chercheurs américains de l’Université du Michigan vient jeter le doute sur certains produits d’hygiène ». La faute principalement au triclosan, un antibactérien et antifongique utilisé dans les savons, dentifrices, déodorants, et même les sacs poubelle ; Au passage, ils épinglent également le bisphénol A (BPA), fréquent dans les plastiques et boites de conserve.

Et si on s’en lavait les mains ?

Pour aboutir à ces conclusions, cette équipe s’est appuyée sur une vaste étude menée de 2003 à 2006 sur les enfants de plus de six ans et les adultes. Corrélant les taux de triclosan avec des indicateurs de l’état du système immunitaire, elle aurait ainsi établi, « que les personnes de moins de 18 ans ayant les taux les plus élevés de triclosan présentent plus souvent des allergies ou des rhumes des foins". Un résultat qui renforce l’hypothèse selon laquelle un environnement trop propre, empêchant l’organisme de se « coltiner » des bactéries et virus, rend ce dernier plus vulnérable. Et même hypersensible, se « retournant contre de faux ennemis », ce qui provoque une allergie, selon le docteur Frédéric Saldmann, interviewé à ce propos par Le Point. Lequel nuance : on dénombre autant d’allergies et d’asthme chez les populations des pays défavorisés qui souffrent d’un manque d’hygiène important. Peu convaincu par l’hypothèse hygiéniste, mais prudent sur l’usage d’antibactériens, il souligne pour sa part les bienfaits d’un simple lavage avec un savon classique.
Reste malgré tout le problème de ce triclosan retrouvé dans les urines des Américains. Car voilà, ce produit est connu pour ses effets perturbateurs des systèmes immunitaire et endocrinien et pour sa capacité à s’accumuler dans l’organisme. Reste à savoir à quel taux il commence à créer des désordres. Les articles ne le précisent pas.

Sources :

http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/anne-jeanblanc/les-risques-de-l-exces-de-proprete-06-12-2010-1271818_57.php

http://www.lefigaro.fr/sante/2010/12/05/01004-20101205ARTFIG00255-trop-de-proprete-peut-nuire.php

Top