Accueil > Archives > Le Monde, L’Express, Libération. 13 juin 2008

Le Monde, L’Express, Libération. 13 juin 2008

vendredi 13 juin 2008

Le projet de loi Grenelle de l’environnement fait réagir Monsieur Hulot, le climat échauffe quelques esprits, les français ont des progrès à faire en matière de développement durable. Dans le journal Le Monde sous la plume de Gaêlle Dupont, Nicolas Hulot réagit au "projet de loi Grenelle de l’environnement" qui devrait être examiné par le Parlement avant l’été ou au plus tard à l’automne. "la France passe enfin à l’acte. pourtant des mesures importantes ont été oubliées. La plus grande faiblesse du projet concerne la fiscalité écologique" estime Nicolas Hulot. Il se montre favorable à une contribution climat-énergie "socialement acceptable" dans la mesure où le coût de l’énergie ne va, selon lui, cesser d’augmenter. Face aux manifestations corporatistes autour des hausses de carburants, Nicolas Hulot estime que les choses ne s’amélioreront pas. "Il faut un plan Marshall européen pour aider à la reconversion dans certaines professions" ajoute-t-il. A propos du débat OGM, le leader écologiste "regrette surtout que le débat de fond n’ait pas eu lieu à l’Assemblée. Il a été occulté par des postures politiciennes indécentes." En conclusion, Nicolas Hulot pense que le "Grenelle seul ne suffira pas". Il faut "des mesures beaucoup plus radicales au niveau européen, (...) fixer des règles communes (...) préparer l’après-pétrole. J’attends beaucoup de la présidence française sur les questions de fiscalité et d’agriculture."
Dans L’Express.fr, Marion Festraëts, nous explique par le menu que le climat s’envenime entre certains climatologues et géophysiciens au sujet du réchauffement. Le courant ne passe pas entre l’ex-ministre Claude Allègre et le climatologue Jean Jouzel. Le second s’est vu traiter par le premier de "Nostradamus", ce qui ne l’a pas fait rire. Au centre du débat l’effet solaire. Lequel a fait l’objet d’un colloque au Collège de France le 30 mai dernier organisé par Edouard Bard qui réfute les arguments de Vincent Courtillot un ami de Claude Allègre, lui qui ne veut pas "être mêlé à ces nuls". Hervé Le Treut, directeur de recherche au Laboratoire de météorologie dynamique du CNRS souhaite "un peu de sérieux". le public en est tout retourné. Qui croire et que penser ? En attendant, nous avons un printemps pluvieux et la polémique continue.
En matière de comportement, les français sont de mauvais touristes nous dit libération. En plus, ils aggravent leur cas dans la lutte pour la préservation de l’environnement. C’est la National Geographic Society qui l’affirme. Nous avons une des fréquentations les plus faibles en matière de transports en commun, une trop grande consommation de viande et d’eau en bouteille. Nous réussissons mieux dans les économies d’eau. "Cette étude porte sur 65 sujets différents autour de 4 thèmes : l’alimentation, l’habitation, le transport et la consommation." Elle a été réalisée sur un échantillon de 14 000 personnes dans 14 pays. Peut mieux faire donc.


Voir en ligne : Réchauffement climatique : Nous en savons moins que vous ne l’espérez mais certainement plus que vous ne le croyez. Entretien avec Olivier Moch, secrétaire permanent du Conseil supérieur de la météorologie et ancien directeur adjoint de Météo-France

Top