Accueil > Archives > Le Figaro, 6 août 2008 ; Le Vif, 6 août 2008 ; Le Devoir (Québec), 6 août 2008 (...)

Le Figaro, 6 août 2008 ; Le Vif, 6 août 2008 ; Le Devoir (Québec), 6 août 2008 ; 20min.ch, 05 août 2008 ; Le Nouvel Observateur, 5 août 2008 ; Libération, 25 octobre 2007.

dimanche 24 août 2008

Adieu, cousins… Les primates en voie de disparition

La chasse
C’est une étude très approfondie remise par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) qui a mis en évidence la situation critique des espèces menacées, dressant une « liste rouge » répertoriant les catégories « vulnérables », « en danger » ou « en danger critique d’extinction ».
En Asie du Sud-Est (Cambodge, Vietnam, Indonésie, Laos, Chine), 70 % des espèces sont concernées (essentiellement gibbons, semnopithèques, langurs), convoitées pour l’alimentation, pour les besoins de la médecine chinoise ou simplement pour la compagnie domestique.
Les intervenants, repris par Le Devoir, Le Nouvel Observateur ou Le Vif, ont souligné l’importance des primates « pour la santé de leurs écosystèmes [...] Par la dispersion des graines et d’autres interactions avec leur environnement, ils contribuent au maintien de la vie de nombreuses espèces végétales et animales des forêts tropicales du monde ».
En Afrique, si les grands singes connus comme les gorilles ou les bonobos sont menacés, les plus petits primates comme les colobes bais seraient « en danger critique d’extinction ». A quoi s’ajoutent sur ce continent les situations de guerre, propres à cumuler les massacres (voir la page « Rebonds » de Libération du 25 octobre 2007).

La déforestation
Certaines espèces de colobes n’auraient plus été repérées depuis 1978 et sont considérées désormais comme disparues. A Madagascar, les petits lémuriens sont en grand péril, ne pouvant plus trouver de fruits en raison du bucheronnage. La destruction de l’habitat, par le défrichement des forêts tropicales fait dire à Anthony Rylands, vice-président du Groupe de spécialistes des primates de l’UICN, cité par Le Devoir : « Si vous avez des forêts, vous pouvez sauver les primates », appelant à des initiatives de reboisement.
Le tableau n’est heureusement pas toujours si sombre ; ainsi, en Amérique latine, notamment au Brésil où des programmes de sauvegarde d’espèces sont mis en œuvre, ou encore au Congo Kinshasa où les scientifiques ont dénombré davantage de grands singes que ce qu’ils espéraient. En outre cinquante-trois nouvelles espèces ont été décrites ces dernières années par la communauté scientifique, en Afrique, en Asie et en Amérique.

Revue de presse de la Mission Agrobiosciences du 22 août 2008 :

Le Figaro, 6 août 2008
Le Vif, 6 août 2008
Le Devoir (Québec), 6 août 2008
20min.ch, 5 août 2008
Le Nouvel Observateur, 5 août 2008
Libération, 25 octobre 2007.

Top