Accueil > Archives > Le Figaro, 1er juillet 2003

Le Figaro, 1er juillet 2003

mardi 1er juillet 2003

La recherche en péril. Désarroi, lassitude, incompréhension. Budget en baisse, annulation de crédits, gel d’une partie de ceux votés l’an passé : l’année 2003 est une année noire pour la recherche. 2004 ne s’annonce guère mieux. Des laboratoires doivent suspendre certaines activités, d’autres sont menacés de fermeture. Côté emploi, le Ministère envisage le "zéro recrutement" en 2004, ajouté aux départs à la retraite qui s’annoncent massifs et à la baisse du recrutement dans l’industrie du fait de la crise. De nombreux jeunes docteurs ne trouveront pas de débouchés et beaucoup d’entre eux préfèreront s’expatrier. Les chercheurs souhaitent que l’on cesse de considérer la recherche comme une charge.
500 chercheurs lors d’une séance plénière du Comité national de la recherche scientifique ont lancé un "cri d’alarme." Par ailleurs neuf présidents de sociétés savantes, exempts de visées syndicales ou revendicatives, ont mis en garde le président de la République : "Les difficultés que nous traversons ne sont rien en comparaison de celles que nous connaîtrons si l’absence de politique scientifique claire et ambitieuse nous condamne à l’appauvrissement faute de pouvoir développer les technologies nouvelles qui seront notre richesse de demain."


Voir en ligne : Site recherche du ministère délégué à la Recherche et nouvelles technologies

Top