Accueil > Archives > Le Figaro, 30 août 2003

Le Figaro, 30 août 2003

lundi 1er septembre 2003

Canicule : "Il n’y aura pas d’hécatombe forestière." Bernard Rey, directeur technique de l’Office national des forêts (ONF) estime dans une interview qu’on ne connaîtra le vrai bilan de la canicule qu’à la reprise de la végétation au printemps prochain. Certains arbres ont perdu leurs feuilles, les frondaisons virent au jaune ou au brun. Ce sont surtout les jeunes plantations qui ont le plus souffert, notamment celles réalisées après les tempêtes de 1999. Dans les régions d’Alsace, Lorraine, Bourgogne, Rhône-Alpes, des mortalités sur forêt adultes ne sont pas à exclure. On est loin des dégâts occasionnés par les intempéries de 1999 où la filière avait perdu en deux jours l’équivalent de cinq années de production. La Fédération nationale des syndicats de propriétaires forestiers ne se veut pas alarmiste.
La mort du célèbre chêne de Marie-Antoinette dans le parc du château de Versailles ne doit pas cacher la forêt.


Voir en ligne : Sécheresse et forêt publique sur le site de l’ONF

Top